Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L a couverture, à condition de ne pas trop s’attarder dessus, laisse à penser qu’il s’agit d’un livre pour enfants. Ce n’est pas le format de l’objet, plutôt imposant, qui dément cette impression. Par contre, l’avertissement en page de garde qui annonce une « parodie sanglante » de Bambi est sans équivoque. Effectivement, en y regardant de plus près, le premier plat est, à sa manière, éloquent. Les éléments sont là, le lecteur pressent déjà le potentiel plaisir de se retrouver face à un de ces albums déconnants qui, de prime abord, ne promettent rien, mais dont les premières pages suffisent à convaincre le lecteur qu’il tient entre les mains l’oiseau rare. Francis blaireau farceur pourrait trouver matière à se réjouir : avec Bambou, un nouveau copain pointerait son museau. Il n’en est rien.

Dès le commencement, il est aisé de voir que ce n’est pas cette voie qui est empruntée. L’autre voie possible laisse présager quelque chose de plus cérébral : notre jeune héros, né d'un de père parti sans laisser d’adresse, semble un peu différent, et le monde de la forêt est d’ores et déjà prêt à le rejeter. Ce choix tendance "chronique sociale" dispose de sérieux atouts en poche avec, notamment, le contraste saisissant qui ne peut qu’opérer entre la violence supposée du fond et la naïveté volontairement posée par la forme. Le décalage entre la thématique et le dessin infantile à l’extrême prendrait alors tout son sens. Il n’en est rien.

Alors, que reste-t-il, derrière le voile des fantasmes déçus ? Très rapidement, l’évidence s’impose : rien.

L’histoire, sans intérêt, s’en tient à un premier degré navrant : la narration ne répond à aucune logique, si ce n’est celle purement basique d’un enchevêtrement de micro-événements mal racontés. Quant au dessin, déconnecté en toute chose de son scénario et inexpressif au possible, il perd du coup tout son pouvoir attractif et retourne à l’état de simples, mais charmants, gribouillis. Ce n'est pas suffisant.

Par F. Mayaud
Moyenne des chroniqueurs
0.0

Informations sur l'album

Bambou, le petit cerf qui mange tous ses amis
Tome 1

  • Currently 1.36/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 1.4/5 (11 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.