Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sanguine (Sandawe) 1. L'insoumise

24/10/2016 2121 visiteurs 5.0/10 (1 note)

Q uelque part dans la savane africaine, au deuxième siècle de notre ère. Un clan de femmes chasseresses. La jeune Senga est intrépide, rebelle, insoumise, condamnée en retour par la shaman à élever le bébé rhinocéros dont elle a tué la génitrice. Se refusant au rituel de l’excision, elle s’enfuit en compagnie de l’animal et prend la route du nord, comme l’avait fait sa propre mère des années auparavant. Après une rude traversée du Sahara, la voici bientôt aspirante gladiatrice dans une cité des confins de l’empire romain.

Traiter le drame de l’excision dans les contrées subsahariennes en prenant le biais de la fiction est louable, mais fustiger la barbarie de cette acte tout en mettant en scène avec complaisance celle des jeux du cirque rend le procédé un peu artificiel. Et cette tribu de femmes guerrières, quasiment des amazones, mais soumises malgré tout à la volonté des mâles… ? Le trait est décidément bien appuyé. Reste pourtant un personnage fort et original, dont les aventures se suivent sans déplaisir, et l’exotisme consommé des provinces romaines d’Afrique du Nord aux temps antiques. Et puis le maitre d’arme aveugle qui enseigne son art à l’héroïne est un joli clin d’œil à Daredevil.

Déjà complice de Nathaniel Legendre sur de précédents opus, Sergio Alcala met en scène ce récit d’un dessin fruste, sommaire, tenant parfois du simple story-board, offrant à grands coups de traits nerveux un dynamisme certain compensant le manque de précision. Le rendu des ambiances est conféré par la colorisation, vibrante, riche en tons chauds et teintes profondes, donnant une belle unité aux planches malgré leur côté parfois brouillon.

Senga la Sanguine deviendra-t-elle une combattante accomplie ? Ira-t-elle jusqu’à Rome ? La suite et fin de cette épopée sanglante dans la seconde partie à paraître du diptyque.

Par O. Boussin
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Sanguine (Sandawe)
1. L'insoumise

  • Currently 3.33/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (12 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    canarenchaine Le 07/11/2016 à 21:05:10

    Une amazone ou équivalent avec un parcours atypique l'amenant à combattre dans les cirques romains ? Pourquoi pas !
    Le dessin d'Alcala semble meilleur sur les scènes de violence. Doit aimer le trash, le gars :)
    La colorisation peut surprendre mais elle sublime dans bien des cas le dessin.
    Impression plutôt positive. A confirmer avec le T2

    chtiwally Le 20/10/2016 à 10:19:21

    Une héroïne atypique pour une histoire originale ou le dessins et les couleurs apporte une touche intéressante...

    judoc Le 02/10/2016 à 19:39:33

    De l'action, du rythme, une héroïne charismatique et de bons dessins font de cet album un bel hommage à la BD d'aventure.

    C'est un plaisir de découvrir Senga, une Amazone décomplexée de l'antiquité qui va affronter la folie des hommes et se battre pour sa survie. Il y a du Thorgal et/ou du Rahan chez cette "sauvage", une héroïne que je vais donc suivre de près...

    Ravis d'avoir apporté ma petite contribution à cette BD en participant à son financement via le site de crowdfunding "Sandawe".

    kurdy1207 Le 29/09/2016 à 07:48:17

    Senga, rejetée par sa tribu, paye les actions de sa mère. Son cœur est celui d’une chasseresse. Elle va s’aventurer sur un territoire qui lui est interdit et tuer un longue corne (un rhinocéros). La Shaman la condamne à élever sa progéniture. Plus tard, pour éviter la cérémonie de l’excision, elle s’enfuit avec le rhinocéros devenu adulte. Sa fuite la mènera à la ville, dans des arènes romaines où elle devra lutter contre des gladiateurs.


    La BD a eu du mal à trouver son public et le financement sur le site de crowdfunding Sandawe a pris plus de temps que prévu. Mais, le résultat est plutôt sympathique. Le graphisme, selon les cases, alterne le bon et le moins bon pour offrir au final un bon album. Du coup, je suis partant pour le financement du tome 2