Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La croix de Cazenac 6. Ni dieux, ni bêtes

13/09/2004 8083 visiteurs 5.0/10 (5 notes)

1916, dans le Nord-Est de la France, la première guerre mondiale fait rage. Cette guerre, qui fut celle des tranchées, fit également la part belle à l’espionnage. C’est la voie choisie par la famille Cazenac et elle engendrera de nombreuses tragédies. Etienne, le benjamin, après s’être brillamment illustré au combat, suivra donc les traces de son père et de son frère dans l'espionnage. Ses aventures l’amèneront à la découverte de ses origines en Russie tsariste. Il apprendra qu’il est l’héritier de tribus ancestrales et commencera une initiation pour devenir un chaman. Arrivé au terme de son apprentissage, il aura à choisir entre la raison et la passion, entre sa mission pour l’armée française et son attirance pour le pouvoir. Au même moment, son frère, accompagné de son épouse, a fort à faire pour favoriser l’entrée en guerre de l’Amérique.

Ce sixième album marque la fin du second cycle. Si le premier racontait la guerre proprement dite et les actions d’éclat au combat, celui-ci est plus orienté sur les origines russes d’Etienne de Cazenac et plus particulièrement sur le chamanisme. Les différentes intrigues se dénouent enfin, et on nous rappelle qu'une guerre peut également se gagner en dehors des champs de bataille. Le duel entre les deux chamans peut maintenant avoir lieu, avec un jeune héros plus fragile, doutant de ses missions face à un ennemi certes terrifiant, mais tellement envoûtant. Ce tome présente deux récits parallèles qui se rejoignent à la fin, mais trop tardivement. Pendant la lecture, on peine à faire le lien entre ces deux aventures qui semblent totalement différentes.

C’est toujours un grand plaisir de suivre un récit illustré par Eric Stalner et ce dernier ne déroge pas à la règle avec des décors saisissant de réalisme et des ambiances réussies. L’époque est y parfaitement retranscrite et le dépaysement est total. Les personnages sont particulièrement réussis avec des visages très expressifs. Les rares faiblesses viennent de quelques scènes de combats et notamment des angles de vues en plongée. Ils nuisent un peu à la bonne visibilité des personnages dans l’action.

Ce dernier tome clôt donc ce deuxième cycle, et l’on regrettera cette impression de deux récits se côtoyant plutôt que se complétant . La fin de cette aventure et l’annonce d’une prochaine à paraître nous amène à nous interroger sur les orientations futures choisies par les auteurs. Néanmoins, c’est avec impatience que l’on attendra les aventures tourmentées du jeune Etienne de Cazenac. A noter également la parution d'une nouvelle série Eastern qui contera les péripéties d'un ancêtre de la famille Cazenac.

Par D. Ollivier
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

La croix de Cazenac
6. Ni dieux, ni bêtes

  • Currently 3.31/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (48 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    tomtom&nana Le 06/12/2004 à 05:06:05

    Toujours aussi bon

    Cote scenario, ce tome cloture le cycle du loup et voit s'affronter Nemesis et Etienne dans une suite effrenee de rebondissements. Riche en action, Pierre Broisserie ne delaisse pour autant pas l'interet historique du recit, en donnant une interpretation du role des services secrets francais dans l'intervention americaine lors de la premiere guerre mondiale.

    Cote dessin, Eric Stalner nous gratifie d'un cetain nombre de dessins magnifiques, pleine planche, comme il a prit coutume de le faire. Les jeux de couleurs et de lumieres viennent contribuer a l'ambiance un rien mystique qui plane au dessus des personnages.