Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La horde du Contrevent 2. L'escadre frêle

10/10/2019 3653 visiteurs 7.5/10 (2 notes)

D epuis son plus jeune âge, Golgoth a dû lutter pour montrer sa valeur et ses talents de traceur. Cela explique son inflexibilité et son absence totale de tolérance lorsqu'il est question de leadership de la trente-quatrième horde. Pourtant, il n'en inspire pas moins le respect parmi les membres : il faut un caractère et une poigne d'acier pour diriger une entreprise aussi risquée. Pietro pourrait en témoigner mais il n'est plus et comme en contrepartie, Coriolis a été admise officiellement dans le pack, Sov se doit donc maintenant responsable de la cohésion du groupe. Lors de la traversée de la steppe, ils rencontrent l'Escadre frêle sur leur vaisseau, la Physalis. L'occasion est belle pour prendre du repos et s'amuser. Cependant, malgré la liesse ambiante, le doute s'insinue dans l'esprit du scribe : trop de regards obliques et de faux-semblants. Que veut vraiment la flotte fréole : les aider à aller de l'avant ou les enfoncer ?

Éric Henninot poursuit son excellent travail sur l'adaptation du roman d'Alain Damasio. Ce deuxième tome approfondit la découverte de ce monde complexe, non seulement par l'apparition de nouveaux protagonistes mais aussi en développant la psychologie des personnages existants. Les tensions sont toujours présentes au sein de la troupe et en dehors, avec d'autres ennemis potentiels et la Nature indomptable. L'intrigue se densifie, mettant en évidence l'opposition manifeste entre frivolité des partisans des airs et la détermination des Traditionnalistes, ainsi que la méfiance latente. Grâce à une construction habile et une narration possédant un certain lyrisme, la lecture se révèle relativement agréable et abordable.

La prouesse graphique de l'auteur se manifeste dans l'appropriation remarquable de cet univers difficilement palpable. Dès le premier tome, l'artiste a su lui donner corps avec des illustrations réalistes très dynamiques, des plans variés et une mise en page aboutie. La colorisation assez légère, presque transparente, traduit l'aridité des panoramas, tout en laissant respirer le trait.

Alors que les étapes antérieures se sont montrées extrêmement éprouvantes pour le collectif, le pire est encore à venir. Cette suite se hisse dans la lignée du précédent épisode. La horde du contrevent persiste et signe dans le registre des séries de grande qualité.

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
7.5

Informations sur l'album

La horde du Contrevent
2. L'escadre frêle

  • Currently 4.71/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.7/5 (7 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Commissaire_Juve Le 08/11/2019 à 11:58:56

    Très bon deuxième tome. Non seulement on reste dans l'ambiance du premier tome, mais l'histoire se précise tout en se complexifiant. On en apprend plus sur les personnages de la horde, qu'on connait mieux maintenant et sur le but final de la horde symbolisé par un passage réputé infranchissable. Le troisième tome promet lui aussi d'etre captivant ...

    Yovo Le 26/10/2019 à 00:20:16

    Alors que les Hordiers profitent d’une pause non prévue, un danger aux contours flous menace plus que jamais la cohésion du groupe, devenu l’épicentre de sombres enjeux.
    La Horde pourrait-elle être instrumentalisée à ses dépens ? Mystère !..

    Cette série m’intrigue et me fascine totalement par son étrangeté, la profondeur de son univers, l’intensité des personnages, et la folie sous-jacente dans laquelle elle baigne.

    Un 2ème tome puissant, assez différent du 1er, qui confirme à mes yeux "La horde du contrevent" comme un chef d’œuvre en devenir.

    Jozef Le 24/10/2019 à 13:50:41

    Excellent ! Un deuxième tome toujours aussi prenant. Le dessin et les couleurs sont superbes (mais peut-être légèrement moins bons que sur le premier titre, je pinaille on est d'accord). Sans connaître le roman dont la BD s'inspire, je trouve cet univers passionnant et on a envie de savoir comment tout cela va aboutir ! Quel destin pour la horde ? Quel est le secret du vent au-delà de l'Extrême-Amont ? Quelques questions de logique subsistent pour le moment et j'attends d'en savoir plus...

    mome Le 22/10/2019 à 22:39:32

    Le premier tome nous jetait assez vite dans le quotidien sous tension de la Horde, violence que le graphisme parvenait merveilleusement à rendre.

    Ici, les éléments se calment et la Horde s'accorde une pause salutaire. C'est l'occasion d'explorer plus encore les caractères de certains Hordiers et les luttes sous-jacentes dans ce groupe qui ne doit sa réussite qu'à son unité. Ce temps d’apaisement permet aussi de découvrir le contexte politique et sociétal de ce monde. L'unité n'est que de façade et ces dissensions pourraient bien s'avérer aussi dangereuse pour l'existence de la Horde que les éléments déchainés.

    Porté par un dessin toujours aussi impressionnant et évocateur, ce récit étrange confirme ici tout son intérêt et sa qualité.