Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Nicolas Le Floch (Les enquêtes de) 2. L'homme au ventre de plomb

05/12/2019 2682 visiteurs 7.0/10 (1 note)

P aris 1761. Le jeune vicomte Lionel de Ruissec, lieutenant aux gardes françaises, a été assassiné dans d'étranges circonstances. Son corps, prématurément vieilli et rétréci, a laissé beaucoup d'indices pour alimenter les investigations de Nicolas Le Floch, commissaire de police au Châtelet. Cette affaire, qui va le conduire jusque dans l'entourage de la famille royale, exigera de lui un tact et un doigté tout particulier.

Seconde adaptation des romans de Jean-François Parot, L'homme au ventre de plomb procure tout ce que recherche et affectionne l'amateur tatillon de polar : un, voire plusieurs homicides déconcertants, un contexte historique marquant ainsi qu'un policier également magistrat, méthodique et perspicace. Malgré l'obligation de synthétiser le récit initial, Dobbs relaye le propos en y restant fidèle, décrivant au mieux le sens de l'observation et l'esprit de déduction, deux atouts propres au personnage central. À cela, il faut ajouter une narration limpide qui n'hésite pas à rappeler souvent les noms et les titres de noblesse des nombreux protagonistes, que ce soit dans les légendes ou au sein même des dialogues. Plus classique mais à chaque fois tout aussi redoutable, l'auteur s'amuse à confronter deux personnalités. Celui d'un supérieur hiérarchique obtus aux compétences professionnelles assez restreintes à son subordonné dont les capacités en matière de discernement et d'élucidation apparaissent nettement plus développées. Enfin, si l'action ne domine pas l'ouvrage, la tension et le suspense viennent largement combler ce manque.

La précision du coup de crayon de Cai Feng alias «Chaiko» (Love, fragments Shanghaï), pointilleux sur le mobilier d'époque ainsi que sur les justaucorps, broderies, coiffures et postiches, s'estompe un tantinet quand il s'agit d'apporter de la vie et des expressions significatives sur les visages. Les couleurs relativement ternes conviennent à l'ambiance délétère sous cette fin de règne de Louis XV, surnommé pourtant «le Bien-Aimé».

Le sticker publicitaire présent sur la couverture annonce une série best-seller qui s'est vendue à plus de deux millions d'exemplaires. Avec cette passionnante deuxième enquête de "Nicolas le flic" d'antan, elle est aujourd'hui amenée à interpeller le monde de la bande dessinée.

Par D. Roy
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Nicolas Le Floch (Les enquêtes de)
2. L'homme au ventre de plomb

  • Currently 3.17/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (6 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    gazouz Le 20/07/2020 à 21:55:36

    Confus dans la narration, confus dans le dessin (je n'arrive pas à identifier les personnages), je trouve que ce tome est très moyennasse, il ne me donne guère envie de lire les prochains.

    kurdy1207 Le 21/11/2019 à 09:34:19

    Ce qui prédomine dans cette histoire, c’est son réalisme. Nicolas Le Floch n’a rien du super héros sans peur. Il s’agit d’un homme plein de courage qui va jusqu’au bout de ses convictions. Une sorte de Columbo du 18ème siècle, soucieux, pointilleux et son statut de Commissaire, son titre Marquis de Ranreuil, protégé de La Pompadour, apprécié du roi de France lui donnent une certaine liberté pour enquêter. Mais le faire chez la vieille noblesse du Comte de Ruissec n’est pas sans danger. Le fils aîné du Comte est retrouvé mort dans sa chambre. Suicide ou meurtre ? Toute l’histoire de cet album découle de cette question. Histoire passionnante, lente et subtile accouplée à un dessin propre parfaitement en osmose avec le personnage de Nicolas Le Floch.