Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le Salon du livre contre le trafic de dédicaces

La chasse aux chasseurs

Communiqué News 28/01/2012 à 12:43 6780 visiteurs
Panique chez les amateurs de dédicaces. Afin de lutter contre le trafic de dédicaces sur les sites d'enchères, le Salon du Livre entend supprimer les files de sacs, par ailleurs aussi désolantes qu’inesthétiques. En effet, il y a en ce moment même sur eBay plus de 8000 ventes de livres dédicacés, dont une grande majorité de bandes dessinées. Une approche idyllique du phénomène voudrait que le chasseur de dédicaces le fasse par passion, pour un moment privilégié avec l'auteur, le dessin n'étant que la trace d'une rencontre. C'est sans compter les boulimiques pour qui seule compte la taille du tableau de chasse. Mais s'il y a bien une espèce honnie dans le milieu, c'est le revendeur de dédicaces, le braconnier, celui qui ne respecte pas le gibier. Car il en va dans le monde de la bande dessinée comme ailleurs, il y a les bons et les mauvais chasseurs.

"Le Salon du livre se mobilise contre le trafic récurrent de dédicaces de bande dessinée

La Salon du livre va proposer en mars 2012 une programmation extrêmement riche autour de la BD : grandes expositions, hommages, animations, invités prestigieux, village manga et bien évidement de nombreuses séances de dédicaces.
Alors que se referme le Festival de la bande dessinée d’Angoulême, la question des séances de dédicaces est à nouveau un sujet d’inquiétude. La dédicace, qui ne devrait être qu’une rencontre entre un lecteur passionné et un dessinateur, s’est transformée depuis quelque temps en un trafic du fait d’individus dont le seul but est celui de l’argent malhonnêtement gagné. Ces personnes sont organisées pour s’accaparer les dédicaces réalisées par des auteurs généreux. Ils les revendent par la suite au marché noir sur des plateformes internet.

Ces pratiques ne seront plus tolérées au Salon du livre.

Aucun sac à dos contenant des bandes dessinées, chaise pliante ou tabouret ne seront tolérés dans l’enceinte du hall 1 de la Porte de Versailles. Ces sacs devront être impérativement laissés au vestiaire. Enfin, par mesure de sécurité et en application du plan Vigipirate, tout sac laissé dans une file d’attente sans son propriétaire sera immédiatement confisqué et remis au vestiaire par le service de gardiennage.

Nous laissons chaque éditeur, chaque libraire et chaque auteur le soin de procéder comme ils l’entendent pour organiser au mieux leurs séances de dédicaces en protégeant leurs intérêts et en préservant la magie de cet échange avec leurs lecteurs."





Communiqué