Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Buck Danny Classic

Pour discuter des séries et des auteurs de BD franco-belge, des nouveautés aux grands classiques. Ce forum est orienté "grand public".

Re: Buck Danny Classic

Messagede Jerry Tumbler » 11/06/2019 23:16

Message précédent :
marone222 a écrit:Je me suis bien régalé avec ce diptyque. J'ai vraiment eu l'impression de lire un Charlier /Hubinon de la belle époque. J'ai bien retrouvé le découpage et le style "feuilletonnesque" de Charlier avec des rebondissements chaque page ou 2 pages.
Hmmm... en fait, la situation de Slim Holden est la même que celle de Jerry Tumbler dans les tomes 3 - 6 (série principale, avec des scénarios de Charlier). Son conflit avec ses supérieurs est un simulacre...

marone222 a écrit:Un bemol cependant : je trouve les décors du dernier tome moins soignés, un peu comme si le dessinateur était sous pression pour livrer avant l'été...
Bien considéré : déjà depuis tome 3 (le dessin rapide et vide). Le premier cycle était prometteur.
Avatar de l’utilisateur
Jerry Tumbler
BDébordé
BDébordé
 
Messages: 184
Inscription: 03/02/2016

Re: Buck Danny Classic

Messagede stephane_ » 12/06/2019 00:01

Le prochain aussi !
Avatar de l’utilisateur
stephane_
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8957
Inscription: 23/12/2006

Re: Buck Danny Classic

Messagede Jerry Tumbler » 12/06/2019 08:40

Coffret:
Image
Avatar de l’utilisateur
Jerry Tumbler
BDébordé
BDébordé
 
Messages: 184
Inscription: 03/02/2016

Re: Buck Danny Classic

Messagede Diddu » 12/06/2019 17:11

Merci pour ce visuel. Buck a une drôle de tête, non ??!
Avatar de l’utilisateur
Diddu
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 2906
Inscription: 07/12/2005
Age: 38 ans

Re: Buck Danny Classic

Messagede Jerry Tumbler » 12/06/2019 17:38

Diddu a écrit:Buck a une drôle de tête, non ??!
Posez cette question à Natalya Semyova…

Image ;)
Avatar de l’utilisateur
Jerry Tumbler
BDébordé
BDébordé
 
Messages: 184
Inscription: 03/02/2016

Re: Buck Danny Classic

Messagede JYB » 14/06/2019 10:57

marone222 a écrit:Je me suis bien régalé avec ce diptyque. J'ai vraiment eu l'impression de lire un Charlier /Hubinon de la belle époque. J'ai bien retrouvé le découpage et le style "feuilletonnesque" de Charlier avec des rebondissements chaque page ou 2 pages.
Histoire solide servie par un dessin de qualité
Houla, attention, il ne faut pas comparer Charlier et les scénaristes de cette nouvelle aventure de Buck Danny. Certes, Charlier trouvait tout le temps des rebondissements dans ses histoires, mais au moins, il ne passait pas du coq à l'âne et donnait des explications pour qu'on suive ce qui se passe et que ça paraisse à la fois fluide et un tant soit peu logique (même si parfois c'était un peu tiré par les cheveux, mais au moins, Charlier avait le don de faire "passer le plat" grâce à son talent de narrateur et grâce à suffisamment d'explications). Je vais citer un exemple pris dans ce tome 6 du "Classic".
Planche 4, le trio Buck/Tumb/Sonny tombe dans l'eau de la rivière Sprée alors qu'il tente d'échapper en moto à la fameuse police est-allemande Stasi. Une fois dans l'eau, les trois hommes disparaissent de la vue des policiers qui se précipitent sur la rive pour retrouver les fuyards (on voit des bulles d'air à la surface de la rivière, les héros sont bien sous l'eau).
Planche 5, il y a deux scènes intermédiaires qui se déroulent ailleurs (une à Berlin même, l'autre aux USA). On n'a aucune nouvelle des héros.
Planche 6, ils réapparaissent. Cela se passe deux heures après la chute dans la rivière (un phylactère le dit). Et là, miracle, ils sont saufs, planqués à bord d'une péniche sur la même rivière. Ils sont précisément dans la cale de cette péniche, en train de se chauffer autour d'un petit feu qu'ils ont allumé (je rappelle qu'il fait très froid : ils portent des vêtements chauds, et on voit de la neige partout - enfin, pas partout : voir ma remarque dans un précédent post où je disais que pour un temps enneigé, on voit de la neige dans certaines scènes, et pas de neige dans d'autres).
Voilà donc une facilité de scénario que je ne crois pas avoir vue chez Charlier : le ou les héros sont en danger, on ne voit pas comment ils s'en sortent, mais ils s'en sortent sans qu'on ait d'explications. On passe de la scène de la planche 4 à la scène de la planche 6 sans aucune transition ni liant, et le lecteur doit admettre que les héros s'en sont sortis. Comment ? Apparemment, peu importe pour les auteurs. Ni pour les lecteurs puisque je lis ici et là des commentaires de gens qui ont lu l'album et qui disent que le scénario est formidable; et toi-même tu parles d'un scénario "solide". Pourtant le lecteur devrait se poser des questions sur la façon dont les personnages ont pu :
- ne pas se noyer
- ne pas être vus de la police qui surveille tout
- trouver ensemble la même péniche pour y monter (mais s'ils sont sous l'eau, en plein nuit, comment communiquent-ils entre eux, comment voient-ils la péniche, comment la choisissent-ils, etc ?)
- monter à bord de la péniche sans se faire voir ni entendre (ni de la police ni des occupants de la péniche) (et d'abord, comment sont-ils montés à bord ? Il y a une échelle ? Un bout de cordage qui pend ?)
- allumer un feu (ils sont trempés et leurs éventuelles allumettes ou leur éventuel briquet doivent être mouillés aussi)
- penser à allumer ce feu (au risque de mettre le feu à la cargaison, de s'enfumer eux-mêmes)
- trouver du bois sec (où ?)
- ne pas se faire voir de la police une fois qu'ils ont allumé le feu (la fumée, on la voit dès la première image de la planche 6, s'élève au-dessus de la cale, partant de l'intérieur de la cale ; en principe, n'importe quelle personne passant là - un policier justement, puisque, en principe, la police est partout à rechercher les fuyards - crierait "Au feu" car un feu à bord d'un bateau est toujours la hantise de tous les marins et de tous les gens du milieu maritime - ou fluvial). Or, le quai est vide, il n'y a pas un chat, alors que les quais devraient grouiller de policiers.
- certes, un occupant de la péniche finit par apercevoir la fumée (il sort de l'abri de navigation) ; mais personne d'autre n'a vu cette fumée auparavant, et surtout, le gars va aussitôt chercher son pote Otto, dans la péniche, et lui dit "On a des visiteurs dans la cale numéro 3 !" La première réaction normale de n'importe quel marin normal serait de dire :" Il y a le feu à bord !" Et pourquoi préciser "des" visiteurs ? Sans les voir, le gars sait qu'il y a plus d'un visiteur ?
- de toute façon, les héros n'ont pas pu nager après leur chute, engoncés dans des vêtements chauds qui devraient les gêner et les alourdir. Il fait très froid ; ne devraient-ils pas être gelés, congestionnés, morts, au fond de l'eau ?
Toutes questions dont le lecteur n'a pas eu de réponse. A moins que la BD soit faite - selon les auteurs - pour des lecteurs qui ne se posent surtout pas de questions.
Tout ceci aussi pour répondre à Stéphane qui signalait que le dessinateur a essayé de corriger des incohérences des scénaristes, mais j'en vois d'autres qui sont restées. Et je n'ai parlé que de la seule planche 6.

J'ajoute quelques incohérences supplémentaires, toujours dans cette planche 6 :
- la péniche dans laquelle sont montés les héros est à couple (= côte à côte, en terme de marine) d'une autre péniche. Mais elle devrait être amarrée à cette autre péniche le long de laquelle elle est placée. Si elle n'est pas amarrée à quelque chose, comment la première peut-elle se maintenir à poste ? Elle devrait dériver et être poussée par le courant, et donc les héros n'auraient pas pu monter dessus, puisque, a priori, elle ne devrait pas être là. Et s'ils avaient pu monter à bord d'une péniche à la dérive (là aussi : comment auraient-ils fait ??), ils devraient être loin des lieux de leur chute, au bout de deux heures de dérive.
- la péniche dans laquelle sont montés les héros est tête-bêche par rapport à la seconde péniche. En principe, sur une rivière, on place les bateaux dans le même sens, en général le nez vers l'amont (car pour aborder ou quitter un quai, la vitesse du courant aide à la gouverne du navire qui se met donc face au courant).
- la seconde péniche (celle qui est près de la rive) est vue dans la 1e image et revue dans la 5e image. Si on regarde bien le château, à l'arrière, il ne ressemble pas à lui-même, d'une case à l'autre : des hublots carrés sur un côté dans la 1e image, des hublots ronds dans la 5e image ; des marches d'escalier sur le côté dans la 5e image, pas de marches d'escalier dans la 1e.
- dans la 5e image, on voit que les deux péniches se tiennent à plusieurs mètres de distance l'une de l'autre, alors qu'elles sont censées être à couple (donc l'une contre l'autre). Jamais vu ça...
- entre deux bateaux à couple, et entre un bateau et le quai le long duquel il est amarré, on met toujours des sortes de gros boudins amortisseurs de protection, qu'on appelle des pare-battage (pour éviter que les bateaux "battent" contre leurs voisins - un autre bateau ou un quai). Ici, rien.
- je crois que c'est la première fois que je vois une péniche fluviale avec des aussières qui passent par des trous dans la coque (le haut de la coque, ce n'est pas vraiment la coque elle-même, mais je ne vais pas entrer dans les détails techniques). Sait-on jamais, le dessinateur a peut-être eu des photos prouvant le contraire, mais en principe, les aussières passent par dessus le haut de la coque, et sont fixées autour de gros taquets bien visibles, situés SUR le pont.
- la seconde péniche (la plus proche de la rive) est à plusieurs mètres du quai le long duquel elle est amarrée. Pourquoi ? Si un quai a été construit là, c'est bien pour que la péniche soit le long de ce quai ! C'est la définition et la justification d'un quai... Or, là, il y a un grand vide entre la péniche et son quai... Jamais vu ça non plus...
- l'amarrage est totalement farfelu. Cela va être compliqué, long et technique à expliquer dans le détail, mais en gros, il faut au moins une aussière partant de l'arrière du bateau et amarrée sur le quai, vers l'avant, pour retenir le bateau vers l'arrière, et une autre aussière partant de l'avant et fixée sur la rive en arrière pour le retenir de partir vers l'avant. Ce qu'on appelle des "gardes montantes", faites pour retenir le bateau dans un sens ou dans l'autre. Ce qui signifie que l'amarrage tel qu'il est dans la BD ne sert pas à grand chose : la péniche, en outre loin du quai (voir ci-dessus) va aller et venir, d'avant en arrière, de droite et de gauche, en cognant fortement contre le quai, ou en allant se cogner aux autres bateaux... Catastrophe en vue...

Et je répète : je ne parle ici que de la planche 6.
Dernière édition par JYB le 14/06/2019 14:32, édité 1 fois.
JYB
Auteur
Auteur
 
Messages: 2419
Inscription: 18/05/2012

Re: Buck Danny Classic

Messagede Cabarezalonzo » 14/06/2019 11:47

:lol:

J'en ris, mais c'est affligeant, même si je me console par l'économie que je ferai, une fois encore, de quelques euros.
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 3968
Inscription: 20/09/2017

Re: Buck Danny Classic

Messagede Le Tapir » 14/06/2019 14:01

Jerry Tumbler a écrit:Coffret:
Image


J'adore ce visuel! On dirait un truc d'époque! C'est chiadé!
"Courage, on ne guérira pas..."(Cabarez Alonzo, moine philosophe du 6ème siècle AV JC.)

"faut acheter d'occasion et avoir un bon vieux vrai son analogique qui envoi du bois": Blackfrag, (bricomaitre de la cité obscure)
Avatar de l’utilisateur
Le Tapir
Maître BDGestiste
Maître BDGestiste
 
Messages: 17880
Inscription: 02/01/2009

Re: Buck Danny Classic

Messagede Cabarezalonzo » 14/06/2019 14:07

Désormais, Lady X a ce look (très pratique pour viser à condition d'être droitière).

Image
Dupond : "Et le squelette, Wolff, c'était vous ?"
Dupont : "Oui, squelette, c'était vous, le Wolff ? Allons, répondez !"
Avatar de l’utilisateur
Cabarezalonzo
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 3968
Inscription: 20/09/2017

Re: Buck Danny Classic

Messagede Diddu » 14/06/2019 14:17

J'ai vu le coffret en librairie, mais je trouve le surcoût assez élevé tout de même, non ?
Avatar de l’utilisateur
Diddu
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 2906
Inscription: 07/12/2005
Age: 38 ans

Re: Buck Danny Classic

Messagede Le Tapir » 14/06/2019 14:18

Diddu a écrit:J'ai vu le coffret en librairie, mais je trouve le surcoût assez élevé tout de même, non ?


Pareil, c'est très cher pour du carton et une poignée d'ex libris, même si j'adore le visuel. Me suis fait la même réflexion que toi!
"Courage, on ne guérira pas..."(Cabarez Alonzo, moine philosophe du 6ème siècle AV JC.)

"faut acheter d'occasion et avoir un bon vieux vrai son analogique qui envoi du bois": Blackfrag, (bricomaitre de la cité obscure)
Avatar de l’utilisateur
Le Tapir
Maître BDGestiste
Maître BDGestiste
 
Messages: 17880
Inscription: 02/01/2009

Re: Buck Danny Classic

Messagede stephane_ » 17/06/2019 09:28

Dans cette lamentable histoire, ils ont viré le seul qu’il fallait garder.
Arroyo avait juste besoin d’être épaulé par un scénariste carré et bien documenté, et par un éditeur ayant un regard artistique valable.
Avec cela il aurait été capable du meilleur.
C’est selon moi un formidable gâchis...
Avatar de l’utilisateur
stephane_
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8957
Inscription: 23/12/2006

Re: Buck Danny Classic

Messagede yannzeman » 17/06/2019 09:42

stephane_ a écrit:Dans cette lamentable histoire, ils ont viré le seul qu’il fallait garder.
Arroyo avait juste besoin d’être épaulé par un scénariste carré et bien documenté, et par un éditeur ayant un regard artistique valable.
Avec cela il aurait été capable du meilleur.
C’est selon moi un formidable gâchis...


Vous en parlez comme si, depuis le début, cette série "classic" partait sur de mauvais rails.
N'étant pas dans le secret des dieux, je trouve que, vu de l'extérieur, le résultat est très bon.
Les problèmes internes que vous sous-entendez n'ont pas vraiment altéré le plaisir de lecture.

C'est étonnant.

J'espère que la série va se poursuivre, avec un nouveau dessinateur ; et, me concernant, un dessinateur dont le dessin se rapproche plus du style Hubinon de la période des années 60-70.
yannzeman
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 2749
Inscription: 25/11/2015

Re: Buck Danny Classic

Messagede stephane_ » 17/06/2019 10:06

Je suis heureux que l’éviction du dessinateur n’ai pas altéré votre plaisir de lecture.
Pour moi c’est le contraire, il réduit à néant mes espoirs de voir cette série s’améliorer, ce qui lui aurait assuré un succès encore plus important.
Avatar de l’utilisateur
stephane_
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8957
Inscription: 23/12/2006

Re: Buck Danny Classic

Messagede stephane_ » 17/06/2019 10:12

Nul besoin d’être dans ce que vous appelez le secret des dieux pour constater les faiblesses scénaristiques de la série qui, se développant en parallèle de la série mère dont la contemporanéité ne satisfaisait plus les nombreux nostalgiques de l’age d’or, passe un peu à côté de son objectif.
JYB a rédigé une longue intervention qui le montre bien.
Avatar de l’utilisateur
stephane_
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8957
Inscription: 23/12/2006

Re: Buck Danny Classic

Messagede Jerry Tumbler » 17/06/2019 10:17

Sur "Classic" T6 : la coloriste Ketty Formaggio (cette fois non mentionnée dans l'album, dommage !) masque le dessin décevant d'Arroyo. Mes compliments !
Avatar de l’utilisateur
Jerry Tumbler
BDébordé
BDébordé
 
Messages: 184
Inscription: 03/02/2016

Re: Buck Danny Classic

Messagede Vivi2 » 17/06/2019 10:27

Au niveau scénario, un changement était de toute façon annoncé: les deux suivants sont de YANN. Et j'espère que ce sera dans la veine de "Dent d'ours" (dont les premières planches du t.1 proviennent d'un essai "Buck Danny").

Reste à voir qui reprendra le dessin puisque HENRIET est malheureusement déjà lancé dans un autre projet.
Avatar de l’utilisateur
Vivi2
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 713
Inscription: 23/09/2016
Localisation: Dans ma bibliothèque

Re: Buck Danny Classic

Messagede Jerry Tumbler » 17/06/2019 10:30

Quelle créativité : des autres zincs, mais la même scène...
Image
(les couvs de "Classic" T2 en T6)
Avatar de l’utilisateur
Jerry Tumbler
BDébordé
BDébordé
 
Messages: 184
Inscription: 03/02/2016

Re: Buck Danny Classic

Messagede yannzeman » 17/06/2019 10:35

stephane_ a écrit:Nul besoin d’être dans ce que vous appelez le secret des dieux pour constater les faiblesses scénaristiques de la série qui, se développant en parallèle de la série mère dont la contemporanéité ne satisfaisait plus les nombreux nostalgiques de l’age d’or, passe un peu à côté de son objectif.
JYB a rédigé une longue intervention qui le montre bien.


Je prend ces "classic" comme une volonté de satisfaire les nostalgiques, et en même temps de proposer des BD sur le modèle de ce qui apparait à certains comme l'age d'or d'un titre à rallonge.
Ceux qui ont repris "Blake et Mortimer" et "Lefranc" ont fait un choix plus radical encore, de figer le titre dans la période d'age d'or. Je trouve ce choix très judicieux.

"Buck Danny" et "Tanguy et Laverdure" proposent deux lectures, une plus contemporaine (cad avec les avions d'aujourd'hui) et une autre plus nostalgique (les "classic", donc).
A mon sens, les auteurs de "Michel Vaillant" devraient s'inspirer de ces derniers : proposer eux aussi un "Michel Vaillant classic" (petit message au passage... ;) )

En tout cas, me concernant, cette double offre me va très bien, car pour la série normale, les héros peuvent tâter des derniers joujoux, et m'en faire profiter.
Et pour les titres "classic", je ne cherche pas à les relier avec les albums du passé ; le retour de Slim Holden, je n'ai pas cherché à savoir si il était logique par rapport à ce qui s'est fait.
Je prend vraiment ces "classic" comme une madeleine sans fin, d'un monde figé que j'ai plaisir à retrouver, surtout parce que je n'ai pas connu ce monde (pas né quand ces aventures paraissaient).

Quant aux incohérences soulevées ici, elles m'ont échappé, tout simplement parce que le plaisir l'a emporté sur la logique.
je ne suis pas dupe, c'est de la méthadone ; mais une méthadone qui atteint son but, me concernant.

stephane_ a écrit:Je suis heureux que l’éviction du dessinateur n’ai pas altéré votre plaisir de lecture.
Pour moi c’est le contraire, il réduit à néant mes espoirs de voir cette série s’améliorer, ce qui lui aurait assuré un succès encore plus important.


Bien sur, je sais ce que je perd avec le départ de Arroyo, et je ne sais pas ce que je vais y gagner.
Mais j'ai envie d'être optimiste.
La reprise par Formosa de la série normale avait tout du mauvais choix, mais le dessinateur, à mes yeux, s'est bien fondu dans le moule.
Alors, pourquoi pas un repreneur de talent comparable à celui d'Arroyo ?
yannzeman
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 2749
Inscription: 25/11/2015

Re: Buck Danny Classic

Messagede stephane_ » 17/06/2019 10:43

D’accord avec quasiment toute ton intervention Yannzeman.
Et c’est bien de garder un esprit positif comme tu le fais ;-)
Avatar de l’utilisateur
stephane_
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8957
Inscription: 23/12/2006

Re: Buck Danny Classic

Messagede stephane_ » 17/06/2019 10:45

Sinon je remarque qu’il y a du trollisme dans l’air 8-)
Avatar de l’utilisateur
stephane_
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8957
Inscription: 23/12/2006

PrécédenteSuivante

Retourner vers Bande Dessinée Franco-Belge

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: magic_fred et 2 invités