Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L e couple d’Éléonore bat de l’aile ; ayant grandi dans une dynamique familiale complexe, elle a du mal à faire confiance aux hommes. Elle se rend chez son frère, David, qui a racheté la maison de leur enfance. La rencontre est cordiale, même si les deux ne se sont pratiquement pas vus depuis 17 ans, peu après la mystérieuse disparition de leur père. Tout le monde le croit mort, mais l’aîné apprend à la cadette qu’il l’a retrouvé. Cette dernière ne veut toutefois pas en entendre parler. Mais que s’est-il passé ? La réponse viendra de Théo qui a toujours caché à sa mère qu’il avait le pouvoir de capter les souvenirs des gens. Cette étrange prédisposition lui permettra de lever le voile sur un secret de famille.

Le ton est donné dès la première image : deux habitations isolées, dominées par un vieil arbre sombre, gigantesque et menaçant. Voilà pour les apparences. Le lecteur ne le sait pas encore, mais les deux logis sont rattachés par un sous-sol commun, tel un lien invisible. Tout le récit est d’ailleurs sous le signe de la dissimulation, ces non-dits qui entretiennent le doute et la méfiance pour mieux empoisonner la vie. Afin de faire éclater la vérité, Nicolas Delestret propose un scénario en forme d’enquête, à cette différence que les témoins se confient sans en être conscients et que leurs réminiscences ne peuvent mentir. Petit à petit, le préadolescent reconstitue les faits, favorisant ainsi un retour à l’équilibre rompu plusieurs décennies avant les événements, tout en réparant le présent. La révélation finale, sous la forme d’une lettre retrouvée, surprend ; en fait elle ne convainc pas tout à fait.

Les fréquentes évocations d’épisodes passés sont habilement soulignées par des fonds de page noirs, le procédé est malheureusement abandonné dans les dernières planches. Le trait naïf de l’illustrateur concède beaucoup de légèreté à cette histoire fondamentalement tragique. Enfin, les acteurs répondent aux attentes dans ce quasi-huis clos où tout repose sur leur jeu.

Un bon petit drame familial, auquel s’ajoute un soupçon de paranormal qui soutient le propos, sans jamais le dominer.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

La maison aux souvenirs

  • Currently 5.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 5.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.