Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

U n hic perturbe la (di)gestion parfaite du Bureau des Essentiels. Régulièrement, des purges d'informations sont effectuées afin de libérer de l'espace aux données considérées comme essentielles. Depuis quelques temps, un agent décide d'outrepasser ses droits et ses directives en confiant à son robot domestique les dossiers devenus négligeables. Pour Yves Mathon, un film de Stanley Kubrick vaudra toujours plus que les dernières vacances du citoyen lambda, même s'il fait moins de vues sur le réseau. Criminel ou sauveur, qui peut juger de l'importance des choses ?

Dans ce récit d'anticipation, Ugo Bienvenu pose une réflexion intelligente et profonde sur des sujets primordiaux : la mémoire, l'éternité et le droit à la pérennité, l'importance du passé pour créer l'avenir ou encore la transmission de l'héritage culturel. Cette richesse thématique indéniable se construit au travers de l'histoire du couple formé par Yves et Emy, ainsi que de Mikki, leur robot mère-porteuse. Coincés dans une société superficielle et rigide, ils tenteront de sauvegarder leurs convictions, à leurs risques et périls. La gestion impeccable du rythme permet un crescendo dans la tension qui monte subtilement, à mesure que le piège se referme sur le trio ou plutôt, le quatuor (si vous avez bien suivi). L'auteur de Paiement anticipé interroge le lecteur de manière tout à fait abordable (transcender les paroles d'une célèbre chanson de Céline Dion et récitant du Auden !) et presque poétique sur la deuxième partie, grâce à cette intrigue assez simple finalement, mais exploitée au maximum.

Le dessin très réaliste de l'artiste s'inscrit dans des gaufriers de trois à six cases et quelques pleines pages. Les couleurs contrastées et tranchées comme un Mondrian, associées au rendu géométrique expriment la froideur et la rigidité de ce futur aseptisé, banalisé et standardisé. Certaines séquences, très découpées, sont destinées à maintenir le suspense au maximum.

Un ouvrage vraiment passionnant, à la mise en scène surprenante et efficace qui pose les bases d'une interrogation essentielle sur demain et ses perspectives inquiétantes.

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
7.8

Informations sur l'album

Préférence système

  • Currently 4.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Yovo Le 13/10/2019 à 20:56:46

    La capacité de stockage des data centers arrivant à saturation, Ugo Bienvenu imagine un monde où le seul critère pour conserver ou non un programme est le nombre de vues qu’il totalise… Des chefs-d’œuvres au taux de visionnage jugé insuffisant peuvent ainsi être condamnés à disparaitre à jamais, effacé en un clic au profit de vidéos débiles de youtubeurs à la mode ! Perspective effrayante et pourtant si plausible… Et ce n’est que le point de départ d’un scenario surprenant et abouti, même si certains lui reprocheront peut-être sa fin évasive…

    "Préférence système" est un excellent album d’anticipation, intelligent et bien construit qui pose de bonnes questions, sur le même modèle que « Fahrenheit 451 » de Ray Bradbury, mis en film par Truffaut. Mais pas de prises de tête pour autant, les mots sont simples et le plaisir de lecture est bien là ! Notamment grâce à une partie graphique exceptionnelle. Le dessin très réaliste, coloré en larges aplats, découpé le plus souvent en gaufrier de 6 cases, est particulièrement lisible et élégant.
    Le travail d’Ugo Bienvenu est énorme, exigeant et sans concession. On l’aime ou on ne l’aime pas ; moi je dis bravo !

    chaps31 Le 07/10/2019 à 10:06:34

    Voilà une bonne BD pour moi. Un dessin qui retranscrit bien l'ambiance du monde créé, une critique de notre société actuelle à coup d'aphorismes qui restent en tête. De bonnes surprises aux détours des pages, des phrases qui marquent, une ambiance qui me fait un peu penser à "Bienvenu à Gattaca", bref pour moi une réussite. Le seul point décevant est la deuxième moitié que je trouve plus convenu et moins riche, chaque case était un plaisir à découvrir sur toute la première moitié de la BD quand la seconde se déroule sans parvenir à maintenir le plaisir des dialogues précédents. Même si la première moitié de la BD est clairement un moyen d'exprimer un message via les protagonistes, leur offrant parfois des discours qui sont un peu étonnants dans le contexte de l'histoire, j'ai été très heureux de la lire et de voir dit avec finesse ce que beaucoup d'entre nous pensent sur notre monde actuel.