Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Les cavaliers de l'apocadispe 4. En route vers l'aventure

29/01/2024 1082 visiteurs 6.0/10 (1 note)

T rois garnements, Ludo, Jé et Olive, multiplient les bourdes. Ce sont les cavaliers de l'apocadipse. Dans ce quatrième recueil de leurs mésaventures, ils sèchent les cours pour explorer un manoir inhabité, découvrent un tunnel sous leur école, commandent des tonnes de mousses au chocolat et adoptent un rat pickpocket. L’album présente également un récit long (trente pages), une première pour cette série.

Comme Goscinny dans Le Petit Nicolas, Libon capte bien l’esprit de l’enfance avec ses personnages naïfs, incapables de résister à la tentation de faire une bêtise, même s’ils craignent d’être punis. Là s’arrêtent les comparaisons. Alors que le premier proposait un humour tendre et bon enfant, le second emploie un ton complètement déjanté. Peut-être emprunte-t-il davantage à Iznogoud ; dans un cas comme dans l’autre, la question n’est pas de savoir s’ils causeront une catastrophe, mais plutôt comment.

Alors que les protagonistes paniquent, le lecteur rigole. En fait pas tant que cela. Disons qu’il sourit à l’occasion. Il faut probablement avoir l’âge des héros pour pleinement estimer la proposition.

En se forçant, le bédéphile pourrait discerner des bribes de critique sociale. Par exemple, celle de l’enseignement avec un professeur démontrant des théorèmes (simples comme tout assure-t-il) à des marmots ou encore de l’abandon des régions où le prochain train à destination de Compagny passe des mois plus tard.

Reconnaissable entre mille, le trait caricatural de l’illustrateur fait mouche avec ses acteurs anthropomorphes. En quelques coups de crayon, il résume une situation et un état d'âme. Le dessin minimaliste affiche toutefois ses limites et le lecteur a peu d’occasions de s’attarder sur une planche pour apprécier la virtuosité de l’artiste. Pour tout dire, le livre se lit assez vite.

Ces histoires, publiées dans le magazine Spirou, s'adressent visiblement un très jeune public. L'adulte a du mal à y trouver son compte.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Les cavaliers de l'apocadispe
4. En route vers l'aventure

  • Currently 5.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 5.0/5 (1 vote)

  • Libon
  • Libon
  • 01/2024 (Parution le 19/01/2024)
  • Dupuis
  • 9782808504690
  • 72

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    minot Le 07/03/2024 à 09:55:44

    Mouahahahaha ! Toujours aussi con, mais toujours aussi drôle ! Mention spéciale au dessin en apparence simple mais terriblement expressif, qui fait que l'on arrive à se marrer simplement en regardant les expressions des personnages.

    Noldi Le 31/01/2024 à 07:21:51

    Que plaisir de retrouver ces 3 cavaliers ;-) Vraiment toujours au top ! Avec ma fille, c'est des barres de rire ! (Bon, après je dois lui expliquer qu'on va se calmer un peu sur la mousse au chocolat)

    ocre Le 29/01/2024 à 18:59:36

    Style impeccable, narration imparable, drôlissime !
    Style impeccable, narration imparable, drôlissime !
    (Je radote pas , d'abord)