Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Pandora Box 5. L'avarice

13/10/2005 7546 visiteurs 5.5/10 (4 notes)

F inancier talentueux, John Midas, est un homme d’affaire à qui tout réussit. Aux moments opportuns, il a fait toujours la roue du destin à son avantage. Son audace lui a permit de bâtir un empire et de posséder une fortune colossale. Il tente un nouveau coup en spéculant et manipulant le marché des changes brésiliens. Il croyait avoir toutes les cartes en main pour gagner cette partie, mais le jeu ne se déroule pas selon ses désirs …

Ce cinquième tome de la série Pandora Box s’intéresse au monde de la finance. À la lecture de celui-ci, on pense inévitablement à la série Largo Winch. Dans les deux cas, il s’agit de fictions se déroulant dans les milieux de la Bourse, et c’est sans doute leur seul point commun car L’Avarice est loin, très loin du récit d’aventures de Van Hamme. Pour être crédible, Alcante a opté pour une histoire très réaliste, trop peut-être. Il n’y a aucun doute, elle est très plausible mais se révèle parfois ennuyeuse car les arcanes des opérations boursières ne sont pas forcément palpitants. Documenté, comme d'habitude dans cette série, et souvent détaillé au point de prendre des airs de cours magistral, l'exposé frôle parfois l'indigeste pour celui qui ne vibre pas à la lecture des Echos. Cette déconvenue financière rappelle également l’excellent film Trader dans lequel Ewan Mc Grégor campe un jeune spéculateur et entraîne la faillite de la banque pour laquelle il travaille, chaque nouvelle tentative se soldant par un nouvel l'échec.

Situé dans un registre semi-réaliste, Juszezak s’est bien approprié l’histoire, son style est très efficace. Il est à l’aise avec ses personnages, surtout lorsqu’ils sont vus en gros plans. Il est un peu plus maladroit dès qu'il s’agit des vues plus éloignées. La mise en couleurs d’Usagi est conforme aux albums précédents et contribue à l’homogénéité de la série et à son unité graphique. Cette unité de couleur a malheureusement le défaut de ne pas mettre suffisament en valeur le trait des différents dessinateurs.

L’Avarice
n’est pas l’album le plus intéressant de cette boîte de Pandore. Il s’agit d’une fable morale où la fille de John Midas apporte au final un peu d’humanité. Le thème abordé manque de lisibilité par rapport au mythe traité, le défaut prêté au personnage principal n'est pas assez convaincant.

Par D. Ollivier
Moyenne des chroniqueurs
5.5

Informations sur l'album

Pandora Box
5. L'avarice

  • Currently 3.16/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (69 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    BIBI37 Le 30/10/2011 à 22:56:22

    Un bon tome sur le thème de l'avarice.
    Même si le scénario est sans surprise l'histoire de cette spéculation autour de la baisse du réal est tout bonnement passionnante.
    Excellent divertissement.
    6/10.

    Bullit Le 30/04/2009 à 21:37:35

    John Midas est un financier milliardaire qui a fait fortune grace a la spéculation en tous genres. Il monte une machination formidable, fondé sur la spéculation sur la monnaie brésilienne pour devenir encore plus riche. A force de tenter le diable, ne va t il pas se bruler les ailes?
    Comme toujours dans la série, on prend un individu puissant, à qui tout réussi, pour décrire sa chute, qui viendra de son point faible, en l'occurence ici, la spéculation. Rien a voir avec l'avarice, c'est ici le gout de la richesse!
    Un scénario classique, un montage financier simple à suivre, peu innovant, mais probable, une seconde histoire (la fille au Brésil, et l'élection) sympa, mais au retournement trop brusque. Un dessin et des couleurs très bons. Le découpage aurait pu être plus dynamique, mais le livre ne nous tombe jamais des mains. Sympa!

    voltaire Le 21/01/2008 à 18:16:21

    Je ne voudrais pas avoir l'air de la ramener mais ce qui est décrit ici n'est pas l'avarice mais le goût du lucre; ce qui n'est pas la même chose.
    L'histoire est celle d'un "méchant" tycoon (comme il s'appelle Midas on peut parler de coup de pot !) qui veut faire beaucoup d'argent en abusant des encore plus méchants que lui.
    Mais du coup, il fait de la peine à sa fille chérie et sera bien puni. Et que toc !
    Les mécanismes financiers décrits ont été véridiques à une époque mais aujourd'hui les requins de la finance sont encore plus sophistiqués et ne tomberaient plus dans un tel panneau.
    Par contre au niveau des dégâts collatéraux, rien n'a changé !
    Pour ce qui est de l'album on donne donc dans le classique de chez classique. A lire donc, mais sans emboucher les trompettes de la renommée !

    madlosa Le 11/11/2007 à 20:36:42

    Le monde de la finance, les magouilles, l'argent virtuel et l'argent sale, les économies mises à mal, ce volume aborde ces sujets avec talent. Le scénario illustre le propos à travers l'histoire d'un homme brillant et puissant qui va, en l'espace de quelques heures tout perdre et bien au delà. A lire !

    Christophe C. Le 08/02/2007 à 11:41:54

    Très bon album qui cette fois se passe dans le milieu de la finance avec l'histoire d'un homme riche à qui tout réussi et qui va tout perdre du jour au lendemain et pas uniquement son argent. C'est après avoir tout perdu qu'il se rend compte de ce qui est réellement important. L'histoire est bien développée il n'y a rien à dire, on passe un très bon moment.

    marcel.d Le 16/12/2005 à 09:48:41

    Cet album concerne mon domaine professionnel, donc ne m'a pas paru rebarbatif, mais pour certains , les explications peuvent l'être.
    Bref, un album qui remonte le niveau de la série qui avait un peu chuté..