Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sestrières

27/02/2017 2337 visiteurs 6.0/10 (1 note)

F ederica est en vacances à Sestrières, (authentique) station de ski transalpine, plutôt dépeuplée en cette saison estivale. Elle est sans nouvelle de son amie Noemi, depuis qu’elles sont sorties en boîte la veille au soir avec des garçons du coin. Inquiète, elle mène l’enquête, épaulée par un Giorgio peu enthousiaste. C’est l’occasion de découvrir une galerie d’habitants du cru et pour Federica d’admettre qu’elle ne connaît peut-être pas si bien sa copine.

L’histoire est efficacement agencée, alternant scènes d'investigation improvisée, flash-backs et interludes composés des créations de Federica. Ces dernières mettent en scène de petites créatures kawaï en papier découpé, révélant astucieusement son univers intérieur et contrastant avec les photos de Noemi dévêtue. Le scénario tombe malheureusement dans la facilité de la combinaison « fille belle mais superficielle » contre « fille ordinaire mais sensible » sans oublier « le pote fidèle et discret qui est en fait amoureux ».

Grâce à son trait rond habillé d’une bichromie turquoise-violet particulièrement vive, cet album devrait attirer l’œil des ados. À première vue léger, ce récit en dit long sur ce malaise juvénile, sur la difficulté de gérer ses sentiments et la désillusion de certaines amitiés – difficile de faire du nouveau de ce point de vue. Mais il dresse également en creux le portrait d’une ruralité oubliée, où l’absence de perspective se fait douloureusement sentir.

Sestrières, titre non dénué de qualités, aurait gagné à avoir des personnages plus nuancés. Il constituera néanmoins une lecture agréable pour les amateurs et amatrices de chroniques adolescentes.

Par T. Bisson
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Sestrières

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.