Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

3 ardoises

01/09/2005 8186 visiteurs 7.1/10 (7 notes)

3 petites histoires de meurtre entre amis. 3 duos de gens normaux comme on peut en rencontrer à
chaque coin de rue. 3 lourdes factures à payer pour des existences noires comme le dessin de Springer.

Ce recueil de nouvelles met en scènes le quotidien de nos rues, celles arpentées par des loosers avides de
revanches, des petits branleurs dragueurs à leurs nombreuses heures perdues ou par des anciens
amants délaissés ou lassés par l'amour.

L'homme est souvent la cible de Séverine Lambour, au propre (Vous n'avez pas de nouveau
message
), comme au figuré (Du jour au lendemain). Mais point de discours féministe ici, juste un
regard jeté sur des destins qui se tracent parfois agrémenté de petites touches issues du vécu de
l'auteur.

C'est l'occasion pour Springer de se tester sur différents styles d'encrage ou de crayonné (fusain,
pinceau), nous offrant ainsi une palette de son talent graphique. Une prise de risque maximum pour ce
dessinateur si on inclus le challenge narratif de Vous n'avez pas de nouveau message, qui a pour but
de positionner le lecteur comme acteur du récit en le plaçant dans le corps du protagoniste principal : le
tueur. C'est osé et mis à part quelques positionnements de bras hasardeux, c'est plutôt réussit. Il nous
fait voyager de Hermann, dont on retrouve les jeux d'ombre même s'il ne s'agit pas de technique
identique, à Frederik Peeters. Springer n'est pas scotché à un style et nous prouve, comme d'autre, que
l'évolution et la recherche graphique peut être constante. Il suffit de vouloir se remettre en cause et
douter.

C'est cours, sec, brutal et parfois drôle mais surtout intense. Un air saturé de tension mais qui fait du bien
aux poumons au milieu de cette étouffante surproduction automnale.

A noter une intéressante interview en fin de volume, où les auteurs reviennent sur le processus de
création de l'album.

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
7.1

Informations sur l'album

3 ardoises

  • Currently 3.46/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (24 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    zaaor Le 10/06/2006 à 00:45:46

    3 histoires, 3 mediums différents. La première est la seule qui a fait mouche dans mon cas. Rien pour faire un détour! Vite lu, vite oublié!