Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Pour discuter des séries et des auteurs de BD franco-belge, des nouveautés aux grands classiques. Ce forum est orienté "grand public".

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede BOBetBOBETTE » 25/10/2019 22:54

Message précédent :
Fini, je me suis jamais fait autant chier en lisant une BD.
C'est plate en sacrement: pas ri, ni même souri une seule fois. J'ai pas mal baillé en tournant les pages.
Pas mal mauvais...
Avatar de l’utilisateur
BOBetBOBETTE
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 10031
Inscription: 06/04/2006
Localisation: Canada / Québec
Age: 55 ans

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede Blackfrag » 25/10/2019 23:19

J'adore les deux messages au dessus c'est le Ying et le Yang ! [:flocon:2]
Avatar de l’utilisateur
Blackfrag
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 8366
Inscription: 04/01/2014
Age: 47 ans

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede brunob26 » 25/10/2019 23:39

Ce qui est très amusant, c'est qu'à chaque nouvelle sortie d'un Ferri-Conrad, le discours consensuel c'est "Les tomes précédents étaient très moyens, mais celui-ci est bien meilleur" !!...

Pour ma part, je plussoie avec un des messages ci-dessus : quel ennui !!!! Une fois de plus, je commence la lecture du nouveau tome avec l'espoir d'un sursaut, je me dis "il y a de l'idée", et au bout d'une quinzaine de pages je m'aperçois que je me contrefous de l'intrigue et du sort des personnages et que les calembours sont inélégants et artificiels au possible (comme ce "finis de faire les soles d'abord", qui dans le contexte ne veut pas dire grand chose). Je n'ai jamais eu la force de finir aucun des 4 tomes.

Ferri est un bon scénariste quand il est maître à bord et sur la distance de gags d'un ou deux strips. Si on lui colle un cahier des charges invraisemblable du style "fais du Goscinny" et sur le long cours d'une histoire suivie de 44 pages, il rame comme un damné et il ramera toujours.


:lire:
brunob26
BDébranché
BDébranché
 
Messages: 105
Inscription: 16/11/2012
Localisation: Aix-en-Provence
Age: 59 ans

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede zourbi le grec » 26/10/2019 08:59

Astérix n'a jamais été une bd d'aventure. C'est une bd comique dont les péripéties sont un prétexte pour trouver des gags et des bons mots. C'est pour ça que l'alternance aventure locale/aventure exotique initiée par les créateurs fonctionnait aussi bien.
Les repreneurs s'inscrivent parfaitement dans cette démarche.

Le seul petit point faible de Ferri à mon avis, c'est son manque d'inspiration pour trouver des noms marquants.
"Pour qu'il y ait le moins de mécontents possibles il faut toujours taper sur les mêmes."
Jacques Rouxel
Avatar de l’utilisateur
zourbi le grec
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 11384
Inscription: 23/11/2007
Localisation: Paris

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede marone222 » 26/10/2019 09:04

Farpaitement Zourbix!
Avatar de l’utilisateur
marone222
Poupette
Poupette
 
Messages: 7103
Inscription: 08/07/2004
Localisation: Paris 17
Age: 57 ans

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede Blackfrag » 26/10/2019 09:06

Du même avis que Zourbix et Maronix pour ce qui est du prétexte au gags . Pour les noms marquants , y'en as de très sympas mais ils ne sont encore pas suffisamment présents dans différents tomes pour qu'on les intègre vraiment à la série encore.
Avatar de l’utilisateur
Blackfrag
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 8366
Inscription: 04/01/2014
Age: 47 ans

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede icecool » 26/10/2019 09:29

Libération, décidément en forme :

https://next.liberation.fr/culture/2019 ... es_1759511
Avatar de l’utilisateur
icecool
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4374
Inscription: 21/09/2008
Localisation: Angoulême
Age: 49 ans

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede Mr Degryse » 26/10/2019 09:36

C'est une bd comique dont les péripéties sont un prétexte pour trouver des gags et des bons mots.


Pas d'accord du tout. Les bons mots servaient les péripéties mais n'étaient pas une fin en soi. Et si pour moi, il y a clairement de l’aventure dans chaque tome d'Astérix. Une richesse dingue parce que Uderzo Et goscinny savaient synthétiser en une à 2 planches ce que Conrad et Ferri mettent 10 planches à raconter........ Les gags pas finauds ( le casque casquette) introduit longuement et maladroitement pour sortir quelques planches plus loin c'est toujours moi qui casque..........

Cette lourdeur de l'introduction ( 5 pages ), on ne l'avait jamais eu auparavant.
De plus, le coup bien lourd de la passerelle romaine avec des surlignages en gros " moment culturelle et on a fait de la recherche etc)

Et quand même entre Adrénaline ou Goudurix qui marque l'esprit? Goudurix avait une évolution, des gags ( la descente de lit) etc. De tête à claques, il passait à quelqu'un qu'on appréciait. Là, rien.... Et cette pauvreté du final expliquant le futur d' Adrénaline! C'est faible en plus d'être facile... C'est du mauvais Uderzo avec les atalantes etc
"Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence, alors tais-toi".
Avatar de l’utilisateur
Mr Degryse
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 10670
Inscription: 15/09/2011
Localisation: Cambrai

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede Lapin Moutarde » 26/10/2019 09:37

BOBetBOBETTE a écrit:Fini, je me suis jamais fait autant chier en lisant une BD.
C'est plate en sacrement: pas ri, ni même souri une seule fois. J'ai pas mal baillé en tournant les pages.
Pas mal mauvais...


c'est ce qu'on appelle une chronique écrite à l'acide sulfurique :D
je vous jure que ce n'est pas moi derrière le pseudo de BOBetBOBETTE :D
Avatar de l’utilisateur
Lapin Moutarde
BDémoniaque
BDémoniaque
 
Messages: 755
Inscription: 27/12/2008
Age: 55 ans

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede Blackfrag » 26/10/2019 09:45

icecool a écrit:Libération, décidément en forme :

https://next.liberation.fr/culture/2019 ... es_1759511


Non, mais oublie Libé, on à compris qu'en fait ils n''avaient pas été invités à la soirée champagne organisée pour l’événement...
Avatar de l’utilisateur
Blackfrag
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 8366
Inscription: 04/01/2014
Age: 47 ans

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede BDbilos » 26/10/2019 09:49

Mr Degryse a écrit:
C'est une bd comique dont les péripéties sont un prétexte pour trouver des gags et des bons mots.


Pas d'accord du tout. Les bons mots servaient les péripéties mais n'étaient pas une fin en soi. Et si pour moi, il y a clairement de l’aventure dans chaque tome d'Astérix. Une richesse dingue parce que Uderzo Et goscinny savaient synthétiser en une à 2 planches ce que Conrad et Ferri mettent 10 planches à raconter........


Bien d'accord. C'est bien toute la difficulté et ça semblait si facile à Goscinny... Ferri s'y emploie mais ça rame un peu vers la fin pour avancer avec fluidité, par contre les gags s'insèrent plus naturellement qu'au début, dans l'ensemble. Aventures imaginées par Goscinny, qui étaient tout aussi importantes "au village" que "en voyage".


Par ailleurs : :cry: Je reste tout de même frustré d'être passé complètement à coté d'Obélix avec son air nature et ses menhirs tenus de diverses façons. Me sens un peu gaulos sur le coup :fant2: Je veux bien être à la ramasse sur Zazie ou Simplepratix, mais là tout de même je devrais encore avoir le niveau... N'y aurait-il pas une âme charitable pour m'expliquer ?
Dernière édition par BDbilos le 26/10/2019 09:51, édité 2 fois.
"De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent." A.Allais
Avatar de l’utilisateur
BDbilos
Romuald
Romuald
 
Messages: 9204
Inscription: 21/03/2010

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede Karzak » 26/10/2019 09:49

Ca serait sympa de clore le sujet Libé une bonne fois. Là le truc revient tous les dix messages polluer la conversation sans la faire avancer, c'est un peu dommage.
"Vous pouvez parler en toute franchise. Pour faire court, vous êtes ici chez les salopards, hein, c'est admis. On n'a pas des idées bien jojos et on n’a pas peur de le dire ! On fomente, on renégate, on laisse libre cours à notre fantaisie..."
Avatar de l’utilisateur
Karzak
BDGestiste Confirmé
BDGestiste Confirmé
 
Messages: 8490
Inscription: 14/11/2018
Localisation: Angleon
Age: 99 ans

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede zourbi le grec » 26/10/2019 10:11

BDbilos a écrit:
Mr Degryse a écrit:
C'est une bd comique dont les péripéties sont un prétexte pour trouver des gags et des bons mots.


Pas d'accord du tout. Les bons mots servaient les péripéties mais n'étaient pas une fin en soi. Et si pour moi, il y a clairement de l’aventure dans chaque tome d'Astérix. Une richesse dingue parce que Uderzo Et goscinny savaient synthétiser en une à 2 planches ce que Conrad et Ferri mettent 10 planches à raconter........


Bien d'accord. C'est bien toute la difficulté et ça semblait si facile à Goscinny... Ferri s'y emploie mais ça rame un peu vers la fin pour avancer avec fluidité, par contre les gags s'insèrent plus naturellement qu'au début, dans l'ensemble. Aventures imaginées par Goscinny, qui étaient tout aussi importantes "au village" que "en voyage".


Par ailleurs : :cry: Je reste tout de même frustré d'être passé complètement à coté d'Obélix avec son air nature et ses menhirs tenus de diverses façons. Me sens un peu gaulos sur le coup :fant2: Je veux bien être à la ramasse sur Zazie ou Simplepratix, mais là tout de même je devrais encore avoir le niveau... N'y aurait-il pas une âme charitable pour m'expliquer ?

Il n'y a jamais eu de vrai suspens dans Astérix. Dès le début, on sait comment cela va finir et les méchants sont plus ridicules que redoutables. Et puis l'invulnérabilité d'Obélix empêche tout vrai suspens.

Pour la facilité de Goscinny, je pense que ce n'est qu'une apparence car il y a surement beaucoup de transpiration derrière.
A son meilleur, le tandem Goscinny/Uderzo touchait la perfection. Ferri et Conrad font juste du très bon boulot ;)

Pour les gags d'Obélix avec le menhir, il n'y a rien à comprendre, c'est juste visuel.
"Pour qu'il y ait le moins de mécontents possibles il faut toujours taper sur les mêmes."
Jacques Rouxel
Avatar de l’utilisateur
zourbi le grec
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 11384
Inscription: 23/11/2007
Localisation: Paris

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede zourbi le grec » 26/10/2019 10:18

Mr Degryse a écrit:
C'est une bd comique dont les péripéties sont un prétexte pour trouver des gags et des bons mots.


Pas d'accord du tout. Les bons mots servaient les péripéties mais n'étaient pas une fin en soi. Et si pour moi, il y a clairement de l’aventure dans chaque tome d'Astérix. Une richesse dingue parce que Uderzo Et goscinny savaient synthétiser en une à 2 planches ce que Conrad et Ferri mettent 10 planches à raconter........ Les gags pas finauds ( le casque casquette) introduit longuement et maladroitement pour sortir quelques planches plus loin c'est toujours moi qui casque..........

Cette lourdeur de l'introduction ( 5 pages ), on ne l'avait jamais eu auparavant.
De plus, le coup bien lourd de la passerelle romaine avec des surlignages en gros " moment culturelle et on a fait de la recherche etc)

Il y avait toujours des moments "didactiques" du temps de Goscinny, c'est d'ailleurs une spécificité d'Astérix : humour et érudition.
Et ici, c'est le prétexte à un très bon gag avec l'intervention des romains en mode "police nationale" :lol:
"Pour qu'il y ait le moins de mécontents possibles il faut toujours taper sur les mêmes."
Jacques Rouxel
Avatar de l’utilisateur
zourbi le grec
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 11384
Inscription: 23/11/2007
Localisation: Paris

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede lobo » 26/10/2019 10:21

BDbilos a écrit::ok: En effet. Comme je disais plus haut la proportion contrainte-pression marqueting/créativité évolue peu à peu, mais il y a encore du travail.

Je ne peux rien dire sur l'évolution, je n'ai lu que le Papyrus. Mais je retrouve dans les remarques des unes et des autres sur celui-ci tout ce qui m'avait déplu (plus que ça mais je trouve pas le mot) dans le travail de Ferri : scénario plat et sans étincelle, jeux de mots hyperlourdingues et pesamment amenés. Comme dit quelqu'un plus haut, ce mec rame et ramera sans doute toujours dans ce rôle.
Avatar de l’utilisateur
lobo
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 2729
Inscription: 08/08/2008
Localisation: Hauts-de-France

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede zourbi le grec » 26/10/2019 10:27

lobo a écrit:
BDbilos a écrit::ok: En effet. Comme je disais plus haut la proportion contrainte-pression marqueting/créativité évolue peu à peu, mais il y a encore du travail.

Je ne peux rien dire sur l'évolution, je n'ai lu que le Papyrus. Mais je retrouve dans les remarques des unes et des autres sur celui-ci tout ce qui m'avait déplu (plus que ça mais je trouve pas le mot) dans le travail de Ferri : scénario plat et sans étincelle, jeux de mots hyperlourdingues et pesamment amenés. Comme dit quelqu'un plus haut, ce mec rame et ramera sans doute toujours dans ce rôle.

Se faire une idée des nouveaux Astérix sans les lire, c'est comment dire ... assez compliqué :siffle:
Pour moi, le Papyrus est le plus faible des 4
"Pour qu'il y ait le moins de mécontents possibles il faut toujours taper sur les mêmes."
Jacques Rouxel
Avatar de l’utilisateur
zourbi le grec
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 11384
Inscription: 23/11/2007
Localisation: Paris

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede lobo » 26/10/2019 10:39

Non pas compliqué. Avec l'expérience, on se fait assez vite une idée des potentialités des uns et des autres... A la lecture du Papyrus, je me suis dit que ce mec ne ferait jamais d'étincelles. Et ça me désole parce que j'aimerais bien lire de bons nouveaux Asterix.
Avatar de l’utilisateur
lobo
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 2729
Inscription: 08/08/2008
Localisation: Hauts-de-France

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede Mr Degryse » 26/10/2019 10:42

Il y avait toujours des moments "didactiques" du temps de Goscinny, c'est d'ailleurs une spécificité d'Astérix : humour et érudition.


Humour et érudition oui !!!
Didactisme, non ! Là, on a l'impression du larousse illustré. Goscinny n’expliquait pas ces recherches ou ces jeux de mots. Il ne se sentait pas obligé d'expliquer le il affranchit le rubicon! Et en fluidité de lecture cela change tout.

Ferri et Conrad font juste du très bon boulot


Je leur ai laissé longtemps le bénéfice du doute. Je leur laissais du temps pour s'améliorer et je crois que je ne l'ai jamais critiqué avant ce volume. Là, au bout de 4 tomes, je trouve qu'on y est toujours pas. Et grandement à cause de Ferri!
J'en viens à me demander si Arleston ne ferait pas un meilleur scénariste pour Astérix que Ferri. Ses hommages à Astérix étaient plus réussis dans Lanfeust que bien des gags de Ferri ( rien que les noms.....)

Et ici, c'est le prétexte à un très bon gag avec l'intervention des romains en mode "police nationale"


L'exemple même du gag que je trouve bien pourri. mal amené, prévisible, surligné et trop long........

Uderzo et Goscinny racontait plus de choses en une planche quand 15 de Ferri. En une planche d'Astérix en Corse, on s'accroche plus aux enfants ( ils vivent , on les garde en tête) qu'en 1 album du duo Ferri- Conrad

Image

L'art de Goscinny et de d'Uderzo de créer des personnages marquants en 2 planches ( homéopatix le frère de bonemine, les vieux sur leur banc, César l'Aversne etc)

Là quel nouveau personnage restera dans les marquants de l'Histoire d'Astérix. la falote Adrénaline? Les adolescents? On a tellement vu mieux avant ( Goudurix). Le très mauvais méchant ( rappelez vous le romain dans le fils d'Astérix pour voir la différence etc pour montrer que même Uderzo seul s'en sortait mieux


Il n'y a jamais eu de vrai suspens dans Astérix


Suspens , non! Au sens ou on savait toujours que les gentils allaient gagner et que cela allait se terminer pour un banquet. Mais quelle richesse avant! Qu'importe la fin! Ce qui compte c'est le chemin pour y arriver ! Et là il n'y a pas photo niveau richesse de ce qui était raconté, la façon dont s'était raconté etc?

Et je en suis pas un fan transi de Goscinny !
"Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence, alors tais-toi".
Avatar de l’utilisateur
Mr Degryse
Expert BDGestiste
Expert BDGestiste
 
Messages: 10670
Inscription: 15/09/2011
Localisation: Cambrai

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede viguigui33 » 26/10/2019 10:45

Le mieux est de laisser la parole à Goscinny non?

Il dit bien à 4m30 que Hergé construit une histoire ou il met quelques gages et que lui construit des gags autour d'une histoire.

Asterix n'est pas tintin. c'est avant tout une bd humoristique pour enfant

https://www.dailymotion.com/video/x9gzmx
viguigui33
BDépravé
BDépravé
 
Messages: 220
Inscription: 20/10/2009

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede Le Tapir » 26/10/2019 10:59

Mr Degryse a écrit:

Uderzo et Goscinny racontait plus de choses en une planche quand 15 de Ferri. En une planche d'Astérix en Corse, on s'accroche plus aux enfants ( ils vivent , on les garde en tête) qu'en 1 album du duo Ferri- Conrad


C'est vrai ! ;)
« La BD est un art de petits garçons blessés, vous ne trouvez pas ? » ("Dernier Week-end de Janvier" de Bastien Vivès)
Avatar de l’utilisateur
Le Tapir
Grand Maître BDGestiste
Grand Maître BDGestiste
 
Messages: 23134
Inscription: 02/01/2009

Re: Astérix 38 : La fille de Vercingétorix

Messagede viguigui33 » 26/10/2019 11:02

Pas d'accord avec vous, le nouveau méchant est graphiquement parfait et a un role de traitre historique. Son cheval avec les yeux rouge qui suit les pas de son maitre est excellent et son nom Nosfératus (un romain?) qui évoque une adaptation de dracula est excellent

Quand aux noms ils sont bien trouvés. je trouve que vous exagérez

Monolitix
Ipocalorix
Adrénaline
Adictoserix
Deudoimemaplus ou aplusdanlbus
blinix
surimix
selfix
simplebasix
Nosferatus
ludwikamadeus
letitbix
strictosensus
ocunexcus
dislexis
dopamine
viguigui33
BDépravé
BDépravé
 
Messages: 220
Inscription: 20/10/2009

PrécédenteSuivante

Retourner vers Bande Dessinée Franco-Belge

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité