Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Perdy 2. Blackjack. Orgasmes. Dentelle.

30/03/2020 1132 visiteurs 6.0/10 (1 note)

Blackjack. Orgasmes. Dentelle… Précisons d’emblée que dans ce livre il sera parfois question de blackjack, qu’il n’y aura qu’un orgasme (tout de même spectaculaire) et que la protagoniste ne fait vraiment pas dans la dentelle. Perdy, ex-bagnarde, continue de tenter de rattraper le temps perdu avec sa progéniture, l’adorable Rose. Les deux se montrent on ne peut plus différentes. La première jure, hurle et insulte, et, plus encore, elle met un si devant les verbes au conditionnel. Fistonne, douce et gentille, vend des fleurs. Les liens du sang sont cependant puissants et les deux s’associent pour monter un coup particulièrement foireux.

Le premier tome de Perdy a agréablement surpris avec un récit décoiffant mettant en vedette un double de Calamity Jane (celle de René Goscinny et Morris), en pire. Cette suite va dans le même sens, l’effet de surprise en moins. L’histoire est rigolote, mais elle tend à s’étirer, même s’il est vrai que la relation mère-fille s’étoffe doucement et qu’elle semble aller dans une direction a priori inattendue.

Le trait caricatural de Kickliy apparaît nerveux et un peu brouillon. L’artiste est économe et ses personnages sont reconnaissables à quelques éléments caractéristiques (poitrine impressionnante, longue natte, moustache, etc.). Bien que souvent schématiques, les décors regorgent de détails. Avec une abondance d’onomatopées, de petites lignes soulignant le mouvement et d’étoiles marquant la douleur, les illustrations se révèlent dynamiques et traduisent bien l’esprit du projet.

Un album sympathique, porté par un dessin aussi dissipé que l’héroïne.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Perdy
2. Blackjack. Orgasmes. Dentelle.

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.