Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

La rose et la Croix 1. La confrérie

25/08/2005 7649 visiteurs 6.6/10 (5 notes)

Dés son plus jeune âge, Johann est initié à l’alchimie par son grand-père qui voit en lui un grand alchimiste, voire même le plus grand de tous. À l’âge de 14 ans, son beau-père l’envoie étudier à Berlin chez un maître apothicaire. En chemin, il découvre qu’il suscite la convoitise d’une mystérieuse confrérie à la recherche du secret de la pierre philosophale. Leur emblème suffit à effrayer la population : une croix dans un cercle symbolisant la rose…

De prime abord, le lecteur pourrait croire, à tort, que les auteurs cherchent uniquement à surfer sur le succès de l’ésotérisme. Mais sitôt la lecture entamée, on prend conscience du véritable travail d’historien réalisé par France Richemond. L’utilisation du latin et de manuscrits, ainsi que l'existence historique de la plupart des personnages sont autant d'éléments qui rendent plausible cette histoire. Celle ci est d’ailleurs construite de telle façon qu’on se laisse prendre au jeu en suivant avec intérêt ce qui arrive au jeune Johann. De nombreuses questions y sont soulevées, et aucune ne trouve pour le moment de réponse. Peu importe, tout est réuni pour nous donner envie de lire la suite. En ce qui concerne l’appartenance à la collection Soleil Celtic, les prochains tomes feront le lien avec les légendes celtiques, contrairement à La Confrérie. Historique, ésotérique, celtique et fantastique, les genres sont nombreux et satisferont le plus grand nombre.

Ce scénario bien construit prend vie sous le dessin d’un dessinateur italien plein de talent, Luigi Critone. Son trait réaliste reste toutefois moderne, contrairement à certaines séries historiques au dessin très classique, notamment grâce à un choix de couleurs et de texture remarquable. La mise en couleurs de Lorenzo Pieri est sans faute note et permet aux décors détaillés de prendre toute leur dimension. On en oublierait presque les défauts du dessin, à savoir qu'aucune émotion ne passe (Johann semble particulièrement froid, mais est-ce voulu ?) et que les jambes des hommes sont décidément bien minces. Mais, quoiqu’il en soit, le choix graphique séduira le plus grand nombre.

S’il fallait trouver un réel défaut à ce premier tome, ce serait sans doute le fait de n’être qu'une introduction, on aimerait en savoir beaucoup plus. En fait, La Rose & La Croix n’est pas vraiment le type de série qu’on pourrait attendre d’un éditeur comme Soleil. Alors laissez vous tenter !

Par R. Bézard
Moyenne des chroniqueurs
6.6

Informations sur l'album

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.