Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Colt & Pepper 1. Pandemonium à Paragusa

10/01/2020 2295 visiteurs 6.3/10 (4 notes)

D urant sa carrière de capitaine de la garde à Paragusa, Salomon Culpepper aura connu plusieurs ducs, le Vieux, le Jeune, le Frêle… Mais voici qu'arrive la retraite ! Un chalet, des esclaves, du vin… Sauf que ce repos risque fort d'être différé : des perturbateurs conspuent le règne de Domitian et parmi eux, le neveu du vieux soldat ! Les liens du sang parlent plus fort que ceux du devoir et entrainent une dégringolade au rang de fugitifs pour ces hommes qui n'ont plus d'autre choix que la fuite.

Une bonne histoire peut tenir en une ligne, pour preuve, la nouvelle série du duo de Nous, les morts et
Marshall Brass. En effet, le scénario se résume à ceci : l'échappée de deux personnages dans une société d'allure médiévale, imprégné de magie. L'intérêt de ce premier tome réside dans l'originalité et l'étrangeté de ce monde créé par Darko Macan. Les protagonistes, bien campés, sont relativement intéressants, et même si les zones d'ombre restent nombreuses, cela présage de surprises pour la suite de leurs aventures. Humains et créatures évoluent dans cet environnement mêlant piraterie, capes et épées, forêt et sorcellerie. Le rythme est trépidant et les dialogues pittoresques, le plaisir de lecture est sincère.

Igor Kordey est pour beaucoup dans l'attractivité de cet ouvrage avec son style aisément reconnaissable. Il aime jouer sur la densité de l'encrage pour agencer les différents plans où les décors riches en détails et les couleurs tranchées ravissent l'œil. Point d'esbroufe dans le découpage, l'artiste sait, en peu de cases, mettre en images les idées de son compère. Il gratifie même le lecteur de quelques pleines pages somptueuses.

Sur une intrigue qui, pour le moment, reste simple, Pandemonium à Paragusa conquiert par la richesse de son décorum et de ses habitants, le tout, concrétisé par un dessin idoine.

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
6.3

Informations sur l'album

Colt & Pepper
1. Pandemonium à Paragusa

  • Currently 4.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    thieuthieu79 Le 02/02/2020 à 10:48:27

    Un tout petit 3/5 pour cette nouvelle série des auteurs de Marshall Bass. La patte graphique est d'ailleurs tout de suite identifiable. Le dessin fourmille de détails et les quelques pleines pages présentent tout au long de l'album sont très belles. La mise en couleur, elle aussi très riche, vient renforcée l'immersion dans ce monde imaginaire. Mais c'est justement là où j'ai eu du mal à accrocher. Le mélange du médiévale bien terre à terre, avec un univers magique peuplé de créatures a été pour moi très perturbant. D'autant plus que l'intrigue très simpliste n'explique rien et se résume à la fuite de Colt & Pepper. Du coup, il y a beaucoup de zones d'ombre, et d'éléments inexpliqués qui me laissent perplexe. Je pense qu'il aurait fallu prendre le temps de bien poser l'univers dans ce premier tome, avant de commencer à installer une intrigue. Quoi qu'il en soit, ce premier album tient la route, nous diverti, et nous donne envie d'en découvrir plus. Je vais donc attendre la suite de la série pour voir comment celle-ci va se construire et évoluer.

    sliderzora Le 27/01/2020 à 13:31:08

    Grandiose. La Couverture m'a attiré, l'intérieur m'a subjugué.
    Le dessin est splendide, avec beaucoup de choses à voir.
    C'est riche et inventif, avec quelques clins d'œil à Don Lawrence et franchement, prendre un préretraité comme personnage principal, fallait oser.
    Pari réussi, le Capitaine CulPoivré s'en frise les moustaches et nous avec. Coup de cœur assuré.