Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Angel Wings 6. Atomic

02/01/2020 2851 visiteurs 6.0/10 (1 note)

M aureen est-elle une victime ou a-t-elle trahi ? Angela est sur Tinian pour le savoir. Mais qu’importe le destin d’une femme face à l’un des secrets les mieux gardés d’Amérique ?

Troisième et dernier volet du cycle Pacific, Atomic met un point final aux interrogations de la plus pulpeuse des WASP.

Les manières pour clôturer une histoire sont nombreuses, mais quel que soit le procédé retenu, il convient généralement de refermer les portes et d’éteindre la lumière. Dans le cas présent, Yann claque celles qui peuvent l’être et, à grand renfort de flashbacks, explicite celles qui demandent un tant soit peu de précision. En procédant de la sorte, il dynamite la linéarité de son récit en une succession de séquences, tout en maintenant fermement le manche pour amener le lecteur vers un épilogue, à montrer dans les écoles de scénaristes. Cela étant, et sauf à jouer sur le second degré ou le remake des films de propagande chers à l’Oncle Sam, le spectacle est par trop stéréotypé jusque dans l’émotion et semble ne faire sens que pour donner à Romain Hugault matière à démontrer sa parfaite technicité ! Aussi bien dessiné soit-il, le crash d’un B29 au décollage – comme à l’atterrissage - doit s’inscrire dans le fil du récit, au risque de n’être considéré que comme une excuse à quelques planches, certes des plus réussies, mais sans réel intérêt narratif. Quoi qu’il en soit, le duo délivre à nouveau un album qui comblera d'aise les amateurs d'empennage et de carénage de toutes sortes, mais laissera sur le tarmac ceux qui auraient voulu voir en Angela une égérie du touch-and-go plutôt que du push-up.

Atomic met un terme à l’escapade dans les eaux turquoises du Pacifique de l’ex-Wasp et il se murmure désormais qu’elle aurait pour dessein de s’envoler vers un pays aux matins plus calmes...

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Angel Wings
6. Atomic

  • Currently 4.21/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.2/5 (28 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Saigneurdeguerre Le 06/03/2021 à 22:37:25

    Juin 1935. Surfside Beach (Nord de Miami – USA).
    Un policier de Miami surprend un couple dans une voiture occupé à… Heu… Faites sortir les enfants, s'il vous plaît…

    Juin 1944. Raleigh Hotel (Miami South Beach).
    Le policier raconte les faits de 1935 à deux individus qui prétendent enquêter pour un journal. Il leur remet le dossier où il a consigné les faits constatés en 1935. La fille était mineure et l'individu qui la… Heu… Tous les enfants sont sortis ? … Bref, l'individu en question a échappé à toute sanction, vu que ses parents connaissaient un juge qui a étouffé l'affaire. Quel rapport avec la quête d'Angela ? (Le sage a dit : « Tant que tu n'as pas franchi la ligne d'arrivée, tu ne saurais connaître la vérité sur les ampoules aux pieds ! »)

    Pendant ce temps, Angela arrive à l'île de Tinian dans les Mariannes où elle espère rencontrer Dora Dougherty qui a volé sur B-29 avec sa soeur. Angela a plus que jamais envie de découvrir pourquoi sa soeur a été assassinée car elle refuse de croire la thèse de l'accident…

    Critique :

    Snif ! Voici la fin des aventures d'Angela. Surtout ! Surtout ! Ne ratez pas la dernière planche, l'épilogue, si vous souhaitez connaître la vérité puisque, pour rappel, Angela veut connaître la vérité quant à la mort de sa soeur intervenue sous ses yeux. Cet album-ci tourne donc essentiellement autour de la quête de notre WASP préférée. L'espionnage est au centre de cette aventure. Les combats aériens et autres aventures militaires sont, bien sûr, présents, ainsi que la préparation du premier bombardement atomique de l'histoire de l'humanité.

    Le scénario n'étant pas linéaire, il peut paraître confus et nécessitera plusieurs lectures de l'album pour saisir une multitude de petits détails qui apportent un magnifique éclairage sur cette histoire.

    Ne jugez pas trop vite Dora ! Dora qui ? Lisez !

    Yann s'est amusé à brouiller les pistes. Il faut se rappeler les épisodes précédents d'ANGELA WINGS pour savourer pleinement l'histoire concoctée par le scénariste. Des scènes qui paraissent sans lien avec le récit en ont pourtant bien un. Bien sûr, il y a des histoires dans l'histoire qui ne sont pas nécessairement en lien avec la quête d'Angela, mais qui expliquent à quel point il était dangereux de faire partie d'un équipage d'avion dans le Pacifique (ailleurs aussi, d'ailleurs). Les pertes étaient colossales.
    Sans oublier qu'une bonne partie de l'histoire se déroule sur l'île de Tinian, la plus grande base aérienne au monde à l'époque puisque c'était de là que partaient des centaines de B-29 pour aller bombarder le Japon.

    La documentation consultée par les auteurs a dû être d'une quantité ahurissante. Hugault en a tiré le meilleur. Une fois de plus ses dessins sont d'une précision et d'une beauté à se faire dresser les trois poils qui restent sur le crâne d'un chauve.

    timou Le 25/03/2020 à 12:13:32

    J’ai relu les 3 tomes du cycle Pacific pour découvrir le tome 6 : Le dessin de Hugault est toujours exceptionnel tant pour les avions que les vues générales des îles du Pacifique. La chute finale proposée par Yann est un peu surprenante et de ce fait manque d’explications, mais pourquoi pas…. Néanmoins, si Angela revient ce sera bien de remettre un peu les compteurs à zéro pour un nouveau scénario !

    GimpUser Le 13/12/2019 à 17:08:22

    Ultime épisode dit l'un, final plutôt surprenant dit l'autre ...
    Je m’apprêtais à les contredire et j'ai relu ce tome 6.

    Et je me suis aperçu que la dernière page que je prenais pour une simple illustration de fin d'album (bien que notée "épilogue") nous donnait la solution !

    Voilà donc une histoire qui se termine. Souhaitons bientôt revoir Angela, bien que la bombe A étant largué sur Hiroshima,il n'y a plus guère de raisons de la voir "tortiller du croupion" (dixit un gradé dans un autre tome) sur une base militaire.

    J'espère qu'Hugault a quelque chose d'aussi fort dans les cartons car ses dessins sont magnifiques.

    Avec juste un souhait pour les prochains albums : plus de continuité dans l'histoire et moins d'anecdotes destinées (à mes yeux) à remplir des pages (exemple : le crash du b29 au décollage, page 14 qui n'apporte rien dans la quête d'Angela)

    Une excellente série à lire et à relire.

    kurdy1207 Le 13/12/2019 à 08:14:52

    Ultime épisode d’Angels Wings où Angela essaye de comprendre ce qui est arrivé à sa sœur Maureen. A chaque question posée, les portes se ferment. Mais son obstination l’amènera presque au but grâce à Dora, une autre Wasp. Je laisse découvrir, à ceux qui n’ont pas encore lu cet album, le geste magnifique de celle-ci pour protéger Maureen. Les dessins d’Hugault sont toujours aussi splendides. Son talent de représentation des avions mais aussi des automobiles est vraiment fabuleux. Quant à la plastique des pin-ups (malgré qu’il y en ait moins dans ce tome 6)…

    Vivement une nouvelle série signée Yann / Hugault !

    florine2009 Le 12/12/2019 à 19:55:54

    un final plutôt surprenant , mais un dessin toujours aussi envoutant .
    dommage que ce sois le derniers