Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Angoulême 2020... et 2021

Pour discuter de tous les sujets généraux autour de la bande dessinée, des libraires, des éditeurs et des auteurs

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede Oliviou » 20/11/2020 18:42

Message précédent :
nexus4 a écrit: pour saisir la fiche de L'éclaireur j'ai dû me pencher sur la présentation qui en est faite sur le site de Monsieur Toussaint Louverture, et ça a l'air d'être un sacrément bel objet.


Ça l'est. Et surtout, c'est une très belle découverte si on s'intéresse à la "proto-BD". C'est vraiment une oeuvre fondatrice dont j'ignorais tout.
Oliviou
BDébutant
BDébutant
 
Messages: 4
Inscription: 17/12/2012

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede corbulon » 20/11/2020 19:52

nexus4 a écrit:Bienvenu et merci pour cet éclairage.
En tout cas, coté patrimoine, pour saisir la fiche de L'éclaireur j'ai dû me pencher sur la présentation qui en est faite sur le site de Monsieur Toussaint Louverture, et ça a l'air d'être un sacrément bel objet. Je pense qu'il va finir en wish list pour Noël.


Image

Pour en voir plus : https://monsieurtoussaintlouverture.com ... eclaireur/



C’est pas comme s’il y avait un sujet dédié depuis mi-février hein. :siffle:

https://www.bdgest.com/forum/post4581050.html#p4581050
Avatar de l’utilisateur
corbulon
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 4384
Inscription: 05/12/2004

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede Xavier Guilbert » 20/11/2020 23:23

Pour rajouter aux propos d'Olivier (auxquels je souscris complètement), je voudrais rajouter que les lectures sont faites sans considération d'éditeur ou de provenance géographique. Bien sûr, nous avons tous nos sensibilités, mais je crois que ce qui caractérise ce Comité de Sélection, c'est l'ouverture à tout ce que peut proposer la bande dessinée, dans toutes ses formes. Et donc parfois de regretter que, du fait du choix de certains éditeurs, un certain type de bande dessinée ne nous soit pas proposé.
Avatar de l’utilisateur
Xavier Guilbert
BDémoniaque
BDémoniaque
 
Messages: 891
Inscription: 29/01/2007
Localisation: Paris
Age: 49 ans

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede pol » 20/11/2020 23:40

Xavier Guilbert a écrit:Pour rajouter aux propos d'Olivier (auxquels je souscris complètement), je voudrais rajouter que les lectures sont faites sans considération d'éditeur ou de provenance géographique. Bien sûr, nous avons tous nos sensibilités, mais je crois que ce qui caractérise ce Comité de Sélection, c'est l'ouverture à tout ce que peut proposer la bande dessinée, dans toutes ses formes. Et donc parfois de regretter que, du fait du choix de certains éditeurs, un certain type de bande dessinée ne nous soit pas proposé.


Bon...
L'un de vous demandait qui de l'oeuf ou de la poule...
Mais sérieusement, retournez-vous sur la sélection de ces dernière années, et vous comprendrez pourquoi certains éditeurs, dont nous, n'envoyons plus certains genres de parutions.
Nous avons essayé chaque année, envoyé de tout... et sûrement nos livres ne sont pas au niveau du FIBD, puisqu'aucun nommé depuis 2011.
Et même quand nous envoyons des titres qui semblent dans la ligne du pré-jury, toujours rien.
Sans considération d'éditeur ? Désolé, je n'y crois pas.
Un de nos livres de cette année vaut largement ce qui a été sélectionné dans une catégorie particulière. Je suis prétentieux en disant cela ? bien sûr, car moi je l'ai lu. Tous les membre concernés, je n'en suis pas sûr. Peut-être l'auraient-ils fait si un autre nom d'éditeur avait été sur la couverture.
Aucune rancoeur en écrivant cela, juste un constat.
Nous enverrons encore moins de livres en 2021, souvent avec l'accord de nos auteurs.

Je vais préciser une dernière chose.
Je défend, je l'avais dit à Stéphane Beaujean en son temps, une totale indépendance du FIBD, programmation artistique ou sélection, vis à vis de ce qu'est la bande dessinée dans son ensemble. Qu'Angoulême devienne le Cannes de la BD ne me choque pas du tout.
Mais alors, stoppons cette hypocrisie de sélection des - meilleurs albums de l'année - représentée par la sélection du FIBD.
Que le FIBD assume ce qu'il est, indépendant et libre. Mais pas la vitrine de toute la bande dessinée.
;-)
Avatar de l’utilisateur
pol
Editeur
Editeur
 
Messages: 1060
Inscription: 24/05/2004
Localisation: Rennes
Age: 51 ans

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede LeJoker » 21/11/2020 00:02

Pourquoi ne pas faire un jury et des sélections des refusés, en réaction, comme ce qui s'est produit en peinture en 1863 contre l'institution du Salon ?

Faut se placer sur le créneau et montrer qui vous êtes.
"Prendre la "pol" position et montrer le Paquet" que vous pourrez dire aux futures générations émerveillées par l'audace de votre geste de rupture.






jeux de mots hi-la-rants.
J'ai essayé de me mettre au niveau du jeu de scène des deux préservatifs roses annonçant la tenue du festival d'Angoulême lors de la conf' de présentation.
Joker je réponds, les intelligents aussi, les trolls ben en fait comment dire, allez sucer des courgettes.
Fred Dewilde, auteur.
Avatar de l’utilisateur
LeJoker
Troll officiel
Troll officiel
 
Messages: 10857
Inscription: 10/03/2011
Localisation: Trinidad et Tobago

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede nexus4 » 21/11/2020 00:50

C'est un peu le projet de Jacques Glénat (bon, pour 2020, c'est cuit), sans être un anti-Angoulême, au moins un Salon populaire au Grand Palais.

Je rêve par ailleurs d’un événement qui explique un peu ce métier. J’ai proposé de créer cet événement à Paris en 2020 qui s’appellera Le Palais de la BD. Ça se passera au Grand Palais. Il se trouve que j’ai été nommé par le Premier Ministre, Administrateur du Grand Palais et de la RMN (Réunion des musées nationaux et du Grand Palais des Champs-Élysées, NDLR). Tout le monde m’avait immédiatement dit : « Qu’est-ce que ce serait bien de faire quelque chose autour de la BD au Grand Palais ». Tout le monde se souvient du Salon du Livre en ces lieux, avant d’aller à la Porte de Versailles : de grandes années. Pour moi, il faut arrêter avec ces salons de BD fondés sur ce principe : l’éditeur prend un stand, vend ses bouquins, l’auteur vient les signer avec éventuellement une expo à côté. De plus, on vend des entrées payantes pour acheter des livres. Pour moi, c’est complètement démodé. Un événement nouveau serait de montrer tous les métiers de la BD. Pour y parvenir, j’ai déjà obtenu l’accord de pas mal de gens. Il y a aura les 26 métiers que j’ai identifiés : les fabricants, les imprimeurs, les papetiers, les relieurs, les marketeurs, les libraires, les distributeurs… Chacun venant expliquer aux jeunes, en collaboration avec l’Education Nationale, toutes les filières et la richesse de la bande dessinée. J’espère pouvoir concrétiser ce rêve d’être dans du dur, de ne pas concurrencer les autres salons comme celui d’Angoulême, tout en valorisant nos métiers. Je mettrai des galeries dans le Grand Palais qui exposeront comme on le fait habituellement à la Galerie Glénat. Il faut montrer que la bande dessinée c’est de l’Art à part entière. J’aimerais que la profession soit mieux reconnue, mieux estimée, qu’on attache plus d’intérêt artistique aux auteurs de manière générale. Je pense néanmoins que c’est en train de changer : regardez les galeries de BD, de ventes aux enchères, regardez la présence de la BD dans les bibliothèques ou dans les livres scolaires, regardez comme la BD est un réservoir d’imagination pour les cinéastes quand ils ne les copient pas…
Avatar de l’utilisateur
nexus4
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 47383
Inscription: 18/08/2003
Localisation: Colonies Jupiter
Age: 53 ans

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede pol » 21/11/2020 00:53

LeJoker a écrit:Pourquoi ne pas faire un jury et des sélections des refusés, en réaction, comme ce qui s'est produit en peinture en 1863 contre l'institution du Salon ?
Faut se placer sur le créneau et montrer qui vous êtes.
"Prendre la "pol" position et montrer le Paquet" que vous pourrez dire aux futures générations émerveillées par l'audace de votre geste de rupture.
jeux de mots hi-la-rants.
J'ai essayé de me mettre au niveau du jeu de scène des deux préservatifs roses annonçant la tenue du festival d'Angoulême lors de la conf' de présentation.


Oh, je les ai trouvé pas mal, les respectables membres du FIBD en charge de la programmation artistique.
;-)
Avatar de l’utilisateur
pol
Editeur
Editeur
 
Messages: 1060
Inscription: 24/05/2004
Localisation: Rennes
Age: 51 ans

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede Oliviou » 21/11/2020 20:36

La comparaison entre les Fauves et les récompenses du Festival de Cannes est très pertinente. Une équipe réduite lit tous les livres qu'on lui propose et fait une sélection qui est soumise à un jury de personnalités d'horizons divers : c'est exactement le principe de Cannes avec les films (la seule différence étant qu'ils sélectionnent des films inédits). Mais si la BD a sa Palme d'Or, il lui manque ses César. Je crois même que j'ai entendu Stéphane Beaujean évoquer cette idée. Une remise de prix organisée par les éditeurs, quelque chose de festif, grand public, où la profession vote pour ses pairs, avec des catégories plus nombreuses que pour les Fauves et qui ressembleraient à ce qu'on peut trouver aux Eisner Awards (meilleur dessin, scénario, couleurs, comédie, etc...).
Il ne tient qu'aux éditeurs de se rassembler pour mettre ça en place, ça ferait une belle vitrine aux professions de la BD.
Bien entendu, ça signifie aussi se prendre un mouvement social par an, mais bon, on n'a rien sans rien.
Oliviou
BDébutant
BDébutant
 
Messages: 4
Inscription: 17/12/2012

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede cronos59 » 22/11/2020 00:22

Ce serait une fort bonne idée, je me suis renseigné un peu sur le fonctionnement des cesars, tout ca est géré par une académie qui comporte 4300 membres cotisant 70€/an ce qui fait dans les 300000€ + les recettes publicitaires de la ceremonie etc.... l'academie selectionne environ 600 films français et les gens votent ensuite.

L'équivalent en bd ne necessiterait sans doute pas le même budget mais tout ca laisse a penser qu' une infrastructure relativement conséquente serait obligatoire, ce serait interessant de voir comment procede les eisner awards et quel événement pourrait supporter ça. La fete de la bd éventuellement.
cronos59
BDévore
BDévore
 
Messages: 2118
Inscription: 14/10/2010

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede Xavier Guilbert » 22/11/2020 09:24

Ca a l'air facile, en effet, et pourtant personne ne l'a mis en place. Cela fait pourtant des années que l'on entend revenir l'argument de l'élitisme d'Angoulême, des années que les éditeurs s'en plaignent, et personne ne bouge. Peut-être y-a-t'il d'autres raisons derrière cela, peut-être que les grands éditeurs (parce que ce sont surtout eux qui râlent, ou les lecteurs de ces derniers qui se plaignent) ne voient pas trop l'intérêt d'organiser un prix qui, au mieux, leur permettrait de mettre en avant un de leurs poulains de temps en temps. Le SNE semble avoir d'autres chats à fouetter.
Sans compter qu'il y aurait des chances que ce prix n'aille pas vers les titres qu'ils souhaiteraient le plus promouvoir -- après tout, le prix de l'ACBD est celui qui se rapproche le plus d'une Académie (avec un système de vote d'un large panel de professionnels), et je doute que leurs sélections satisfassent les ronchons de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
Xavier Guilbert
BDémoniaque
BDémoniaque
 
Messages: 891
Inscription: 29/01/2007
Localisation: Paris
Age: 49 ans

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede Olaf Le Bou » 22/11/2020 09:58

Xavier Guilbert a écrit: et je doute que leurs sélections satisfassent les ronchons de ce forum.


les ronchons ne se satisfaisant jamais de rien, par définition, il n'est guère utile de les prendre en compte dans cet exercice.

par contre, pour ce qui est de constituer une académie de professionnels de la profession, je reste dubitatif sur sa capacité à se mettre dans la peau du public pour jouer un rôle prescriptif éclairé, j'aurais bien plus confiance en une académie de libraires et de bibliothécaires pour cela.
Prenez un cercle, caressez-le, il deviendra vicieux

Ma galerie sur Gurushots
Avatar de l’utilisateur
Olaf Le Bou
Grand Maître BDGestiste
Grand Maître BDGestiste
 
Messages: 27389
Inscription: 20/03/2008
Localisation: La verte campagne Valenciennoise
Age: 52 ans

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede Xavier Guilbert » 22/11/2020 10:12

Olaf Le Bou a écrit:par contre, pour ce qui est de constituer une académie de professionnels de la profession, je reste dubitatif sur sa capacité à se mettre dans la peau du public pour jouer un rôle prescriptif éclairé, j'aurais bien plus confiance en une académie de libraires et de bibliothécaires pour cela.

Il y a plusieurs prix qui sont décernés par un panel de libraires: le Landerneau BD, le prix Fnac-France Inter, le prix des Libraires BD. Je m'étais amusé à comparer les sélections des uns et des autres, et voici la conclusion à laquelle j'arrivais: " on constate néanmoins un consensus sur une poignée d’ouvrages, puisque 14 titres ont cumulé cinq nominations et plus, sans qu’une année apparaisse comme particulièrement plus dotée qu’une autre (2012/1, 2013/3, 2014/2, 2015/3, 2016/3, 2017/2)". Je peux même continuer la série, ayant mis mon fichier à jour: 2018/3, 2019/3 et 2020/5.
Cette stabilité du consensus est encore plus marquante lorsqu'on considère les titres présents dans 4 listes sur 7 au sein des nominations de: Prix Ouest France Quai des Bulles / Prix RTL de la Bande Dessinée / prix Landerneau BD / Grand Prix de la Critique ACBD / Prix de la BD Fnac-France Inter / Prix des Libraires de Bande Dessinée / FIBD:
2014/6, 2015/6, 2016/9, 2017/8, 2018/8, 2019/9 et 2020/7
(j'écarte volontairement 2012 et 2013 de cette liste, vu que l'ACBD ne considérait que 5 titres pour son prix, avant de passer à une liste de 15 titres).

Je soulignais également que: "Grosso modo, la moitié des titres listés par l’ACBD finissent dans la Sélection Officielle d’Angoulême ; pour les autres listes de nominés, c’est le tiers. Assez naturellement, on note certaines affinités entre les listes de libraires (Libraires de bande dessinée / Fnac / Landerneau) établies sur la base d’un vote, mais c’est également le cas pour les sélections « à jury » — qui, au final, s’appuient sur panel d’experts relativement inchangé d’une année sur l’autre."
Bref, à la lumière des prix que l'on a à disposition aujourd'hui, un prix décerné par les libraires ne serait pas particulièrement plus "grand public" que les autres.
Avatar de l’utilisateur
Xavier Guilbert
BDémoniaque
BDémoniaque
 
Messages: 891
Inscription: 29/01/2007
Localisation: Paris
Age: 49 ans

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede pol » 22/11/2020 12:06

Oliviou a écrit:La comparaison entre les Fauves et les récompenses du Festival de Cannes est très pertinente. Une équipe réduite lit tous les livres qu'on lui propose et fait une sélection qui est soumise à un jury de personnalités d'horizons divers : c'est exactement le principe de Cannes avec les films (la seule différence étant qu'ils sélectionnent des films inédits). Mais si la BD a sa Palme d'Or, il lui manque ses César. Je crois même que j'ai entendu Stéphane Beaujean évoquer cette idée. Une remise de prix organisée par les éditeurs, quelque chose de festif, grand public, où la profession vote pour ses pairs, avec des catégories plus nombreuses que pour les Fauves et qui ressembleraient à ce qu'on peut trouver aux Eisner Awards (meilleur dessin, scénario, couleurs, comédie, etc...).
Il ne tient qu'aux éditeurs de se rassembler pour mettre ça en place, ça ferait une belle vitrine aux professions de la BD.
Bien entendu, ça signifie aussi se prendre un mouvement social par an, mais bon, on n'a rien sans rien.


Pour ce qui concerne les - César de la BD - vous avez du lire ce que j'écrivais sur son mur FCB il y a des mois... mais je ne dois pas être le seul à avoir eu cette idée. pour que le cinéma français le fasse, il fallut attendre le milieu des années 70 et un homme, Georges Cravenne, attaché de presse bien connu du 7e art, qui avait relations et motivation. il faut donc trouver le GC de la BD...
Mais vous ne répondez pas à ma remarque sur une lecture - sans à priori d'éditeur - ...
Je maintiens que ce n'est pas possible, car il y a un phénomène inconscient que nous constatons également en librairies.
Comment présenter cela... Le bon éditeur pour le bon titre... Et si ce titre, toute qualité confirmée, n'est pas chez cet éditeur, alors c'est qu'il a du être refusé, c'est donc un second choix.
Face au libraire, le commercial a parfois du mal à mettre en valeur un titre qui sort de l'ordinaire de l'éditeur, et par conséquent, la mise en place s'en ressentira, la lecture par le libraire (qui reçoit trop de livres pour pouvoir tout lire correctement) également, et donc le public sera moins conseillé.
Reprenez ce parcours et adaptez le aux 500 titres que vous avez reçu, et vous verrez que ce fut inévitablement la même chose.
Je ne vous envie pas le rôle de filtre, je le fais en tant qu'éditeur.
Avatar de l’utilisateur
pol
Editeur
Editeur
 
Messages: 1060
Inscription: 24/05/2004
Localisation: Rennes
Age: 51 ans

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede nexus4 » 22/11/2020 12:09

@Xavier : Vraie question : Vous ne prenez en compte QUE les albums soumis par les éditeurs ou est-ce que les membres du jury peuvent faire des propositions ?
Avatar de l’utilisateur
nexus4
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 47383
Inscription: 18/08/2003
Localisation: Colonies Jupiter
Age: 53 ans

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede Steph44 » 22/11/2020 12:41

Ah, les sempiternels débats sur la sélection d'Angoulême... :)

Tout d'abord, merci beaucoup à Olivier Bocquet pour ses informations "de l'intérieur". Très intéressant.
Je m'étonne toujours de réactions du type "2 lus et achetés sur les 44 sélectionnés, . Et vu la sélection de merde, il n'y en aura pas d'autre en ce qui me concerne". N'est-ce pas un peu méprisant pour des oeuvres qu'on n'a pas lues ? ;)

Enfin, je voudrais faire une comparaison personnelle entre 2 sélections:
- celle de l'ACBD (que je trouve très pertinente)... et dont j'ai lu 13 titres sur 15 (les 2 restants étant déjà sur ma liste d'achats programmés)
-celle d'Angoulême, plus large, et dont j'ai lu au mieux 15 à 20 % des titres. Tous les autres ouvrages sélectionnés retiendront mon attention, je me renseignerai, je les feuilletterai, j'en achèterai certains, d'autres pas, et je ferai certainement quelques belles découvertes, si je me réfère à mon expérience passée.

Il y a des sélections pour tous les publics en partant du jury RTL jusqu'au FIBD et en passant par celui des libraires BD et bien d'autres. Si celui du FIBD ne convient pas à certains, il me paraît peu utile de chercher à en décrédibiliser le contenu.
Steph44
BDébranché
BDébranché
 
Messages: 118
Inscription: 20/11/2010

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede crepp » 22/11/2020 12:55

pol a écrit:
Oliviou a écrit:La comparaison entre les Fauves et les récompenses du Festival de Cannes est très pertinente. Une équipe réduite lit tous les livres qu'on lui propose et fait une sélection qui est soumise à un jury de personnalités d'horizons divers : c'est exactement le principe de Cannes avec les films (la seule différence étant qu'ils sélectionnent des films inédits). Mais si la BD a sa Palme d'Or, il lui manque ses César. Je crois même que j'ai entendu Stéphane Beaujean évoquer cette idée. Une remise de prix organisée par les éditeurs, quelque chose de festif, grand public, où la profession vote pour ses pairs, avec des catégories plus nombreuses que pour les Fauves et qui ressembleraient à ce qu'on peut trouver aux Eisner Awards (meilleur dessin, scénario, couleurs, comédie, etc...).
Il ne tient qu'aux éditeurs de se rassembler pour mettre ça en place, ça ferait une belle vitrine aux professions de la BD.
Bien entendu, ça signifie aussi se prendre un mouvement social par an, mais bon, on n'a rien sans rien.


Pour ce qui concerne les - César de la BD - vous avez du lire ce que j'écrivais sur son mur FCB il y a des mois... mais je ne dois pas être le seul à avoir eu cette idée. pour que le cinéma français le fasse, il fallut attendre le milieu des années 70 et un homme, Georges Cravenne, attaché de presse bien connu du 7e art, qui avait relations et motivation. il faut donc trouver le GC de la BD...
Mais vous ne répondez pas à ma remarque sur une lecture - sans à priori d'éditeur - ...
Je maintiens que ce n'est pas possible, car il y a un phénomène inconscient que nous constatons également en librairies.
Comment présenter cela... Le bon éditeur pour le bon titre... Et si ce titre, toute qualité confirmée, n'est pas chez cet éditeur, alors c'est qu'il a du être refusé, c'est donc un second choix.
Face au libraire, le commercial a parfois du mal à mettre en valeur un titre qui sort de l'ordinaire de l'éditeur, et par conséquent, la mise en place s'en ressentira, la lecture par le libraire (qui reçoit trop de livres pour pouvoir tout lire correctement) également, et donc le public sera moins conseillé.
Reprenez ce parcours et adaptez le aux 500 titres que vous avez reçu, et vous verrez que ce fut inévitablement la même chose.
Je ne vous envie pas le rôle de filtre, je le fais en tant qu'éditeur.


Vous savez tout de même que si les "César de la BD" venaient à se faire, il y aurait là aussi un sempiternel débat sur le "pourquoi lui il y est, et pas celui là " ?
Le seul "soucis" d'Angoulême comparé au cinéma et même aux livres, C'est que c'est le seul prix au niveau national reconnu pour la BD. Donc c'est vrai, il en faudrait d'autres avec un attrait aussi fort, mais je me répète ça ne retirera en rien les débats sur les nominés/vainqueurs.
Avatar de l’utilisateur
crepp
Abraracourcix
Abraracourcix
 
Messages: 5469
Inscription: 11/12/2002
Localisation: Proche de Merlin
Age: 49 ans

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede Le Tapir » 22/11/2020 13:49

Steph44 a écrit:Ah, les sempiternels débats sur la sélection d'Angoulême... :)

Tout d'abord, merci beaucoup à Olivier Bocquet pour ses informations "de l'intérieur". Très intéressant.
Je m'étonne toujours de réactions du type "2 lus et achetés sur les 44 sélectionnés, . Et vu la sélection de merde, il n'y en aura pas d'autre en ce qui me concerne". N'est-ce pas un peu méprisant pour des oeuvres qu'on n'a pas lues ? ;)

Si, et je m'en excuse. Mais quelle déception cette année, il y avait la place pour pas mal de trucs plus essentiels à mes yeux...
Avatar de l’utilisateur
Le Tapir
Maître BDGestiste
Maître BDGestiste
 
Messages: 19197
Inscription: 02/01/2009

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede Xavier Guilbert » 22/11/2020 15:10

nexus4 a écrit:@Xavier : Vraie question : Vous ne prenez en compte QUE les albums soumis par les éditeurs ou est-ce que les membres du jury peuvent faire des propositions ?

Je dirais qu'il y a une forme de dialogue tout au long de l'année. L'organisation du Festival est en contact régulier avec les éditeurs, et nous faisons remonter les ouvrages que nous avons remarqués et qui pourraient figurer au sein de la sélection, mais nous alertons aussi quand il nous semble qu'il faudrait encourager tel ou tel éditeur à nous envoyer des ouvrages.
Je pense que nous avons tou.te.s conscience de notre responsabilité par rapport au Festival, et nous connaissons tou.te.s suffisamment d'auteurs et d'éditeurs pour ne pas prendre à la légère cette Sélection et son impact sur le marché.

C'est peut-être très arrogant de dire ça, mais j'ai la conviction que nous cherchons à faire notre boulot le mieux possible. Nous lisons tou.te.s beaucoup, les débats sont animés et passionnés (et passionnants), et l'objectif est vraiment d'arriver à une sélection dont nous puissions tou.te.s être fièr.e.s et satisfait.e.s. C'est "notre" choix de ce que nous avons lu de meilleur dans l'année, avec toute la subjectivité que cela implique. Il n'y a pas de calcul, pas de préjugé en ouvrant tel ou tel bouquin -- même si oui, nous sommes des lecteurs et lectrices, nous sommes humains avec nos goûts et nos préférences, et c'est ce qui fait aussi l'intérêt d'une telle démarche.
Pour répondre à monsieur Paquet, effectivement, je ne suis pas neutre dans mon abord des livres. Il y a en a qui m'attirent plus que d'autres, pour tout un tas de raisons: le nom de l'auteur, le nom de l'éditeur, le dessin, le sujet, ce que j'ai pu en entendre dire ici ou là. C'est comme ça, l'idée d'un Comité qui n'existerait que dans une bulle est illusoire. Mais je suis aussi un professionnel, et je m'astreins à lire le maximum d'ouvrages et de donner à chacun sa chance.
[Histoire d'en donner une idée, sur les 504 ouvrages que j'ai reçus cette année, il n'y en a que 12 que je n'ai pas lus: 5 suites dont j'avais lu les tomes précédents, 5 ouvrages qui n'entraient pas dans le cadre de notre sélection, 1 intégrale dont je connaissais déjà le contenu et 1 livre que j'ai lu à 80% sans pouvoir le terminer dans les temps (mais c'est un premier volume avec une suite à venir).]
Avatar de l’utilisateur
Xavier Guilbert
BDémoniaque
BDémoniaque
 
Messages: 891
Inscription: 29/01/2007
Localisation: Paris
Age: 49 ans

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede icecool » 22/11/2020 16:54

Quoi qu'il se passe, et au-delà des sélections, la couverture médiatique du FIBD semble avancer en 5 phases... tous les ans :

- Phase 1 : les premières annonces : sélections, expositions, nouveautés et branle-bas de combat chez 9e Art +, avec un éventuel nouveau directoire ;

- Phase 2 : l'avant-veille du FIBD : la construction du Festival, avec ses espoirs et ses difficultés ; un focus sur le Grand Prix ;

- Phase 3 : le démarrage du Festival, avec ses marronniers : la course vers les files de dédicaces, la taille des bulles, le prix des billets, les concours et événements (concerts de dessins), le nouveau Grand Prix, le marché des droits internationaux... et l'éternelle question "Le Président viendra-t-il sous les bulles ?" ;

- Phase 4 : le métier d'auteur (et d'autrice !) et les revendications de toute une profession ; le point sur les expositions et les avant-premières ;

- Phase 5 : l'heure du bilan après la cérémonie de remise des Fauves ; les rêves (et difficultés à résoudre) pour l'année suivante...
Avatar de l’utilisateur
icecool
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 3458
Inscription: 20/09/2008
Localisation: Angoulême
Age: 45 ans

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede tzynn » 22/11/2020 18:13

@Xavier J'en profite également. Il y a des suites qui sont dans la sélection, des tomes 2, 3, 31 même pour un manga. Comment est-ce qu'ils arrivent là? Est-ce que vous les mettez pour récompenser la série ou le tome? Par exemple le Belzoni en Nubie est amha le plus faible des 3. Est-ce que vous le mettez "en rattrapage" des précédents parce que vous ne l'aviez pas vu avant ou pour récompenser la série, ou bien est-ce que le jury va le mettre parce qu'il a flashé sur le tome? Et est-ce que vous excluez d'emblée d'une année sur une autre une série déjà sélectionnée l'année précédente? Merci bcp
Avatar de l’utilisateur
tzynn
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 11088
Inscription: 15/07/2003
Localisation: Bxl

Re: Angoulême 2020... et 2021

Messagede Xavier Guilbert » 22/11/2020 18:22

Alors depuis l'année dernière, il y a un "Comité Série" qui s'occupe de tout ce que dépasse 4 tomes. Donc une trilogie, c'est le Comité Officiel qui va recevoir les bouquins, si on est sur un tome 5 ou 24, c'est le Comité Série. Ca, c'est la théorie, parce qu'on reçoit aussi des tomes 37, et qu'il y a des séries qui sont moins évidentes quand elles sont informelles ou s'inscrivent dans un format plus "roman graphique".
L'idée de mettre un Comité Série était à la fois d'alléger les piles de lectures du Comité Officiel (et de fait, on reçoit en gros entre une cinquantaine et une centaine de livres en moins), et de permettre une considération de la série dans son ensemble, et non pas sur la valeur d'un tome 28 sans avoir pu lire les précédents. Je ne peux pas m'avancer sur la manière dont le Comité Série a fait ses choix (je n'ai pas participé aux délibérations), mais de notre côté, on s'attache à considérer chaque livre en soi.
Pour être honnête, rentrer dans la contrainte des 45 titres est déjà compliqué parce que cela veut dire écarter parfois ses chouchous, donc on fait rarement dans le rattrapage ou la compensation.
Avatar de l’utilisateur
Xavier Guilbert
BDémoniaque
BDémoniaque
 
Messages: 891
Inscription: 29/01/2007
Localisation: Paris
Age: 49 ans

PrécédenteSuivante

Retourner vers Généralités sur la Bande Dessinée

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités