Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le lion de Judah 1. Livre 1

19/01/2020 2459 visiteurs 7.0/10 (1 note)

D ans les années 1920, John Wallace, un riche colon anglais à la tête d'une plantation kényane, se retrouve accusé du meurtre de deux noirs. Sans procès équitable, il est immédiatement incarcéré et condamné aux travaux forcés dans des conditions inhumaines. Son évasion en compagnie d'un codétenu sera pour lui l'occasion de tenter de faire la lumière sur cette affaire. Et pourtant, il ne semble pas vouloir nier les faits qui lui sont reprochés...

Stéphane Desberg et Hugues Labiano font partie de ces duos qui fonctionnent. Black Op et L'étoile du désert, succès incontestables, en sont la preuve. Pour leur troisième collaboration, ils signent une histoire pleine de mystères qui a pour cadre le Kenya du début du XXe siècle, au temps des colonies britanniques. Cette entrée en matière débute par la découverte de cadavres pour s'achever sur l'ouverture d'un coffre de consigne qui renferme un plan censé dévoiler la cache d'un trésor. Mais, entre temps, de nombreuses questions restent en suspens et vont venir faire tourner en bourrique les esprits. Qui est véritablement Wallace et pour quelles raisons aurait-il donné la mort par deux fois ? Quelle est cette très belle femme qui a juré de le trucider ? Et ce camp de concentration, dans quel but existe-t-il réellement ? Enfin, pourquoi se met-il subitement à voir et à penser comme le plus majestueux des animaux, le lion ? Immersif et terriblement captivant, le story board est solide, cadencé et, par-dessus tout, maîtrisé. Il en est de même pour la narration, laquelle, qu'elle soit à la troisième personne du singulier ou à travers les dialogues, se révèle être à la fois percutante et raisonnable au vu des dimensions des cases.

Savoureux mélange de réalisme et d'un brin d'exagération, le trait remplit son rôle. La tentation d'aller dévorer l'ouvrage jusqu'au bout est trop grande pour résister bien longtemps. Les gueules cassées des protagonistes, représentés pour la plupart avec des joues et des mâchoires proéminentes, incitent le lecteur à la plus grande méfiance. Les décors soignés et le télescopage des couleurs claires et sombres souvent additionnés à des arrières plans orangés sont, quant à eux, une invitation au voyage.

Féroces et redoutables, les premiers pas du Lion de Judah sont une franche réussite !

Par D. Roy
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Le lion de Judah
1. Livre 1

  • Currently 4.64/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.6/5 (14 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    thieuthieu79 Le 05/03/2020 à 19:51:41

    Une nouvelle série dépaysante qui nous fait voyager au cœur de l'Afrique. Les paysages sont très beaux mais malheureusement trop peu présent car la quasi intégralité de l'album se déroule en intérieur ou dans le desert, et c'est bien dommage.
    Néanmoins, le dessin est très bon, personnages comme décors, et renferme quelque chose qui est à la fois entre le réel et l'exagération (comme les visages des personnages aux gueules cassées et aux mâchoires volumineuses). Mais ce dessin colle parfaitement à l’univers.
    Les couleurs sont une invitation au voyage avec de magnifiques teintes jaune-rouge-orangées typiques du ciel Africain.
    Le scénario est quant à lui à la fois solide, maitrisé et rythmé. Il réussit rapidement à nous immerger dans cet univers d'aventure et de shamanisme pour nous tenir jusqu’à la fin.
    D'ailleurs, au vu des évènements qui s'y déroulent, le deuxième album devrait nous entrainer au cœur de la savane et nous faire voyager encore plus.
    Seul point négatif pour moi, c'est la narration à la troisième personne du singulier avec laquelle j'ai toujours eu du mal. Je trouve que ça casse le rythme de la lecture et que c'est dommage de nous raconter les évènements, plutôt que de nous les faire vivre pleinement.
    Malgré cela, le Lion de Judah a posé les premières pièces d'un puzzle captivant et mystérieux dont on prendra plaisir à découvrir la suite.

    kurdy1207 Le 20/01/2020 à 08:19:38

    Stephen Desberg et Hugues Labiano commencent très fort avec ce premier tome du « Lion de Judah ». Le scénario, captivant, est en béton armé.

    Wallace, après l’assassinat de deux noirs se retrouve emprisonné dans un lieu désertique où les geôliers ne sont pas tendres. Marche ou crève sous le soleil… Chaque condamné est enfermé dans une cellule avec quatre autres détenus. Le plus résistant survivra et l’armée britannique compte bien l’engager après ce qui doit se révéler être un exploit.

    Mais Wallace ne l’entend pas de cette oreille surtout qu’il apprend avoir été spolié de tous ces biens. Il va réussir à s’évader avec Bishop, un co-détenu. Avant de mourir, suite à une blessure par balle, celui-ci va donner un code de casier qui se trouve en Ethiopie lui révélant qu’il recèle un trésor. Wallace y découvrira une carte qui doit l’y mener.

    Pas le temps de reprendre son souffle dans cette excellente histoire majestueusement servie par les dessins de Labiano. Si les deux tomes suivants sont du niveau du premier on va se manger les doigts qu’il n’y en ait pas d’autres. Excellent !