Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Marie pleurait sur les pieds de Jésus

2016-04-28 00:00:00 18 planches Preview proposée par Cornélius

Q uel rôle les femmes ont-elles joué dans la grande histoire de la Bible? À quels moments le corps et la sexualité ont-ils influencé le récit de ce mythe fondateur ?

En s’interrogeant sur les raisons qui poussent Matthieu à intégrer cinq histoires de femmes dans sa généalogie de Jésus, Chester Brown développe un point de vue audacieux sur l’usage du corps et de l’argent dans les Évangiles. Il s’approprie ainsi neuf passages, extraits des Écritures, qui remettent en question le tabou de la prostitution, la fonction première du don et l’obéissance aveugle à Dieu.

Les destins croisés de Tamar, Rahab, Ruth, Marie et Bethsabée nuancent l’idéologie enracinée d’un corps féminin procréateur et immaculé. Loin d’être puni, le travail sexuel apparaît comme un état de fait, où la femme devient complice de la volonté de Dieu. De la même manière, les adorateurs imbéciles qui suivent avec acharnement les consignes du Tout-puissant ne sont pas pour autant récompensés. Bien au contraire, désobéir permet de prouver sa valeur.

Très documenté, ce nouvel angle de lecture est explicité par l’auteur à travers de nombreuses sources et extraits bibliques. Ces notes témoignent d’un travail de recherche prodigieux qui met en perspective le propos singulier soutenu par Chester Brown. Livre ambitieux et suggestif, Marie pleurait… présente avec justesse un regard moderne sur un texte antique dont les influences se mesurent encore aujourd’hui dans notre société.

Lire 18 planches (Cliquez sur les images ci-dessous et utilisez les flèches et pour naviguer)

Informations sur l'album

Marie pleurait
Marie pleurait sur les pieds de Jésus

  • Currently 3.57/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.6/5 (7 votes)