Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La corruption selon Malka

Menez l'enquête au sein de la Section Financière du Parquet de Paris

BDGest' (A.S.Choux) News 27/11/2005 à 18:54 1388 visiteurs
Scénariste de l'Ordre de Cicéron, Richard Malka, dans cette nouvelle série juridico-policière ( Section Financière aux Editions Vents d'Ouest), décrit l'univers trouble de la haute finance.

Chaque tome sera illustré par un pêché capital. Ce tome-ci sera celui de la corruption.

L'on pourrait penser qu'un scénario sur la corruption puisse être un exutoire à son métier d'avocat, or, il n'en est rien "Il m'est arrivé d'intervenir dans des dossiers ou tout le monde tentait de corrompre tout le monde et moi on ne m'a jamais rien proposé! ça fini par être vexant à la fin...Tout cela pour vous dire que je n'ai réelement jamais été confronté à des avocats " corrompus" même s'il doit bien en exister queques uns. C'est une belle profession que je n'aurais de cesse de défendre. On peut nous adresser plein de griefs mais pas celui là... "

Pourtant son univers est noir à Richard Malka, et, à lire Section Financière, on se demande si tout le monde n'est pas corruptible, même par naïveté. L'auteur n'exclut pas cette éventualité "Sans aucun doute et ce n'est pas du cynisme. C'est même plutôt une bonne chose! Selon Tolstoï " qui a de l'argent met dans sa poche qui n'en a pas".Le propre de la nature humaine est de comporter des failles. Le corrupteur doué les trouve et les exploitent. Que ce soit par l'argent ou le sexe ou même en manipulant l'orgueil, la vanité, l'égo, la naiveté, ou les bons sentiments de son interlocuteur. Au demeurant, j'ai toujours trouvé que rien n'était plus dangereux que les chevaliers blancs se prenant pour des justiciers infléxibles. Ce sont ceux là qui finissent toujours par vous envoyer des populations entiéres à la guillotine ou au cachot. Je préfére de loin l'imperfection à la prétendu pureté de certains. Ceci étant dit, il y a différents niveaux de corruption et nul doute que certains se refuseraient quand même à atteindre les plus graves. Mais précisémment avec cette problématique de la pureté et de l'imperfection, nous touchons au coeur de ce qu'est l'Opus Scientilique... "

A croire qu'il a croisé beaucoup de Anna-Amalia Guevarra, l'avocate de choc de l'album, mais non, et il le regrette car "celle ci n'est que la projection fantasmé de mon côté obscur...belle, riche, sulfureuse, dénuée de toute moralité, exotique et avocate évidémment. J'ai beau avoir assiduement fréquenté les salles d'audiences de bien des Palais de justice durant de nombreuses années, je n'en ai pas trouvé de telles et j'ai donc fini par l'inventer... "

Au dessin, Andréa Mutti, italien de 31 ans. Une collaboration réussie surtout si l'on en croit R. Malka : "Il ne parle pas Francais et je ne parle pas italien, il a donc fallu approfondir notre anglais...En résumé on s'est adoré... J'attends surtout avec impatience les scéances de dédicaces à Angoulême qui risquent d'être détonnantes. On a décidé d'inaugurer la dédicace trash..."

Cet album sortira juste à temps pour les fameuses dédicaces, c'est à dire début janvier 2006.
BDGest' (A.S.Choux)