Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La marche

18/11/2019 1927 visiteurs 6.5/10 (2 notes)

U n pas, un autre, puis encore un autre afin de ne pas mourir gelé vivant dans cet enfer de glace. Après l’amère victoire de la Moskova, octobre 1812 est le début de la lente agonie de la Grande Armée !

Les troupes françaises se replient et avec elles ceux qui ont cru en l’Empereur, mais l’hiver russe est plus impitoyable que les cosaques et extermine tous ceux qui pensaient pouvoir indument le braver. Ainsi, dans cette débâcle, ils sont une dizaine à devoir s’enfoncer dans la toundra gelée. Au fur et à mesure, le froid, la fatigue, la faim, les loups les déciment un à un… impitoyablement. Cette marche - sans espoir - révèle chacun au grand jour, parfois dans sa générosité, trop souvent dans sa petitesse car lorsqu’il est question de survivre, les plus forts ne pensent pas aux plus faibles et les plus vertueux ne sont pas les mieux récompensés. Sur ce scénario co-écrit avec Anne-Laure Reboul, Régis Penet propose un dessin en blanc et noir blanc aux encrages puissant qui exacerbe l’immensité immaculée des plaines de l’Europe centrale et le huis clos psychologique dans lequel se débattent ces naufragés de l’hiver.

La marche, le dernier roman graphique du duo explore sans concession les grandeurs comme les bassesses de la condition humaine et sait ressusciter les grandes héroïnes.

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

La marche

  • Currently 2.83/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.8/5 (6 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 27/09/2020 à 11:03:38

    Ce récit nous entraîne dans la Russie de 1812 où les armées napoléoniennes se retirent face à un hiver beaucoup plus meurtrier que les armées du Tsar. On va surtout suivre la fuite d'une famille d'aristocrates qui sera confrontée non seulement aux éléments de la nature mais également à la folie des hommes. Cette famille était proche de l'empire et voulait surtout éviter les terribles représailles des cosaques.

    La préface nous prévient d'avance que l'issue sera forcément tragique. On aurait aimé avoir un peu plus de suspense mais bon. La neige avec de grandes étendues blanches sera très présente. On ressent avec le dessin presque le froid nous glacer les os. Il y a une certaine maîtrise du noir et blanc qu'on peut relever.

    Le récit ne nous épargnera rien à commencer par le cannibalisme pour survivre. A noter que cette oeuvre est ponctuée par une partie d'échecs qui reflète les différents évènements de cette marche laborieuse.

    JeanneD Le 07/04/2020 à 12:34:24

    BD très bien réalisée graphiquement, bien écrite, avec une bonne restitution historique. Le thème n'est peut-être pas neuf, mais la narration nous emporte et le récit est même parfois surprenant.
    cette BD m'a captivée, Je l'ai dévorée d'une traite !

    yannzeman Le 31/03/2020 à 18:25:55

    Une histoire déprimante, assez amorale.
    A lire si on aime bien les jeux de massacre.

    Graphiquement bien réalisé (même si j'ai eu quelque mal à reconnaitre qui est qui, parfois), surtout le rendu des ambiances.

    Cette Bd peut constituer plein de jolis posters mais ce n'est pas une BD que je relirai. Parce que l'histoire est trop sombre.