Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sanctuaire Genesis 1. Première partie

13/07/2015 11982 visiteurs 4.0/10 (1 note)

1934, désert de Ras Shamara, Syrie. C'est la découverte du siècle, le professeur Delorme en est certain ! Le site archéologique ougarit que le destin a mis sur son chemin s'annonce exceptionnel. Même si sa femme ne goûte guère le confort spartiate de ce campement isolé, le jeu en vaut la chandelle. Méfiance néanmoins, une autre équipe de chercheurs, des Allemands, est également très intéressée par ces vestiges mystérieux…

Sanctuaire Genesis se présente comme le prequel de Sanctuaire, la trilogie sous-marine de Christophe Bec et Xavier Dorison. Pour cette nouveauté, le créateur de Prométhée s'est associé avec Philippe Thirault pour le scénario et retrouve Stefano Raffaele, aux pinceaux. Des archéologues passionnés, des Nazis bien poisseux, une femme fatale et Môth en personne dans les bas-fonds, cette recette digne des Aventuriers de l'Arche perdue (l'humour en moins) ne fait vraiment pas dans l'originalité. Certes, la psychologie des personnages a été un tantinet creusée (tel le patriote Delorme prêt à mourir – jusqu'à un certain point - plutôt que de collaborer), mais se révèle finalement fâcheusement manichéenne. Reste l'ambiance délétère insufflée par le démon sous-jacent. Celle-ci est finement distillée, mais n'arrive pas à créer beaucoup de suspens puisque le locataire des abîmes est déjà de la partie dès la page trois.

Aux pinceaux, Raffaele remplit sa part du contrat avec efficacité, mais sans trop de panache. Très à l'aise avec le cadre général, il propose de nombreux paysages à couper le souffle. Pour les protagonistes, le résultat est moins probant. Le dessinateur abuse de gros plans sensés transmettre les émotions, mais sans succès. En effet, à la fois figées et forcées, les attitudes sont peu convaincantes. Le trait trop statique montre ces visages avec autant de vie que les locataires du musée de Mme Tussaud.

Album au contenu trop formaté, Sanctuaire Genesis ne supporte guère la comparaison avec son histoire mère. Suite et fin dans le tome suivant.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
4.0

Informations sur l'album

Sanctuaire Genesis
1. Première partie

  • Currently 3.67/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (27 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    minot Le 26/09/2015 à 12:10:32

    Un gros bémol dans ce concert de louanges ... Effectivemment le scénario a des airs de déjà vu (clairement inspiré d'INDIANA JONES ET LES AVENTURIERS DE L'ARCHE PERDUE), donc pour l'effet de surprise on repassera. Mais surtout, on ne ressent pas à la lecture de cet album toute la tension, l'angoisse, le suspense et le mystère que l'on pouvait ressentir à la lecture du cycle originel. Ce qui constituait à mon sens le point fort de la série SANCTUAIRE (le climat oppressant du scénario) a malheureusement disparu ici.

    A côté de cela plusieurs questions importantes que l'on pouvait se poser à la lecture du cycle originel restent pour l'instant sans réponse. Quid de l'origine de "la Créature" ? Quid de la civilisation Ougarit ? J'espère en apprendre plus dans le second volet de ce préquel, mais je n'en suis pas sûr.

    Le seul point positif de cet album reste pour moi le dessin, beaucoup plus lisible que celui de SANCTUAIRE. Toutefois, si les personnages sont davantage reconnaissables, je n'ai pas retrouvé les grandes planches spectaculaires qui m'avaient impressionné dans le premier cycle.

    En conclusion, un préquel un peu décevant qui n'apporte pour l'instant pas grand chose à la série originelle SANCTUAIRE.

    jmarcv Le 14/08/2015 à 19:24:04

    Effectivement une histoire à la Indiana Jones bien faite. On dans l' se laisse embarquer dans l'histoire tout de suite. Les dessins colorisés reflètent fidèlement les ambiances lorsque l'on est dans le désert ou dans le temple. Vivement le 2 ème tome en espèrant effectivement qu'il soit du même niveau de qualité.

    Zorglubu Le 07/07/2015 à 22:35:20

    Je paraphraserai bourbix : une relique, un pouvoir maléfique, des archéologues, un trio amoureux. Un scenario agréable avec toutefois un bémol: le genre facile à commencer et bcp plus difficile à finir. J attends donc le tome 2 pour le conseiller sans réserves en tant que pur divertissemnt (et rien d'autre).

    Bourbix Le 23/06/2015 à 11:01:32

    Je paraphraserai Judoc : nous sommes ici en présence de nazis, de reliques maudites et d'un pouvoir de destruction légendaire. Bref, entre Indiana Jones et La Momie.
    Un excellent dessin au service d'une histoire maitrisée, qu'il faudra voir confirmer dans le tome 2. A lire absolument.

    judoc Le 06/06/2015 à 12:59:31

    Une bonne idée ce Sanctuaire Genesis, on repart avec une nouvelle histoire sur le même thème que l'original sous-marin mais cette fois c'est le désert Syrien qui sert de décor. Un petit goût d'Indiana Jones (les aventuriers de l'arche perdue) dans cette intrigue qui est réussi et fort prenante. On retrouve les ingrédients du succès de la série originale, même sans X. Dorison au scénario. Les dessins sont en phase avec ceux de C. Bec. Bref un bon moment de lecture !