Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

P artant de Ting Kyu, un petit village népalais, cinq adolescents se rendent à Katmandou où se trouve leur établissement scolaire. Un voyage de huit jours à travers l’Himalaya, suivi d’un trajet en avion et d’un autre autre en autocar. Les enfants font face aux éléments, démontrent leur détermination et réussissent l’épreuve qui a tout d’un rite initiatique. Avec Le plus long chemin de l’école, Marie-Claire Javoy transpose en bande dessinée le reportage Sur le chemin de l’école qu’elle a scénarisé pour la télévision.

Le point de départ est fascinant. Urgen, Sherab, Dawa, Passang, Sonam et Pemma, leur guide, se lancent dans cette folle aventure, passage obligé pour accéder au savoir. Un peu plus d’une semaine à affronter la tempête, les sentiers escarpés, le dépaysement et, de façon générale, la peur. Le ton est réaliste et le lecteur est impressionné par l’entêtement du quintette. Cela dit, l’auteure, pleine de bonnes intentions, souhaite tout dire, tout expliquer. Coutumes, médecine traditionnelle, cérémonials religieux, faune et flore du Tibet, rien n’est oublié. Son projet est ambitieux et la fluidité de l’ensemble s’en ressent lourdement, particulièrement les dialogues beaucoup trop artificiels.

Le dessin de Renaud Garetta tient mieux la route. L’artiste représente habilement la nature, notamment la neige, le vent et la montagne qu’il illustre avec grande élégance. Ses personnages, souvent affublés d’un rictus, sont néanmoins moins convaincants. Le découpage, par moment complexe, demeure efficace. Les cases sont de tailles variées, parfois très allongées, verticales et horizontales. Elles sont d’une certaine façon l’allégorie d’une piste rocailleuse en altitude, sans toutefois que cela ne nuise à la lisibilité, bien au contraire.

Fiction ou documentaire ? Le récit oscille entre ces deux pôles. Peut-être aurait-il été préférable de choisir une seule approche plutôt que de tenter de tout concilier.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Le plus long chemin de l'école

  • Currently 3.20/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (5 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    thorsteinn Le 14/01/2018 à 12:46:57

    sujet original qui m'a attiré, malheureusement mal traité. Les récitatifs inutiles, les renvois bas de page innombrables et le ton naif retire tout l'intérêt.