Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Cynthia

19/01/2020 1007 visiteurs 4.0/10 (1 note)

P aul est devenu Cynthia. Avec son amie Tamara, elle fréquente un groupe de soutien LGBTQSW (pour Star Wars). La jeune femme se cherche du boulot, mais c’est chaque fois la même chose, lorsqu’elle présente ses papiers d’identité, l'employeur refuse de lui offrir le poste. Tombée sous le charme d’un homme croisé dans la rue, elle se résout à demeurer Paul, puis sollicite un emploi où elle pourra le rencontrer ; l’entreprise s’avère toutefois ouvertement homophobe.

Le sujet de Cynthia est a priori intéressant, le traitement qu’en fait Léo Ortolani n’est malheureusement pas à la hauteur des attentes. L’auteur ne propose rien de plus qu’un boulevard aux rebondissements invraisemblables. Il y a pourtant de jolies idées dans ce scénario, par exemple ce parallèle avec l’arche de Noé qui n’accepte que les couples d’animaux hétérosexuels et rejette les autres, mais le gag, redondant et mal exploité, finit par agacer. À cela s’ajoute un tandem d’extraterrestres dont il est difficile de comprendre l’utilité. Puis, très étrangement, le récit se donne ponctuellement des airs de comédie musicale avec de longs segments tirés de chansons populaires anglo-saxonnes (Phil Collins, Bee Gees, Aretha Franklin, etc.) qui, eux aussi, brisent le rythme.

Le dessin est également décevant : des personnages qui ont tendance à se ressembler et des décors peu élaborés.

Une histoire sur l’acceptation qui n’arrive pas à convaincre.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
4.0

Informations sur l'album

Cynthia

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.