Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Léna 3. Léna dans le brasier

13/01/2020 2079 visiteurs 7.0/10 (1 note)

A près avoir déjoué des complots terroristes au Moyen-Orient et à Paris, Léna assure le bon déroulement d’une conférence tenue secrètement dans l’arrière-pays québécois. Officiellement majordome, elle veille à la sécurité des représentants de différents États venus discuter des frontières syriennes. Les échanges s’étirent pendant des mois. Dans cet univers peuplé de hauts fonctionnaires, tout le monde a quelque chose à cacher et les fourbes ne sont pas nécessairement ceux que l’on croit.

Phalanges de l’ordre noir, Partie de chasse et pourquoi pas certains Valérian, Pierre Christin a de toute évidence une affection pour la chose politique. Dans Léna dans le brasier, il propose une vision réaliste de la diplomatie. L’héroïne joue un rôle discret, mais efficace ; les diplomates, avec leurs marottes et leurs préoccupations parfois mesquines, apparaissent également convaincants. Par petites touches, le scénariste met en lumière leurs motivations profondes et leurs allégeances réelles. Comme il est de coutume dans ce type d’histoire, le dénouement se révèle inattendu. Au rayon des bémols : un rythme plutôt lent, mais surtout, un personnage principal qui manque de densité, voire de crédibilité. Bien que l'héroïne soit en deuil d’un époux et d’un fils tués lors d’un attentat, elle ne semble pas hantée par cet événement. Il y aurait pourtant là un ressort narratif intéressant.

Précis et appliqué, le dessin d’André Juillard répond aux attentes. Le scénario est sobre et le découpage est à l’avenant : trois bandes rigoureusement de la même hauteur donnent un petit côté cinématographique au projet. Les décors nordiques sont bien rendus ; quelques indices trahissent le lieu (il est tout de même un peu étrange de lire des textes en anglais sur la vitrine d’un dépanneur établi dans la province francophone), l’action pourrait toutefois se dérouler dans le nord de l’Europe ou des États-Unis. Enfin, le jeu des acteurs souffre d’un léger déficit d’expressivité.

Un bon récit de fiction politique qui n’est probablement pas très éloigné de la réalité.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Léna
3. Léna dans le brasier

  • Currently 4.67/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.7/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    herve26 Le 10/02/2020 à 21:36:01

    J’ai toujours aimé cette série qui prend toujours le temps d’installer une intrigue souvent complexe. Avec ce dernier opus, je ne suis pas déçu.
    Pierre Christin, comme à son habitude, nous présente une aventure de Léna tournant autour du Moyen-Orient. Par contre, il le fait sous la forme d’un formidable huis-clos où chaque protagoniste se méfie l’un de l’autre, sous le regard d’une Léna parfaite en maitresse de cérémonie.
    Oh bien sûr, si vous préférez les bd avec des scènes d’actions, passez votre chemin.
    « Léna dans le brasier » se place sous le signe de la diplomatie et non de l’action. C’est finement observé et les personnages sont très crédibles, le tout avec un dessin parfaitement maitrisé d"André Juillard, encore plus beau avec l’édition en format à l’italienne, format sous lequel j’ai découvert ce troisième opus d’une série qui ne compte que 3 albums depuis 2006, et dont le dernier opus remonte à 2009.
    Ce format sied parfaitement au rythme lent de cette histoire, rythme qui s’accélère vers la fin.
    Je l’ai déjà lu deux fois depuis sa sortie, gage d’une bande dessinée de grande qualité.

    Eric DEMAISON Le 03/02/2020 à 11:25:56

    Excellent album. Le scénario de P. Christin est (encore!) réaliste prenant innovant et aussi très ancré dans le présent et l'actualité. De plus j'ai apprécié le rythme de l'histoire et le renversement des rôles où seuls les pays arabes cherchent à trouver une solution dans cette négociation à plusieurs bandes. Le dessin de Juillard est toujours aussi somptueux, ainsi que la mise en page qui supporte bien l'alternance des temps forts et faibles du récit.
    Y aura-t-il une suite?

    bd91130 Le 27/01/2020 à 10:30:18

    Une très bonne surprise que ce retour de Léna si longtemps après, et je dois dire que je n'en attendais pas tant. Le dessin très réaliste de Juillard, tendance ligne claire, fait plaisir à retrouver. Et surtout le scénario de Christin est une vraie réussite. Ce presque huis-clos diplomatique a furieusement l'air d'un clin d’œil au fabuleux Partie de chasse que le même Christin avait concocté en d'autres temps avec un dessinateur bien différent. Il aime décidément le style géopolitique et il y excelle. Un petit bémol pour la fin, un peu rapide et simple peut-être, et surtout bien optimiste. Ou utopiste peut-être?
    J'ai aimé !