Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Yoko Tsuno 29. Anges et faucons

10/10/2019 1498 visiteurs 5.0/10 (2 notes)

L a nostalgie ne serait-elle pas une forme de masochisme ? La sortie du vingt-neuvième volet des aventures de l’égérie du Soleil levant apporte son lot de réponses.

Il y a deux manières de disserter sur cet album, si ceci a un sens !

La première consiste à regretter les années passées et à se justifier en arguant que les physionomies de tous les personnages, à commencer par le rôle-titre, sont les victimes d’une approximation qui tranche singulièrement avec la précision apportée à dessiner les décors, le Tsar ou une locomotive à vapeur ! La main se fait-elle plus hésitante lorsqu’il s’agit de l’expressivité d’un visage ? Il est vrai que la rectitude de l'empennage d’un Handley Page 42 peut se traiter à la règle ! S’il s’agit d’aborder brièvement le contenu, Yoko a toujours été une jeune fille bien sous tous rapports, mais avec le temps la vertu devient naïveté. Ses premiers lecteurs ont vieilli, le monde a évolué, toutefois la demoiselle demeure figée dans un univers où les méchants ne le sont pas vraiment et où tout finit bien. Roger Leloup s’en est expliqué, mais empêche ainsi toute réelle évolution psychologique de son personnage qui, peu à peu, s’efface au profit de nouveaux protagonistes bien moins charismatiques.

Cela étant, la seconde façon de considérer les choses consiste à se réjouir car, imprimé à 100.000 exemplaires, l'album est actuellement en tête des ventes, preuve par l’exemple que la divine Nippone suscite encore les passions, récompensant ainsi un auteur qui a beaucoup compté pour nombre de lecteurs de 7 à 77 ans et plus. Au passage, il convient de saluer la longévité de Roger Leloup et son souci à faire plaisir à son lectorat en continuant de lui offrir de gentilles histoires. L’intention est louable, cependant le résultat ne possède plus le charme d’antan…

Anges et faucons est l’occasion de revoir Yoko Tsuno, jeune femme de papier qui, depuis longtemps, n’est plus la même, mais peine à devenir une autre !

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Yoko Tsuno
29. Anges et faucons

  • Currently 1.67/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 1.7/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    ludovic hasquette Le 13/10/2019 à 09:32:51

    J’attends toujours Yoko avec impatience et lui serai toujours fidèle mais force est de constater qu’elle évolue dans un monde bien naïf est surtout très éloigné de la réalité.
    Quand je lis les nouvelles aventures de B&M, Michel Vaillant, Bob M, Spirou et F, ...., je me régale et je remercie le créateur original d’avoir su prendre cette décision difficile à titre personnel mais salvatrice pour leurs héros.
    Quoique vous fassiez, Mr Leloup, je continuerai à vous lire et à vous apprécier.

    ZPATZ Le 06/10/2019 à 10:01:49

    bon faut bien l'avouer c'est plus du grand grand yoko,mais là je me suis déjà plus "intéressé " à l'histoire ... malheureusement je n'ai pas bien compris le fait d'avoir "deux" histoires qui sont manifestement sans lien réel ! les personnages sont moins bien dessinés surtout leurs visages mais le reste est franchement super (decors ,avion) . ne soyons pas trop dur avec ce dessinateur qui a fait les grandes heures du francobelges.

    michnel Le 02/10/2019 à 13:02:44

    Serie devenue alimentaire. Aucune étincelle.
    Je me suis ennuyé de bout en bout, seul le dessin reste regardable.