Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Thorgal 37. L'Ermite de Skellingar

22/11/2019 2345 visiteurs 6.7/10 (3 notes)

T horgal pensait en avoir fini avec les crimes commis lorsqu'il était le redoutable Shaïgan-Sans-Merci et écumait les mers au côté de Kriss de Valnor. Rongé de remords face à l'une de ses anciennes victimes, il lui promet de venir en aide aux adeptes persécutés d'un culte étrange.

Ce tome 37 attise la curiosité à plus d'un titre. Cet album marque les débuts de la nouvelle équipe d'auteurs après la retraite de son dessinateur historique, Rosinski, même si ce dernier signe encore sa couverture. Cela dit, Yann était déjà aux commandes des spin offs consacrés à Louve et à La jeunesse de Thorgal. Il a aussi joué les pompiers de service pour coscénariser l'album précédent, qui concluait l'arc "Aniel". Quant à Vignaux, il s'est fait la main sur les deux derniers épisodes de la série consacrée à Kriss de Valnor.

Ce nouvel album pose aussi les bases d'un nouveau départ pour la série, qui s'était enlisée dans un projet alambiqué et poussif qui a usé 2 scénaristes (Sente, qui avait initié l'aventure, puis Dorison, censé reprendre le flambeau avant d'être brutalement débarqué). Rares sont ceux qui ont été satisfaits de cet accident éditorial qui a duré une vingtaine d'albums.

L'ermite de Skellingar tente donc un nécessaire retour aux sources. Il propose un récit unitaire, qui se concentre sur le seul Thorgal et qui reprend de nombreux marqueurs de l'univers mis en place par Van Hamme et Rosinski. Il n'est pas question de réinvention ou d'innovation. Le héros se retrouve confronté à une situation qui semble limpide, mais se révèle de moins en moins claire au fur et à mesure de ses découvertes. Il fait preuve de ténacité, d'humanité, de courage et d'astuce pour finalement triompher sans fanfaronner. La recette est éprouvée et appliquée méthodiquement.

Le but de l'éditeur est visiblement de rassurer le lecteur après les errances des derniers tomes. Graphiquement, Fred Vignaux assure l'essentiel en restant fidèle au style de Rosinski. De plus, son travail ne souffre pas du manque criant de mouvement qui plombe les derniers albums de Roman Surzhenko sur les séries parallèles. L'intrigue imaginée par Yann ressemble parfois à un collage des tomes précédents. Toutes les situations ont un air de déjà vu et il semble évident qu'aucun nouveau personnage apparaissant ici n'est censé intervenir par la suite. Tout n'est que prétexte à proposer un Thorgal comme au bon vieux temps. Cela implique un Jolan et une Aaricia réduits à leur plus simple expression, simples silhouettes fades qui ne servent qu'à ancrer leur père et mari dans une vie rangée. Seule Louve tire son épingle du jeu. Il ne serait d'ailleurs pas surprenant que les prochaines aventures ne rebondissent sur certains éléments issus du spin off qui lui est consacré. Yann avait laissé suffisamment de pistes à exploiter, comme s'il sentait une ouverture.

Il est difficile de nier que le contrat est globalement rempli. Ce nouvel épisode ne démérite pas. Il vaut largement mieux que Arachnéa ou Le mal bleu pour ne citer que ceux-là. Il redresse également bien la barre après un tome 36 particulièrement mal né et pénible. Mais il confirme aussi qu'il ne faut s'attendre à aucune évolution. Quel est l'intérêt de continuer une série si c'est pour faire globalement la même chose ? C'est la question qui revient pour la majorité des reprises. Pour qui préfère le confort d'une BD-doudou, L'ermite de Skellingar fera l'affaire.

Par T. Cauvin
Moyenne des chroniqueurs
6.7

Informations sur l'album

Thorgal
37. L'Ermite de Skellingar

  • Currently 4.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (12 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    kingtoof Le 01/12/2019 à 23:39:11

    Très bon album.
    Une histoire en un tome, ce qui est très agréable.
    Bon scénario qui rappelle les albums historiques de Thorgal.
    J'ai apprécié ce retour aux sources avec une histoire de viking !

    Jozef Le 01/12/2019 à 18:16:31

    Un dessin impeccable (çà fait du bien) mais on est loin des cycles de Brek Zarith et Qâ... Plus de figures emblématiques, de personnages attachants, de vrais ennemis avec du caractère. Pour moi, fan de la première heure, Thorgal se meurt depuis le tome 24 après un tome 23 (La cage) qui aurait pu clore les aventures et rendre cette série absolument mythique. Le seul tome qui avait une chance de relancer la série était le Royaume sous le sable avec le retour du peuple des étoiles malheureusement bâclé en un tome très moyen...

    BIBI37 Le 23/11/2019 à 09:01:56

    Très bon album qui nous replonge plutôt dans les scénarios des tout premiers opus.
    Comme d'habitude la continuité avec les aventures précédentes est parfaites. On regrettera qu'Aricia, Louve ou Jolan soit si secondaires dans cette histoire.
    Les dessins sont épurés mais diablement efficaces.
    Je crois qu'avec la paire Vignaux/Yann Thorgal a retrouvé toute sa magie.
    9/10.

    Ricardo de Vega Le 14/11/2019 à 09:47:03

    Les fans de Thorgal seront ravis en lisant ce nouvel album. On a le sentiment de déjà vue en le lisant. La prise de risque dans le scénario n'est pas grande. Mais que cela fait du bien après des albums si difficile à lire ( ou à apprécier) de retrouver le Thorgal que j'aime temps. Ici fini le dessin en couleurs directe qui était pour moi très désagréable et qui en plus d'un scénario complexe avait fait dans du mal à cette série.

    kurdy1207 Le 12/11/2019 à 08:31:37

    Je ne sais pas ce que penseront les autres lecteurs de ce 37ème album de Thorgal… je l’ai adoré. Un scénario de qualité, un excellent dessin et que du bonheur. Du coup, j’ai aussi acheté la version FNAC de l’album avec sa magnifique couverture.