Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La honte et l'oubli 2. Génocide

09/12/2019 1690 visiteurs 5.0/10 (1 note)

E n 1897, les États-Unis ont arraché les Philippines à l’Espagne. Pendant les années suivantes, ils se livreront à un véritable génocide. Les frères Félix et José, tous deux soldats, font partie du clan des perdants. Le second vit retranché dans un village avec un groupe de combattants dirigés d’une main de fer par le lieutenant Martin Cerezo, lequel refuse de croire que la guerre est terminée. Puis, il y a les guérilleros indépendantistes qui ne sont pas des enfants de cœur. Pour tout dire, ça joue dur dans le Sud-est asiatique.

Après avoir raconté la fin du conflit dans Le désastre, premier des deux tomes de La honte et l'oubli, Gregorio Muro Harriet s’attarde à ses conséquences dans Génocide. L’auteur a réalisé une remarquable recherche documentaire pour écrire ce scénario, comme en témoignent les nombreuses notes, une longue lettre remplie de précisions sociopolitiques ou des dialogues plombés par des détails historiques qui leur donnent un ton artificiel. La lecture se révèle âpre, elle demande beaucoup d’attention et il est parfois nécessaire de reculer de quelques pages pour s’assurer d’avoir bien compris. Au final, c’est la fluidité de l’histoire qui en pâtit et le lecteur a du mal à s’attacher aux protagonistes.

Alex Macho propose un dessin réaliste teinté d’expressionnisme. Comme les acteurs pullulent et que les militaires sont tous habillés de la même façon, il est par moments difficiles d’identifier les personnages, d’autant plus qu’ils ont très souvent le visage déformé par la colère, la souffrance ou la douleur. Les illustrations se montrant complexes et les phylactères souffrant d’embonpoint, les vignettes apparaissent trop chargées. Et comme l’espace entre les cases est fréquemment limité, voire inexistant, c’est toute la planche qui semble sursaturée d’information. Une bande dessinée exigeante, quoiqu’instructive.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

La honte et l'oubli
2. Génocide

  • Currently 4.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Manuline Le 15/12/2019 à 19:08:21

    Un diptyque instructif qui se lit au calme en prenant le temps de le savourer. (Une lecture trop avide peut gâcher la magie !)
    Un roman classique mais réaliste sur un fond historique peu connu.
    Avis aux amateurs d'Histoire : n'hésitez-pas !

    rognetudju Le 10/12/2019 à 14:19:11

    J. Milette a très bien résumé cet album.
    Principale qualité, nous apprendre un morceau d'histoire quasiment inconnu des Français notamment le traitement infligé aux Philippins qui ressemble à celui subi par les Amérindiens.
    Il faut être au calme et lire cette bd d'un trait pour ne pas être perdu (j'ai confondu les deux frères presque jusqu'à la fin).
    Cette lecture, faute d'être divertissante, demeure instructive, d'autant plus que le présent se bâtissant sur le passé, elle aide à comprendre certains aspects de la politique étrangère de nos "alliés".

    kurdy1207 Le 21/11/2019 à 15:56:44

    Si vous racontez cette histoire aux américains, je suis absolument certain qu’aucun ne vous croira. Eux qui se font les chantres de la liberté, comme beaucoup de nos nations devenues démocratiques, auraient du mal à accepter le génocide d’un million et demi de philippins surtout hispanophones car plus au fait des concepts d’indépendance et de liberté (comme écrit page 49 du tome 2). Chaque pays colonialiste porte en soi une part d’horreur et si aujourd’hui, en Europe, nous acceptons, en partie, ce lourd fardeau, je pense qu'il n'en est pas de même pour les Etats-Unis pourtant colonialistes sur le tard.

    Cette bd est une abominable histoire entre philippins indépendantistes, espagnols, anciens colonisateurs et américains soi-disant venus libérer mais venus en conquérants.

    L'histoire est racontée via deux tomes poignants où tous les poncifs de l’atrocité et de la médiocrité humaine s’enchainent comme d'abominables maillons d’une chaîne monstrueuse.

    Le graphisme apporte à l’ensemble un réalisme qui glace le sang engendrant une forme de dégoût sur les capacités de l’homme à haïr et à faire du mal à son prochain.

    J’ai été scotché par la qualité de l’ensemble. Et je me dis, si tu parles de cette histoire autour de toi, il n’est pas certain que l’on te croie.

    Patrocle10 Le 30/10/2019 à 11:21:03

    Les aventures des deux frères se poursuivent au milieu de la "grande histoire" et cela est fait de façon intelligente, on ne tombe pas dans un album purement didactique.
    J'ai trouvé quelques lourdeurs dans les dialogues quand le scénariste utilise les différentes langues des protagonistes pour faire plus réaliste mais ce n'est qu'un détail.
    Le dessin colle toujours aussi bien au sujet et permet de rendre parfaitement bien les scènes de combat.
    En résumé, une bonne BD d'aventure de style western qui a le mérite de faire découvrir un pan méconnu de l'histoire des Philippines, de l'Espagne et des États-Unis.