Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le mur 1. Homo Homini Lupus

20/04/2020 3211 visiteurs 6.3/10 (3 notes)

L a Terre n’abrite plus que quelques poches d’une humanité livrée à elle-même. Mais le mythe d’un monde meilleur subsiste toujours et encore et il serait derrière les murs d’ED3N…

Sur une idée originale d’Antoine Charreyron, Mario Alberti signe – après quelques détours dans l’univers des Comics - conjointement, le scénario, le dessin et les couleurs de ce nouveau triptyque post-apocalyptique.

Le Mur reprend les figures imposées du genre et si Mad Max ou Walking Dead viennent immédiatement à l’esprit, résumer ce nouveau triptyque à ces seules références serait réducteur, car cet album sait – graphiquement - trouver sa place. Dense, parfois jusqu’à la confusion, le trait du dessinateur de Cutting Edge s’accorde, par son aspect rough, au chaos qui prévaut désormais sur Terre et pose suffisamment les divers personnages pour que les éventuelles confusions disparaissent d’elles-mêmes. À cela, s’ajoute un scénario au rythme plus que soutenu qui sait ménager ses effets pour tenir en éveil l’attention du lecteur et ce jusqu’au cliffhanger clôturant ce premier volet.

L’espèce humaine est faite de telle sorte que même si l'homme est un loup pour l'homme, l’herbe est toujours plus verte ailleurs. Mais est-ce une vérité absolue ? Un début de réponse peut-être avec Homo Homini Deus

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
6.3

Informations sur l'album

Le mur
1. Homo Homini Lupus

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (5 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 31/10/2020 à 10:22:14

    Je suis désolé de le dire, mais l'originalité n'est pas de mise dans ce monde apocalyptique où la Méditerranée a été complètement asséchée. J'aurais aimé avoir des explications convaincantes pour savoir comment cela peut être possible. On est d'accord que le réchauffement climatique ou la pollution ont eu d'énormes incidences sur des mers fermées, mais globalement le niveau de la mer augmente à cause de la fonte des calottes polaires.

    Pour le reste, on saura que l'initiateur du projet a ses entrées dans la famille de Vin Diesel, un acteur qui joue les gros bras au cœur tendre dans la plupart de ses films. Il en faut plus pour m'impressionner. Ce monde imaginé est un croisement de tout ce qui existe à commencer par le classique Mad Max. Il y a certes un peu de Terminator et de Walking Dead et un côté Divergente avec le mur. Bref, l'originalité ne sera pas de mise.

    Certes, la fin du premier tome dévoile une surprise de taille, mais c'est également du déjà vu. A noter par contre un impressionnant graphisme qui en jette avec ses couleurs directes.

    thieuthieu79 Le 21/02/2020 à 18:41:49

    Une nouvelle série post-apocalyptique, qui nous plonge dès les premières pages dans le vif du sujet, avec des rebondissements qui s’enchaînent rapidement . On s'y sent tous de suite à l'aise et on se laisse facilement entraîner dans l'aventure. Même s'il peut y avoir un petit air de déjà vu, on apprécie quand même de redécouvrir ce genre. D'autant plus que Le Mur à un petit quelque chose qui nous met tout de suite à l’aise et en confiance. On sait qu'on ne sera pas déçu.
    Le dessin un peu "jeté" façon croquis ou brouillon, correspond parfaitement à l'ambiance sale, crasseuse et d'insécurité qui règne. Mais du coup, les scènes d'action et notamment celles ou il y a du mouvement, sont difficilement compréhensibles ce qui gâche un peu la lecture.
    Les couleurs (avec une majorité de gris, jaune, orangés et rouille), sont elles aussi en raccord avec l'ensemble.
    Bon point pour l'explication de la genèse de l'album en Prologue et le cahier graphique en Épilogue.
    Attendons de voir la suite pour se faire un avis plus complet.