Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L'hôte

26/11/2009 6536 visiteurs 8.0/10 (1 note)

A lors qu’il vient de mettre un point final à sa série Carnets d’orient longue de dix tomes, Ferrandez semble vouloir prolonger son plaisir avec cette adaptation de la nouvelle éponyme d’Albert Camus. C’est tout du moins vrai pour ce qui concerne l’attachement à un pays et à ses paysages, le fond, quant à lui, s’il s’inscrit bien dans l’avant guerre d’Algérie, dépasse ce contexte historique pour parler de l’humain et de sa folie (c’est d’ailleurs remarquablement écrit dans la préface rédigée par Boualem Sansal). L’histoire ? Un instituteur en harmonie avec son environnement vit dans la solitude des hauts-plateaux algériens où il dispense des cours aux enfants du coin. Un soir, arrive un gendarme avec un homme menotté.

L’hôte se lit d’une traite, tant la narration semble dédiée à simplifier la lecture. Pour autant, c’est bien au service du récit que se place cette simplicité. Tout d’abord au regard de la chute, dont la violence sourde est mise en exergue par le caractère presque paisible de ce qui la précède. Ensuite, par cette place laissée aux gestes et aux regards qui parviennent à exprimer tant avec peu. Pour ainsi dire, cet album aurait pu être « muet » qu’il n’aurait guère perdu de son sens. Il s’inscrit logiquement dans l’œuvre cohérente, dépouillée d’artifices et teintée d’humanité, que, depuis bientôt trente ans, Jacques Ferrandez construit sans se soucier des courants et des modes. Un excellent moment de lecture.

Par F. Mayaud
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

L'hôte

  • Currently 3.19/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (21 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    pysa Le 13/11/2018 à 13:37:04

    Jacques Ferrandez adapte brillamment une nouvelle d'Albert Camus parue dans le recueil L'exil et le royaume. Peu de personnages et peu de mots dans cette bande-dessinée mais de superbes paysages algériens.