Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

C omme il est toujours dommage de laisser dormir son capital au lieu de le faire fructifier et, par la même occasion, empêcher la société dans son entier de s’élever, Fluide Glacial réédite Voyage au bout de la Lune de Daniel Goossens. Originellement paru en 1999, l’album forme un long récit sur fond de conquête lunaire et de clins d’œil à la bande dessinée. Après, il ne faut pas oublier que c’est du Goossens, alors c’est évidemment plus compliqué que ça en a l’air.

Mélange des genres, décalages improbables et maîtrise imparable de l’absurde, le talent de l’auteur de L’encyclopédie des bébés n’est plus à souligner au risque de trouer le papier. Dans le cas présent, tous ces éléments sont bien présents, mais sans jamais vraiment se sublimer. En effet, les liens toujours ténus entre sens et contre-sens semblent être distendus, voire brisés. Le résultat est néanmoins sympathique et les éclats de rire nombreux. De plus, les innombrables références bédéphiliques s’avéreront immanquablement hilarantes pour ceux qui les relèveront (bonne connaissance de la BD classique exigée, par contre).

Peut-être trop exclusive dans son contenu et narrativement répétitive, cette vraie-fausse fable spatiale se montre un peu moins inspirée qu’à l’habitude. Elle devrait cependant réjouir les amateurs ayant raté cet ouvrage resté longtemps indisponible.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Voyage au bout de la lune

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.