Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Je suis Cathare 2. Impardonnable pardonné

11/12/2008 9187 visiteurs 5.0/10 (1 note)

T raqués par les Conciliateurs, Guilhem, Arnaut, Nita et le mystérieux cavalier noir parviennent à s’échapper du monastère. Il est alors temps pour les quatre personnages de lever le voile sur leur passé. Si la mémoire de Guilhem refait de temps en temps surface, il n’a, en revanche, aucune idée de l’origine de son fabuleux don de guérisseur. Après quelques aveux douloureux, les compagnons de fortune décident de se rendre au château de Nelli, théâtre d'un terrible drame.

Si le premier tome de Je suis cathare était celui des présentations, le deuxième est clairement celui des révélations, notamment celle concernant le triangle, ou plutôt le carré amoureux, formé par Guilhem, Arnaut, messire d’Olac et Nita. Ces confessions, tournant autour du thème « je t’aime, moi non plus », affichent malheureusement un caractère parfois trop théâtral, les dialogues semblant être déclamés plutôt qu’exprimés de façon naturelle. D’autant que la scène en question a tendance à traîner en longueur et finit par devenir plutôt indigeste. La deuxième partie de Impardonnable pardonné prend place au château de Nelli, dans lequel se déroule une autre pièce tragique dont les acteurs sont deux êtres qui se déchirent.

Beaucoup d’amour dans ce deuxième tome, mais un intérêt qui, hélas, ne parvient pas à décoller. Ce huis clos efface finalement tout ce qui pouvait attiser la curiosité dans le premier : le combat impitoyable entre hérétiques et inquisiteurs. Reste alors le dessin de Calore qui, bien que toujours un peu froid dans le traitement des visages, présente quelques paysages très réussis et des décors relativement soignés.

Je suis Cathare est prévu en trois volumes. Le prochain doit ainsi mettre un terme à une histoire dont le manque d’originalité se fait cruellement sentir.


Lire la chronique du tome 1

Par L. Gianati
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Je suis Cathare
2. Impardonnable pardonné

  • Currently 3.20/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (51 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Levant Le 19/02/2012 à 09:53:27

    Deuxième épisode de cette saga qui nous amène à mieux connaitre le héros.
    Le scénario est vraiment original. Les dessins sont supers jolis dans un style réaliste mais très personnels.

    watchman Le 04/11/2011 à 10:56:39

    Tome 2, un poil en dessous du tome 1. Ce tome est celui des révélations, et d'un amour dévoilé, et la fin du volume clot un dyptique qui fait que la série aurait pu s'arrêter là. Mais c'eut été dommage vu l'intérêt que je porte à cette série. Après ce second tome je m'étonne de l'avis d'un des lecteurs du tome 1 disant que le coté historique est bafoué. Pour le peu que je me sois documenté suite à cette lecture, je ne vois pas où est le soucis. L'idée principale de la doctrine des Cathares est bien présente. Certes les pouvoirs de Guilhem ne semblent pas du fait de la réalité, mais nous sommes dans une bande dessinée et non dans un manuel d'Histoire. Un regret dans ce tome malgré tout: la lenteur du récit ne me gène pas, et c'était le cas dans le tome 1, mais il sied au propos assez philosophique. Par contre ce qui m'a gèné c'est que l'histoire d'amour prenne le pas sur le sujet, c'est à dire le catharisme et ses persécutions.
    Ceci dit, ce n'est qu'une gêne toute relative, et nous avons droit à la conversion en parfait d'un des personnages du livre.
    La suite au tome 3!