Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

A vec Carnet de Mariage, Romain Ronzeau publie en format papier les notes postées sur son blog (comme des guilis dans le bas du ventre) qui décrivait en images le marathon préparatoire de tout candidat au plus beau jour de sa vie. Après une brève introduction qui explique sa démarche (inspirée d'un gadget commercial et niaiseux offert par une amie de la fiancée), le narrateur, assisté de sa mauvaise conscience, met en scène les étapes et les états d'âme de la longue marche vers l'autel, de l’événement déclencheur au grand final.

Les saynètes sonnent juste et jouent sur de nombreux registres, jonglant entre le pur romantisme de la demande, l'humour geek et potache, le cynisme de la transformation de la douce promise en furieuse Bridezilla, le tout sur un mode parfois absurde, mais n'évitant pas les clichés. Et au détour d'une case, surgissent le délire et la poésie qui auraient pu faire espérer une dérive fantaisiste ou burlesque vers une conclusion inattendue. Hélas, au fur à mesure que le jour J approche, l'inéluctable se confirme : le mariage aura bien lieu et se passera bien. À quelques pages de la fin, l'ouvrage perd de sa saveur et de son universalité, il bascule dans le politiquement correct, c'est juste un mariage banal comme il s'en fait chaque week-end dès que les beaux jours s'annoncent. L'ouvrage se referme, le rire s'éloigne, seule subsiste l'impression un peu pénible d'être en train de feuilleter l'album photo d'un couple inconnu.

Un ouvrage sympathique, drôle et bien mené, mais qui, malgré le potentiel de son auteur, demeure dans le convenu du journal intime.

Par M. Leroy
Moyenne des chroniqueurs
3.3

Informations sur l'album

Carnets de mariage

  • Currently 1.67/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 1.7/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 01/09/2020 à 19:04:29

    Ce carnet de mariage est tout simplement un journal personnel drôle et hilarant car il va nous remémorer ce qu'est l'organisation d'une telle cérémonie. Il y a les bons côtés assez sympas mais également les tracas de toutes les démarches à entreprendre pour réussir le plus beau jour de sa vie. Bref, beaucoup se reconnaîtront dans cette autobiographie sur le thème du mariage. C'est tellement vrai !

    J'ai ri de bon coeur dès la seconde page ce qui est plutôt bon signe pour une bd qui m'a tout de suite mis de très bonne humeur. On va passera la demande en mariage au choix de la bague, à l'organisation de la cérémonie civile et religieuse, au choix de la salle et des invités, à l'enterrement de la vie de garçon jusqu'aux doutes avant le plongeon final.

    L'auteur a un bon coup de crayon et a su traiter ce sujet avec humour, tendresse, sensibilité et subtilité. C'est une belle réussite à tous les niveaux. A lire surtout avant de sauter le pas. Pour les autres, cela sera la nostalgie avec des anecdotes qui rappelleront de beaux souvenirs.