Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L'Association

Pour discuter de tous les sujets généraux autour de la bande dessinée, des libraires, des éditeurs et des auteurs

L'Association

Messagede brio » 12/01/2011 18:07

En écrivant à L'Association en ce moment, on reçoit l'auto-reply suivant :

Nous, salariés de L'Association, décidons de nous mettre en grève et d'occuper les locaux à partir de ce lundi 10 janvier 2011 à 13h00, et ce pour une durée indéterminée, afin de protester contre l'annonce brutale de licenciements, à savoir 3 à 4 postes sur les 7 actuels.

Nous contestons le cadre de ces licenciements, annoncés par un bureau absent dont le mandat n'a pas été renouvelé depuis de nombreuses années et par un directeur éditorial non salarié dont les responsabilités au sein de la structure restent floues. Nous demandons que soient exposées et justifiées les raisons économiques de ces licenciements, et que nous soit donnée la possibilité d'étudier d'autres solutions.

Inquiets des décisions de gestion prises depuis de longs mois, de l'absence d'échange entre l'équipe des salariés et les décisionnaires, du contexte dans lequel les livres vont être édités et défendus, nous
demandons la tenue dans les plus brefs délais d'une assemblée générale afin que soient soumis au vote de ses membres les rapports d'activité et financier de l'exercice 2010 et que soient exposées les prévisions pour 2011.

Eric Bricka
Carmela Chergui
Marie Chesnais
Fanny Dalle-Rive
Nicolas Leroy
Philippe Reveau
Frédéric Van Linden
Avatar de l’utilisateur
brio
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1178
Inscription: 06/09/2004
Localisation: Slumberland
Age: 41 ans

Re: Grève à L'Association

Messagede Juho » 12/01/2011 18:32

Le personnel de l'association, ce ne sont pas les dessinateurs eux-même ? Trondheim, Sfar, Menu, etc... ?

Je ne savais pas qu'il y avaient des salariés ? Je pensais qu'ils s'occupaient de tout eux même. Enfin, je ne suis pas trop au courant non plus...
"La collection est une conversation entre les objets, ceux qui les possèdent, ceux qui les admirent et le décor qui les reçoit" Pierre Bergé
Avatar de l’utilisateur
Juho
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 2914
Inscription: 09/08/2005
Localisation: Rijsel/BXL
Age: 103 ans

Re: Grève à L'Association

Messagede catguy » 12/01/2011 18:52

Jean-Christophe Menu va pouvoir réaliser une bd... " Grève à l'Association" :?
Avatar de l’utilisateur
catguy
BDémentiel
BDémentiel
 
Messages: 490
Inscription: 05/12/2010
Localisation: dans le 78
Age: 57 ans

Re: Grève à L'Association

Messagede brio » 12/01/2011 19:38

Oh ben non, on peut être auteur-éditeur sans non plus systématiquement tenir la caisse ou répondre au téléphone... Dans les tout premiers temps, sans doute que les fondateurs de L'Asso faisaient eux-mêmes les livraisons, mais ensuite, il valait mieux quand même qu'ils consacrent plus de temps à leurs métiers fondamentaux (= créer des bouquins ou éditer les oeuvres de leur choix) plutôt que des tâches administratives ou de stricte gestion.

Je vois que quelques rappels sur cet éditeur, souvent qualifié de fer de lance de la BD alternative, ne seraient pas inutiles... Voici la copie d'un papier "focus éditeur", que j'avais fait en mars 2010 :

Au cours des années 1980, la bande dessinée traverse une crise assez sévère. Nombre de magazines autrefois très suivis voient leur public s’effilocher. Tintin, Pilote, Circus ou Métal Hurlant disparaissent. Plutôt que d’encourager une explosion créative, susceptible de renouveler le marché, les éditeurs décident de faire le dos rond, en attendant des jours meilleurs. Ils se concentrent sur les savoir-faire qui les ont établis et imposent aux auteurs un certain nombre de contraintes d’ordre technique (« un album doit faire 48 pages ») ou commercial (« seuls les albums de grand format et en quadrichromie se vendent »).

C’est dans ce contexte particulier que Jean-Christophe Menu, Stanislas, Mattt Konture, Killoffer, Lewis Trondheim, David B. et Mokeït, de jeunes auteurs qui s’étaient rencontrés autour de la revue Labo de Futuropolis et du Psikopat de Carali, décident de monter leur propre structure éditoriale. L’Association « à la pulpe » naît en mai 1990. Toutes les expérimentations sont désormais les bienvenues : David B. raconte ses rêves dans Le Cheval Blême. Lewis Trondheim se lance dans une BD-fleuve de 500 pages (« pour apprendre à dessiner »), Lapinot et les carottes de Patagonie. L’OuBaPo (ouvroir de bandes dessinées potentielles) est créé sur le modèle de l’OuLiPo de Raymond Queneau, pour explorer les potentialités créatives du média.
Avec la disparition du label Futuropolis en 1994, L’Association devient le chef de file incontesté de la bande dessinée alternative, et commence à publier des auteurs qui ne font pas partie des co-fondateurs : Edmond Baudoin, Aristophane, Joann Sfar et bientôt Marjane Satrapi, dont les quatre tomes de Persepolis dépasseront le million d’exemplaires vendus… ou 324 dessinateurs de 29 pays différents, réunis dans Comix 2000, projet pharaonique au format dictionnaire.

Les différents succès de L’Association contribuent à faire évoluer l’ensemble des éditeurs en place, comme ils suscitent des vocations. JC Menu dénoncera les tentatives de récupération des gros et petits éditeurs dans Plates-bandes, un livre pamphlet paru en janvier 2005. Une certaine radicalisation du discours provoque les départs successifs de David B. et de Lewis Trondheim. Dans le même temps, une nouvelle génération d’auteurs maison voit le jour, parmi lesquels le tandem Ruppert et Mulot.

Pour ses 20 ans, L’Association annonce une exposition-anniversaire au festival Sismics à Sierre (Suisse), et un catalogue XX / MMX reprenant peu ou prou le principe de l’exposition Cent pour Cent (Cf. Zoo 23), à savoir la mise en perspective de planches d’archive avec leurs réinterprétations. Autre annonce, l’ouverture réputée prochaine, d’un site web. L’année MMX sera WWW !



... au passage, contrairement aux annonces (et à la conclusion de mon article), le site web de L'Asso n'a pas été lancé en 2010.
Avatar de l’utilisateur
brio
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1178
Inscription: 06/09/2004
Localisation: Slumberland
Age: 41 ans

Re: Grève à L'Association

Messagede Juho » 12/01/2011 20:42

Je me suis mis à l'Association sur le tard , donc je n'ai pas connu tous les détails des débuts, merci pour les précisions ! ;)
"La collection est une conversation entre les objets, ceux qui les possèdent, ceux qui les admirent et le décor qui les reçoit" Pierre Bergé
Avatar de l’utilisateur
Juho
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 2914
Inscription: 09/08/2005
Localisation: Rijsel/BXL
Age: 103 ans

Re: Grève à L'Association

Messagede zemartinus » 13/01/2011 02:33

Juho a écrit:Le personnel de l'association, ce ne sont pas les dessinateurs eux-même ? Trondheim, Sfar, Menu, etc... ?

Je ne savais pas qu'il y avaient des salariés ? Je pensais qu'ils s'occupaient de tout eux même. Enfin, je ne suis pas trop au courant non plus...


en fait à part JC Menu et Konture, tout les fondateurs de l'Association (dont Sfar ne fait pas partit) ont quitté le navire
je suis velu, j'ai bu, et j'ai vingt culs

http://hulkestmort.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
zemartinus
BDévore
BDévore
 
Messages: 2033
Inscription: 27/08/2007
Localisation: Naples-en-Provence
Age: 26 ans

Re: Grève à L'Association

Messagede brio » 13/01/2011 12:30

en fait à part JC Menu et Konture, tout les fondateurs de l'Association (dont Sfar ne fait pas partit) ont quitté le navire


Cette image de "quitter le navire" laisse à penser que le bâtiment était en train de couler. Au contraire ! Le départ de David B., puis dans un second temps, Lewis Trondheim, Stanislas et Killoffer date de 2005-2006, c'est-à-dire à l'époque où Persépolis était en plein boom éditorial, donnant à L'Association un confort financier qu'elle n'avait jamais connu, mais aussi une concurrence accrue sur le domaine du "Roman graphique". Ce sont les discussions stratégiques sur la direction à donner à L'Association (voire, sur la manière même de gérer le succès de Persépolis) qui ont fait éclater le groupe.
Avatar de l’utilisateur
brio
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1178
Inscription: 06/09/2004
Localisation: Slumberland
Age: 41 ans

Re: Grève à L'Association

Messagede D H T » 13/01/2011 14:23

L'Association est devenue une institution. Elle n'a plus l'originalité qu'elle pouvait revendiquer à une certaine époque. Elle ne peut plus prétendre, au sein du paysage éditorial, remplir la fonction alternative et novatrice qui était la sienne au départ. Ses propositions se sont banalisées, preuve que personne n'a le monopole de l'intelligence et de la créativité. J'ajoute: et c'est tant mieux.
Avatar de l’utilisateur
D H T
Auteur
Auteur
 
Messages: 2420
Inscription: 12/11/2007
Localisation: Nice
Age: 39 ans

Re: Grève à L'Association

Messagede zuki » 17/01/2011 12:00

Le contexte a aussi beaucoup évolué

Il est beaucoup plus dur de se faire ou de garder une place sur le marché actuel de la bd, complétement saturé par la production toujours croissante de bds.

Surtoût que la distribution des petites maisons se complique encore après la fermeture du comptoir des indépendants

Pour les libraires c'est pas facile, surtout pour les indépendants, donc parier sur des productions à risque est difficile.

Le problème c'est que le marché s'est adapté à cette nouvelle concurrence et ne lui laisse pas plus de place qu'avant.
L'association subit ça comme les autres.
Etre original implique de miser sur es oeuvres qui peuvent marcher ou complétement se planter, une sorte de travail de funambule.
zuki
BDécouvreur
BDécouvreur
 
Messages: 25
Inscription: 01/03/2010

Re: Grève à L'Association

Messagede Fanbd21 » 17/01/2011 14:43

La question posée par le texte des sept salariés est quel management pour "l'entreprise l'Association"?
Je ne connais pas bien cette entreprise ( en est-elle une? d'abord )
quelle est son statut?
Qui possède l'Association?
Quels sont les projets éditoriaux?
Fanbd21
BDétraqué
BDétraqué
 
Messages: 540
Inscription: 15/11/2008
Localisation: Dijon
Age: 55 ans

Re: Grève à L'Association

Messagede Wood » 22/01/2011 18:46

On, m'a fait suivre par mail cette réponse de JC Menu :

Chers Auteurs et Amis,

Vous avez certainement pris connaissance des événements qui se
déroulent actuellement à l'Association, par le biais des
communications adressées massivement par ses salariés. Nous déplorons
que ce qui relève de la gestion interne de l'Association ait été
communiqué publiquement.

Dans le contexte que vous connaissez de la crise du Livre,
l'Association, qui n'y échappe pas, doit désormais avant tout
réfléchir aux façons de sauvegarder sa structure et son patrimoine.

Plus que jamais, nous restons attachés à la mission de
L'Association : éditer et faire vivre une bande dessinée d'auteurs
singulière et indépendante.

Une Assemblée Générale va avoir lieu très rapidement et nous allons
Nous donner les moyens de gérer cette crise interne.

Pour conclure, aujourd'hui : les projets de livres doivent tout simplement
continuer.

Nous restons à votre disposition.
Amicalement à tous,


Patricia Perdrizet, Présidente.
Jean-Christophe Menu, Editeur.
SPQR Blues, un soap-opera en version peplum.
Avatar de l’utilisateur
Wood
BDégourdi
BDégourdi
 
Messages: 63
Inscription: 17/03/2009
Localisation: Brest
Age: 39 ans

Re: Grève à L'Association

Messagede nexus4 » 24/01/2011 01:01

Les requins marteau communiquent :

Bonjour à tous,

vous recevez ce mail car il est possible que vous ayez envie de rejoindre le comité de soutien aux salariés de l'Association en grève.
Lisez la déclaration ci-dessous et, si elle rencontre votre adhésion, signez-la. Vite!
Faites circuler autour de vous.
Il est possible à tous de signer la pétition en ligne à l'adresse suivante:

http://9148.lapetition.be/

ATTENTION: dans ce cas, pour que votre signature soit rendue publique, il faut inscrire vos NOMS et PRÉNOMS dans la case "PRÉNOM"



Déclaration du comité de soutien aux salariés de l'Association en grève
-----------------------------------------------------------------------------------------------

Les salariés de L'Association sont en grève depuis le 10 janvier 2011 pour protester contre les menaces de licenciements qui pèsent sur eux.
Le motif invoqué pour justifier ces licenciements serait que L'Association irait mal, qu'elle subirait de plein fouet une crise globale dont les médias se sont largement faits l'écho.

Pourtant, outre le fait que le secteur de l'édition est l'un de ceux à avoir le moins souffert en 2009 et 2010, la seule observation permet de relativiser cette mauvaise santé déclarée.
Certes, les quatre dernières années ont été moins flamboyantes pour une structure qui a connu par le passé des succès réguliers et nombreux. Mais L'Association est solidement assise sur des ventes de catalogue dont rêveraient bien des éditeurs et les succès ne l'ont pas désertée comme le montrent "La vie secrète des jeunes 2" de Riad Sattouf ou "Coney Island Baby" de Nine Antico, pour ne citer que deux livres parus en 2010.

Peu importe les raisons qui poussent les personnes administrant la structure à communiquer comme elles ont choisi de le faire. Pour nous, qui aimons L'Association et souhaitons qu'elle poursuive l'action entamée il y a vingt ans, il est important de le dire clairement: L'Association n'est pas une structure moribonde. Et si elle souffre, c'est moins de connaître une accalmie commerciale que de s'être éloignée des principes fondateurs qui lui ont apporté succès et longévité.
L'Association a puisé son énergie, sa force et son originalité dans le fait qu'elle était une aventure collective et démocratique. Nous en avons la conviction, c'est en puisant à cette source que L'Association retrouvera sa pleine vigueur et évitera de connaître des conflits stériles comme celui qui l'agite aujourd'hui.

Nous, auteurs, amis, confrères, compagnons historiques ou co-fondateurs de L'Association, tenons à apporter notre soutien aux salariés en grève, à leurs revendications légitimes et à leurs propositions responsables. Ce qui est aussi la meilleure façon de redire notre attachement à l'idéal artistique et collectif d'une structure qui, par son existence, a beaucoup apporté à la bande dessinée.

Longue vie à L'Association.


Premiers signataires: David BEAUCHARD (auteur et co-fondateur), Charles BERBERIAN (auteur), BLUTCH (auteur), Christophe BRUNELLA (journaliste), Jean-Louis CAPRON (auteur), les éditions CORNÉLIUS, DEBEURME Ludovic (auteur), Christian DRUESNE (librairie Super Héros), Guillaume DUMORA (librairie Le Monte-En-L'air), les éditions du FRÉMOK, Joseph JACQUET (éditeur), Patrice KILLOFFER (auteur et co-fondateur), Grégory MARDON (auteur), Hugues MICOL (auteur), NINE Antico (auteur), Philippe OUVRARD (librairie le flâneur des deux rives), les éditions des REQUINS MARTEAUX, Lewis TRONDHEIM (auteur et co-fondateur), etc.
I've seen things you people wouldn't believe.
Attack ships on fire off the shoulder of Orion.
I watched C-beams glitter in the dark near the Tannhauser gate.
All those moments will be lost in time, like tears in rain.
Time to die.
Avatar de l’utilisateur
nexus4
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 23160
Inscription: 19/08/2003
Localisation: Colonies Jupiter
Age: 47 ans

Re: Grève à L'Association

Messagede michael le galli » 24/01/2011 11:15

Un article d'Eric Loret paru dans Libé.

http://www.liberation.fr/culture/010123 ... ebullition

(je mets le texte intégral ici avant qu'il ne devienne "payant" ):
BD : l’Association en ébullition

Grève . Les salariés de la maison d’édition protestent contre des suppressions de postes. Avant Angoulême.
Par ERIC LORET
L’Association, éditeur phare du renouveau BD des années 90, qui publia entre autres Persepolis de Marjane Satrapi, est en grève. Ses sept salariés occupent les locaux de la rue de la Pierre-Levée, à Paris XIe, depuis dix jours, alors que le festival d’Angoulême approche et que les auteurs maison risquent de ne pas être représentés au raout graphique international.
Exclus. Le communiqué adressé à la presse par les salariés précise que cette grève fait «suite à l’annonce de la suppression de trois à quatre postes sur sept à partir de février 2011 et à l’impossibilité d’établir un dialogue constructif sur le sujet avec les instances dirigeantes». Comme son nom l’indique, l’Association n’est pas une entreprise mais une association. Ce sont donc les adhérents cotisants, les membres d’honneur et les auteurs qui choisissent un bureau, lequel fait partie du conseil d’administration et dont les salariés sont exclus.
En l’occurrence, c’est la présidente du bureau depuis 1998, Patricia Perdrizet, et Jean-Christophe Menu, membre fondateur et tête éditoriale de l’Asso, qui ont annoncé la nouvelle. Mais les salariés estiment que «les raisons avancées pour justifier les licenciements» n’ont pas été «clairement exposées». Ils exigent en outre, «conformément à l’article 13 des statuts, que l’assemblée générale annuelle obligatoire soit convoquée sans délai», la précédente datant de 2005, «afin que d’une part, le rapport de l’activité et le rapport financier soient présentés à l’ensemble de l’association et que d’autre part, en connaissance de cause, il soit procédé à l’élection d’un nouveau conseil d’administration».
Alternatives. S’il s’avérait, au vu des comptes, que le licenciement économique est la seule issue, les salariés se disent prêts à l’accepter. Ils proposent sinon des alternatives pour assainir les finances. De son côté, Menu a écrit aux auteurs pour invoquer «la crise du livre». Son seul objectif pour l’instant est de sauver la structure. Joint par téléphone, il regrette que «les ragots passent toujours avant le compte-rendu des livres eux-mêmes» et «qu’une crise interne ait été déballée publiquement alors que parallèlement, le bureau était en train de la résoudre, et va la résoudre».
Avatar de l’utilisateur
michael le galli
Auteur
Auteur
 
Messages: 749
Inscription: 27/05/2003
Localisation: Quimper

Re: Grève à L'Association

Messagede silversurfer » 24/01/2011 22:11

Je trouve bien étrange qu'une association surtout quand elle a (quoiqu'on en dise) une activité commerciale non négligeable puisse tenir aussi longtemps sans organiser d'assemblée générale ? :shock:
Enfin je ne connais pas grand chose à ce sujet, peut-être n'y a-t-il aucun contrôle ? Mais enfin on peut se demander où étaient les associés pendant tout ce temps...
Avatar de l’utilisateur
silversurfer
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1173
Inscription: 26/02/2004
Localisation: Ailleurs
Age: 38 ans

Re: Grève à L'Association

Messagede mome » 25/01/2011 10:28

Le loi 1901 n'impose pas la réunion annuelle de l'assemblée des membres (et non des associés). Le seul cas où la loi impose une tenue annuelle (dans les 6 mois de la clôture de l'exercice), concerne les associations qui reçoivent plus de 153 000 € de subvention.

Donc, en dehors du cas cité, la réunion annuelle de l'assemblée dépend des statuts. En pratique, il est fréquent d'avoir une assemblée annuelle pour approuver les comptes. Mais là encore les statuts peuvent déroger à cette pratique en confiant ce pouvoir à un autre organe (le conseil d'administration par exemple).

Le fait d'avoir une activité commerciale ne change rien aux règles de fonctionnement juridique d'une association, qui n'est pas concernée par celles applicables aux sociétés.

Dans le cas présent et sans détenir les statuts, difficile de se prononcer sur la légalité (les statuts ont force de loi) du fonctionnement juridique de cette association.
Avatar de l’utilisateur
mome
BDGestiste
BDGestiste
 
Messages: 2789
Inscription: 08/01/2010
Localisation: Nantes
Age: 44 ans

Re: Grève à L'Association

Messagede azertyuiop1 » 25/01/2011 13:31

brio a écrit:
en fait à part JC Menu et Konture, tout les fondateurs de l'Association (dont Sfar ne fait pas partit) ont quitté le navire


Ce sont les discussions stratégiques sur la direction à donner à L'Association (voire, sur la manière même de gérer le succès de Persépolis) qui ont fait éclater le groupe.


Pas seulement, les problèmes personnels ont été sur le devant de la scène. Comme souvent quand de jeunes artistes fondent une structure pour débuter , les choses se compliquent lorsqu'ils ont du succès. Ca fait très Beatles cette histoire.
Avatar de l’utilisateur
azertyuiop1
Libraire
Libraire
 
Messages: 1578
Inscription: 07/11/2007
Localisation: boucle de la Marne
Age: 57 ans

Re: Grève à L'Association

Messagede azertyuiop1 » 25/01/2011 13:33

D H T a écrit:L'Association est devenue une institution. Elle n'a plus l'originalité qu'elle pouvait revendiquer à une certaine époque. Elle ne peut plus prétendre, au sein du paysage éditorial, remplir la fonction alternative et novatrice qui était la sienne au départ. Ses propositions se sont banalisées, preuve que personne n'a le monopole de l'intelligence et de la créativité. J'ajoute: et c'est tant mieux.



Euh, au contraire c'est la radicalité de Menu, car ses bonnes idées sont en effet vite récupérées, qui met L'Asso en difficulté.
Avatar de l’utilisateur
azertyuiop1
Libraire
Libraire
 
Messages: 1578
Inscription: 07/11/2007
Localisation: boucle de la Marne
Age: 57 ans

Re: Grève à L'Association

Messagede azertyuiop1 » 25/01/2011 13:35

Fanbd21 a écrit:La question posée par le texte des sept salariés est quel management pour "l'entreprise l'Association"?
Je ne connais pas bien cette entreprise ( en est-elle une? d'abord )
quelle est son statut?
Qui possède l'Association?
Quels sont les projets éditoriaux?


Comme son nom l'indique c'est une association ( loi de 1901).
Avatar de l’utilisateur
azertyuiop1
Libraire
Libraire
 
Messages: 1578
Inscription: 07/11/2007
Localisation: boucle de la Marne
Age: 57 ans

Re: Grève à L'Association

Messagede silversurfer » 25/01/2011 14:01

mome a écrit:Le loi 1901 n'impose pas la réunion annuelle de l'assemblée des membres (et non des associés). Le seul cas où la loi impose une tenue annuelle (dans les 6 mois de la clôture de l'exercice), concerne les associations qui reçoivent plus de 153 000 € de subvention.
(...)

OK, merci pour les précisions ;)
En tout cas si l'on en croit les différents textes cités plus haut, il y a bien une assemblée générale prévue dans les statuts de l'Association.
Avatar de l’utilisateur
silversurfer
BDéphile
BDéphile
 
Messages: 1173
Inscription: 26/02/2004
Localisation: Ailleurs
Age: 38 ans

Re: Grève à L'Association

Messagede D H T » 25/01/2011 14:42

azertyuiop1 a écrit:
D H T a écrit:L'Association est devenue une institution. Elle n'a plus l'originalité qu'elle pouvait revendiquer à une certaine époque. Elle ne peut plus prétendre, au sein du paysage éditorial, remplir la fonction alternative et novatrice qui était la sienne au départ. Ses propositions se sont banalisées, preuve que personne n'a le monopole de l'intelligence et de la créativité. J'ajoute: et c'est tant mieux.


Euh, au contraire c'est la radicalité de Menu, car ses bonnes idées sont en effet vite récupérées, qui met L'Asso en difficulté.


Le verre à moitié plein ou le verre à moitié vide...
Avatar de l’utilisateur
D H T
Auteur
Auteur
 
Messages: 2420
Inscription: 12/11/2007
Localisation: Nice
Age: 39 ans

Suivante

Retourner vers Généralités sur la Bande Dessinée

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Gui83 et 1 invité