Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

D ésirant impressionner Perrine, Braillane se convertit au végétalisme. Pour l’adolescent débute alors la découverte de la maltraitance des animaux, celle des dommages causés à la nature par l’exploitation intensive des sols, sans oublier les conséquences sur la santé d’une diète carnivore.

Le scénario, signé Jean-Fred Cambianica, a l’allure d’un réquisitoire, un peu lourd, en faveur du véganisme et du spécisme. D’un chapitre à l’autre, le protagoniste et ses compagnons révèlent une nouvelle facette des maux dont l’homme et son alimentation se rendent coupables. Le ton est tout de même généralement joyeux et l’humour bon enfant, par exemple lorsque la mère du garçon est désespérée de découvrir les choix alimentaires de fiston, alors qu’elle le croyait simplement homosexuel. En fait, la stratégie s’apparente à celle de la publicité télévisée. L’auteur raconte les histoires facétieuses d’un groupe de gamins, toutefois, toutes les 10 planches, il interrompt la « diffusion » pour présenter deux pages de contenu informatif qui plombent l’ambiance.

Le dessin du Cil Vert est sympathique. Son coup de crayon, dynamique, rappelle celui de Fabrice Erre. Ses illustrations caricaturales demeurent relativement sommaires et les décors quasi inexistants ; cela dit, les acteurs se montrent expressifs et attachants, contribuant ainsi à alléger le propos. Le découpage est classique, habituellement quatre bandes de trois cases par planche, mais pour dire vrai, une telle composition convient bien à ce projet en forme de reportage.

Un album plaisant, qui pèche néanmoins par excès de prosélytisme.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

On n'est pas du bétail !

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.