Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Les futurs de Liu Cixin 8. Brouillage intégral

06/02/2023 2321 visiteurs 7.0/10 (1 note)

E st-il possible de stopper une guerre ? Si oui, à quel prix ? Ces deux questions sont l'épine dorsale de cette nouvelle adaptation d'une nouvelle de Liu Cixin : dans un avenir proche, la troisième guerre mondiale s'enlise. Les forces de l'OTAN tentent de déstabiliser le régime politique de la Russie. Le ministère de la défense décide d'une ultime stratégie pour renverser l'équilibre des forces : un brouillage de communication comme jamais vu, en recourant au vaisseau Vechnyy buran, piloté par Micha, le fils unique du plus haut gradé du pays.

Le récit peut surprendre les lecteurs, particulièrement parce que le rôle de "gentil" revient à l'armée russe. Avant tout procès de bienpensance et de cancel-culture, il convient de rappeler que l'auteur originel est un fer de lance de sa nation et se pose en rouage du soft power chinois. De ce fait, le regard sur le voisin du nord diverge grandement de celui des Européens, encore plus depuis la début de la guerre d'Ukraine. Alors qu'en penser ? Comme l'a fait remarquer Fausto Fasulo lors du "13-14" sur France Inter le jeudi 26 janvier 2023 : "Chaque auteur est un dictateur. Il fait des choix, il les assume et doit aller jusqu'au bout !" Cette réponse faisait suite à la lourdeur d'une question du présentateur qui cherchait à orienter le débat vers une polémique autour d'un autre auteur. Cixin ne fait jamais l'apologie de la guerre, c'est même l'inverse et le scénariste de cette adaptation l'a compris. Marko Stojanovic a su reprendre ce qui fait le sel du roman, afin de le transposer sur ce nouveau support. Un travail remarquable et réussi, puisqu'il parvient à séquencer une réflexion sur la guerre couplée à une histoire patriotique et familiale. De plus, il reprend l'idée de faire de la France un État médiateur dans ce conflit mondial. Néanmoins, le pays n'agit pas par humanisme mais dans l'objectif de redorer son blason et sa stature internationale de puissance moyenne. En plus de la guerre, un autre thème est fortement présent : les liens familiaux. Ces derniers ont structuré les protagonistes principaux et se sont parfois heurtés au nationalisme.

Les dessins de Maza collent parfaitement à l'ambiance d'enlisement, présent dans les trois quarts de l'album. Il parvient même à proposer plusieurs triptyques impressionnants, intervenant à des moments forts de la progression de l'histoire. Les trois dernières planches sont proprement déchirantes.

Brouillage intégral est une bonne histoire d'anticipation, qui fait malheureusement écho à l'actualité. Ceci n'étant en rien la volonté des auteurs, qui sont impuissants face aux stratégies et aux ambitions des décideurs.

Par J. Vergeraud
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Les futurs de Liu Cixin
8. Brouillage intégral

  • Currently 2.88/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.9/5 (8 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 10/01/2023 à 07:22:11

    J'avoue que, pour des raisons patriotiques et idéologiques, cette lecture m'a laissé un goût très amer. On nous présente l'OTAN qui envahit la Russie redevenue communiste mais qui a sombré dans une guerre civile. Les héros sont de braves militaires russes qui défendent leur dictature contre l'envahisseur à la fois français et américain après avoir dû abandonner Berlin-Est lors de la chute du mur quelques années plus tôt.

    La récente histoire du monde montre que c'est bien la Russie autocratique qui a envahi un Etat démocratique à savoir l’Ukraine et que l'OTAN s'est abstenue de les combattre sur leur terrain en faisant preuve d'une rare retenue. J'ai du mal à me faire à l'idée que nous sommes présentés comme les méchants même si nos démocraties ne sont pas exemptes de reproches. Mais bon, à l'échelle de comparaison, il n'y a pas photo ! J'ai trouvé cet inversement des rôles plutôt haïssables. Je le dis sans ménagement.

    L'auteur Liu Cixin est chinois et je peux comprendre leur penchant pour l'allié russe d'autant qu'ils ont peur d'être à leur tour menacé par les forces de l'OTAN. Il va falloir preuve de beaucoup d'indulgence pour se plonger dans cette lecture.

    Ceci dit, on va comprendre que le thème principal est le brouillage intégral des systèmes électronique de l'ennemi afin de le désorienter sur le terrain et reprendre l'avantage. Les moyens terrestres ne suffisant plus, notre général va alors avoir droit à l'aide de son fils pacifiste qui va lui donner un petit coup de main en se servant du soleil pour créer une perturbation électromagnétique touchant le globe terrestre. Il est question de bloquer les communications radio par ondes courtes et aboutir au fameux brouillage intégral.

    Tout le récit est construit autour de cela avec une dimension humaine entre un père et son fils qui ne se comprennent pas pour des raisons idéologiques. A la fin, tout va se rejoindre dans un sacrifice final qui ne m'a d'ailleurs pas marqué. Certes, cela ne va pas arrêter le cours de la guerre.

    On remarquera que notre auteur chinois va offrir une sortie dite honorable à La France qui va abandonner son allié américain sur le champ de bataille pour ne point sombrer car elle ne peut se le permettre. C'est l'explication donnée. J'avoue également que je préférerai mourir au combat que d'être considéré comme un lâche mais ceci est une autre histoire.

    Comme dit, il va falloir vous accrocher. A l'heure où il y a une enquête judiciaire sur les œuvres de Bastien Vivès, gageons que celle-ci échappe également à la censure car il y aurait de quoi faire au niveau de la défense nationale et des intérêts de notre pays.