Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Gagner la guerre 2. Le Royaume de Ressine

23/09/2019 1831 visiteurs 7.0/10 (3 notes)

E n être réduit à bouffer des insectes dans une geôle infecte… Dire que peu de temps auparavant, Benvenuto trinquait avec son ami tout en goûtant aux charmes de la belle Cardomna dans une taverne animée, et cela pendant que Cyparissa, ville ressinienne, était mise à sac par les guerriers de la république de Ciudalia. Sur le papier, cela semblait joué d'avance, pourtant, la destruction de la flotte du podestat Cladestini remet en cause la victoire. C'est sans compter l'intelligence fourbe de Ducatore qui, en allant sur le front de la bataille, va réussir à tirer son épingle du jeu. Aux frais de qui ? Benvenuto, pardi !

Dans ce deuxième tome, Frédéric Genêt amène le lecteur rapidement et efficacement au cœur de nouveaux enjeux qui poursuivent et étoffent l'intrigue précédemment constituée. Le lecteur retrouve le spadassin, ce héros sympathiquement antipathique toujours aussi brut de décoffrage, ainsi que de nouveaux personnages intéressants, assez nombreux. Toutefois, leur présentation progressive permet de ne pas s'emmêler les pinceaux et d'appréhender le caractère de chacun. Si le passé de l'homme de main est peu abordé, les manigances politiques sont de nouveau au rendez-vous avec Ducatore et son esprit machiavélique. L'auteur sait ménager le suspense et le chemin pavé de mauvaises intentions des arrivistes retors se suit avec entrain et enthousiasme, ce qui n'empêche en rien de compatir au triste sort du soldat, devenu pantin. La dernière scène promet de belles surprises et des rebondissements inattendus.

Le récit se déroule quasiment exclusivement en territoire marin. Grâce à la variété des plans et du cadrage bien pensé, le regard navigue au milieu des scènes de combats savamment orchestrées, sans mal de mer. Quelques problèmes de proportions persistent, mais n'entament cependant pas le plaisir de lecture.

Les aventures mouvementées du pion/espion continuent tambour battant, homme de main pour un vilain, jusqu'à quand ?

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Gagner la guerre
2. Le Royaume de Ressine

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    kurdy1207 Le 04/10/2019 à 08:26:44

    Il y a vraiment une constante dans cette série… aucun personnage n’attire la sympathie. Méprisables ils sont, méprisables ils resteront. Benvenuto, envoyé par le podestat Léonide Ducatore, comme négociateur n’hésite pas à trucider et à trahir sans vergogne. Mais cela lui jouera des tours et la dernière page lui réserve une surprise avec peut-être un personnage respectable. Le troisième tome nous en dira plus. Cette série se lit et se regarde avec grand plaisir. Frédéric Genêt nous offre vraiment un excellent travail. Vite, la suite !

    bd91130 Le 03/10/2019 à 15:56:32

    Je retrouve dans ce second opus une partie de ce qui m’avait ravi dans le tome 1, une intrigue tortueuse, des personnages fort peu recommandables à ne pas mettre entre toutes les mains. Le personnage principal oscille délicieusement entre le bon héros pas si gentil que ça, et le méchant pas toujours sympathique mais finalement pas mauvais bougre. C’est selon. De l’aventure, des combats, de la politique retorse, des intrigues de palais, un peu de magie sans que cela ne soit trop envahissant… Et surtout un dessin et une mise en page toujours remarquables, même si on ne retrouve pas le splendide travail sur l’architecture renaissance italienne du premier livre. Cette fois, ce sont plutôt les navires qui servent de cadre. Je maintiens ma note et continue à suivre cette série avec intérêt...