Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Y ayoi Kusama est une des rares artistes contemporaines, comme Andy Warhol ou Yves Klein, dont l’œuvre a su transcender les époques et les sociétés. Que l’on connaisse son nom ou pas, tout le monde a été confronté à son travail, d’une façon ou d’une autre. Outre une imagination et une vision incroyables et toujours renouvelées, son existence forme aussi un témoignage de son temps. Née au Japon en 1929 dans une famille bourgeoise, elle a dû lutter pour pouvoir s’émanciper et oser casser le cadre rigide des conventions. Cela s’est fait au prix d’énormes efforts sur elle-même et au détriment de sa santé psychique. Souffrance intérieure qu’elle n’a jamais cachée, brisant ainsi un autre tabou, celui des maladies mentales. Vaillante malgré tout, elle continue, à quatre-vingt-dix ans passés, de créer inlassablement et d’interroger les esprits à travers la planète.

Dans Kusama obsessions, amours et art, Elisa Macellari retrace la trajectoire de la peintre tout en tentant de mettre de l’avant l’origine ou les évènements qui ont participé à la genèse de son style si reconnaissable. Lacunaire par manque de place, l’ouvrage se concentre particulièrement sur la période new-yorkaise, durant les années soixante, quand la Japonaise intégra et participa pleinement à la contre-culture et aux divers mouvements en vogue (droits civiques, féministe, pacifiste) avec des performances provocantes et autres coups d’éclat plus ou moins habillés. Déjà connue dans le cercle fermé de l’Art, elle devient une figure marquante et clivante. Elle souffre ensuite d'une grave dépression et retourne au Japon où elle se fera volontairement interner pendant plus de quinze ans. Oubliée de tous, elle revient sur le devant de la scène au début des années quatre-vingt-dix avec de nombreuses expositions et commandes montrant qu’elle n’avait jamais arrêté de créer et d’explorer.

Là où les installations de Kusuma brillent de mille feux (de milliards plutôt), les dessins et les couleurs de Macellari s’avèrent réservées, voire ternes. La dessinatrice a préféré la simplicité et la retenue pour son ouvrage. Cette approche respectueuse est compréhensive, mais un peu trop fermée, bien loin du sentiment d’infini qu’a toujours recherché la protagoniste principale. Le trait sobre et le découpage très ouvert sont néanmoins agréables à suivre et d’une grande lisibilité.

Plus proche de l’évocation que de la biographie pure et dure ultra-détaillée, Kusama obsessions, amours et art est une porte d’entrée idéale pour celle ou celui qui voudrait en savoir plus à propos de qui se cache derrière ces océans de petits points colorés qui hantent cette œuvre hors-norme.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Kusama, obsessions, amours et art

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.