Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Basquiat

20/04/2020 2218 visiteurs 5.0/10 (1 note)

À ceux pour qui le nom de Basquiat n’évoque rien, cette biographie de Julien Voloj et Søren Mosdal, après celle de Paolo Parisi en 2019, permettra de mieux connaître un homme qui se rêvait en premier artiste noir et qui, aujourd’hui, atteint des sommets dans les ventes aux enchères.

Prenant comme fil conducteur un étrange dialogue entre le peintre et l’une des figures emblématiques de sa peinture, Julien Voloj déroule de manière très linéaire les dix années qui firent de Basquiat un des monstres sacrés de la culture underground des 80’s. Nomi, Madonna, Warhol, Blondie… toute l’effervescence culturelle d’une Amérique autant souterraine qu’en ébullition est convoquée autour d’un homme qui exorcisait sa négritude sur ses toiles et ses démons dans les drogues diverses. Un tel défilé finirait presque par devenir fastidieux, mais comme tous ont côtoyé celui qui sortait le graffiti des rues pour l’accrocher aux cimaises des galeries new-yorkaises, parler d’eux est une autre façon de parler de lui !

Lorsque le 9ème Art disserte sur le quatrième, une comparaison s’installe inévitablement ! Dans le cas d’espèce, Søren Mosdal prend le parti d’un graphisme qui s’essaye à transmettre une impression sans plagier un style. Le résultat est mitigé pour ceux qui attendaient un dessin tout en couleur, porteur de symboles comme d’émotions, métissant puissance et fulgurance.

Intéressant graphiquement par certaines métaphores, mais par trop chronologique et terne dans son rendu, ce Basquiat offre cependant l’occasion d’aller au-delà d’un nom sans toutefois permettre d’appréhender une œuvre.

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Basquiat

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    DjDav50 Le 10/02/2020 à 23:21:32

    Quand j'ai vu qu'il y aurait la sortie d'une BD sur Basquiat, j'étais tout fou. J'aime ce qu'a fait cet artiste, ainsi que sa vie tumultueuse. Seulement, voilà, à la lecture de ce One-Shot, j'ai été très décu. Dessins grossiers, et scénar, heu comment dirais-je... Plat, très plat. Bref, je n'ai pas du tout aimé, et elle n'a pour moi aucun intérêt.