Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

[BDGest' Arts 2005] Les lauréats

Pour participer tous les ans à l'élection des meilleurs albums de l'année écoulée dans différentes catégories

[BDGest' Arts 2005] Les lauréats

Messagede flocon » 04/09/2008 13:41

Les résultats sont tombés ! Cette année encore vous avez été nombreux à élire les albums qui ont marqué l’année 2005. Le palmarès est varié :

BDGest' : Meilleur album 2005

Image
Il n'était pas dans le Top5 des préférés du Jury, mais L'aigle sans orteils est sorti du peloton de tête, distançant quasiment sans effort Le retour à la terre t.3, le Sourire du clown (que l'on retrouvera ailleurs) et La vengeance du Comte Skarbek t.2.
Rien de plus normal pour un album émouvant traitant de la petite reine !

Derrière ce one-shot de Christian Lax, grand habitué de la collection Aire Libre des éditions Dupuis, on retrouve donc sans étonnement deux auteurs à succès (Manu Larcenet et Grzegorz Rosinski) dont les albums avaient bénéficié eux aussi d'un très bon accueil du public.

Outre la fait qu'il ait déjà reçu le Grand Prix RTL, L'aigle sans orteils a aussi été l'objet d'un Coup de Coeur des chroniqueurs de BDGest'... les lecteurs ont démontré qu'ils le partageaient.



BDGest' : Meilleur premier album 2005

Image
Ils partirent à 10 et par un prompt renfort du public... il n'en est resté qu'un !
Même si le Prix du Meilleur premier album attire moins de votants généralement - manque de notoriété des albums présentés ? - cet état de fait n'explique en rien l'écart gigantesque qui sépare Okko des autres sélectionnés.

Si ce n'est bien évidement sa popularité... l'album avait déjà réussi l'exploit d'être à la fois dans les Coups de Coeur des chroniqueurs de BDGest' et au Top5 des albums préférés des lecteurs ! On pourrait rêver moins beau lancement pour la suite de cette série dont le second tome vient de sortir.

Loin derrière, mais quand même en seconde et troisième place, on peut souligner la présence de deux des favoris du Jury : Mertownville et de la Chronique des Immortels, deux albums qui ont d'ailleurs reçu un excellent accueil du public de BDGest' - certainement à la grande joie de leur éditeur commun Paquet.



BDGest' : Meilleur album Jeunesse 2005

Image
Faire voter des adultes pour un meilleur album Jeunesse vous étonne !? Et alors, ne sommes-nous pas tous des grands enfants ?
Alors évidement, le fait que le vent dans les sables soit en tête de cette sélection ne nous étonnera guère. Mais ne boudons pas notre plaisir et saluons joyeusement la mise en avant du retour des aventures de Rat, Taupe et de l'inépuisable Crapaud. On se souvient du fantastique Vent dans les saules adapté du roman de Kenneth Grahame. En écrivant ses propres histoires Michel Plessix nous a démontré qu'il ne s'agissait pas d'une simple copie de l'oeuvre originale. Et cela, le public l'a bien compris.

A quelques pas derrière (des enjambées d'adultes quand même), on trouve l'excellent Voyage d'Esteban et, au coude à coude, deux séries dont on parle beaucoup : Koma et Lou !
Les enfants ont quand même de la chance qu'on leur écrive d'aussi jolis livres rien que pour eux !



BDGest' : Meilleur scénario 2005

Image
C'est "le retour de la vengeance du fils maudit" ! Ou quasiment. S'il n'est arrivé qu'en troisième position pour le Meilleur Album, le Sourire du clown n'a pas échappé à son destin en étant choisi par les lecteurs comme meilleur scénario.

Rien de bien étonnant à cela : l'album avait plu aussi bien au public (Top5 de novembre 2005) qu'aux critiques (Coup de Coeur des chroniqueurs BDGest') et, si une règle stricte n'avait existé au sein du Jury sur le non cumul des sélections, il aurait été dans quasiment toutes les catégories !
Quand il a écrit cette histoire racontant des émeutes dans une banlieue perdue, Luc Brunschwig avait pris de l'avance sur l'actualité ; il l'a gardée dans le coeur des votants.

Pour la seconde place, les candidats sont nombreux et il serait injuste de vouloir départager les albums pour les deux ou trois voix qui les séparent. Notons plutôt la diversité, avec la présence du 3e tome du Cycle de Cyann , celle de History of violence et des Mauvaises Gens , de The autobiography of me too two et de Malet. Qui a dit que la bande dessinée racontait toujours la même histoire ?



BDGest' : Meilleur dessin 2005

Image
Les votes se suivent mais ne se ressemblent pas ! Une fois n'est pas coutume, les votants et le Jury ont été exactement du même avis puisque le favori a été pour chacun La Vengeance du comte Skarbek t.2.

Cette suite (et fin) du premier tome qui avait tant fait parler de lui en 2004, prend donc une bonne longueur d'avance sur une autre série dont chaque album est attendu, Algernon Woodcock ; la troisième place mettant au même niveau Ange-Marie, Salvatore et Bouncer.

A la lecture de ce palmarès, on est tenté d'en conclure que le dessin en couleurs directes semble avoir la faveur du public actuel. Signe des temps, ou effet de mode ?



BDGest' : Meilleures couleurs 2005

Image
Veni, Vidi, Vici !... et pourtant les auteurs sont espagnols. On ne l'attendait plus, il est quand même venu et il a emporté haut la main le prix des meilleurs couleurs. Blacksad a donc tout écrasé devant lui, au point que la charité nous pousse à ne pas citer ses poursuivants.

Et pourtant, il a évité de justesse ne pas être dans la sélection du Jury ! Heureux que vous êtes, vous avez évité les débats passionnés sur qu'est-ce que de "bonnes" couleurs ?
Le public, lui, n'a pas eu de tels états d'âmes : avec son Blacksad, Juanjo Guarnido est LE gagnant de cette sélection, aucun autre album n'ayant réussi à tirer son épingle du jeu.

Pour les BDGest'Arts 2004, le Prix des Meilleurs couleurs (le Donjon Monsters de Killoffer - Walter à la couleur) avait été la "revanche" d'un style original au milieu des grands succès éditoriaux de l'année qui s'octroyaient le reste du palmarès. Cette année c'est exactement l'inverse !



BDGest' : Meilleure couverture 2005

Image
Certainement le prix le plus subjectif et le plus facile à attribuer puisqu'il n'oblige pas le votant à avoir lu l'album. Mais faire une "bonne" couverture n'est pas à la portée du premier venu : elle doit attirer l'oeil, donner envie au lecteur d'ouvrir l'album, et correspondre un minimum au contenu de ce dernier.

Là encore, le favori est loin devant ses outsiders. Le second tome de Hauteville House a réuni à lui seul plus du quart des suffrages, devançant ainsi Lune d'argent sur Providence et La vengeance du comte Skarbek.
2004 avait récompensé la couverture du 1er tome d'Où le regard ne porte pas... les images des cieux sont appréciées.



Et enfin
BDGest' : le Prix du Jury

Image
Les discussions ont été mouvementées ! Quel album choisir ?
Quatre titres ont été jusqu'au dernier moment sur la corde... Les Mauvaises gens d'Etienne Davodeau, Mon voisin le père noël de Philippe Bonifay et Béatrice Tillier, et Extérieur Nuit de Gipi étaient en lice.
Mais ce fut Malet de Nicolas Juncker qui obtint la majorité.

Tiré d'une histoire vraie, Malet nous raconte l'incroyable histoire de ce coup d'état mené par un aliéné qui manqua de renverser le Premier Empire avec la complicité d'un groupuscule de repris de justice, d'idiots patentés et d'alcooliques notoires.
Un album à découvrir.
Avatar de l’utilisateur
flocon
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 16987
Inscription: 12/09/2002
Localisation: Orléans
Age: 53 ans

Retourner vers BDGest'Arts - Vos propositions 2019

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités