Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

(AUT) Hergé 196. Tintin du cinéma à la BD

16/09/2019 971 visiteurs 6.0/10 (1 note)

L e fait est bien connu et était même revendiqué par l’auteur en personne, Hergé agissait telle une « éponge » sur son entourage en aspirant les idées et les anecdotes de passages avant de les digérer et de les reconnaître siennes par la suite. Ça pouvait être un article de journal, un livre, une suggestion d’un de ses collaborateurs ou amis et, sujet de cet essai, un film de cinématographe. Remanié à en devenir méconnaissable et réécrit méticuleusement dans le seul but d’animer un passage d’une histoire, ce matériel devenait une pièce incessible des Aventures de Tintin. D’ailleurs, ces emprunts, conscients ou inconscients, d’un quotidien partagé par tous sont certainement une des raisons expliquant le succès de la série.

Dans Tintin du cinéma à la BD, Bob Garcia se concentre spécialement sur l’influence que le 7e art a pu avoir sur le processus créatif du maître de la ligne claire. Méticuleux, cet éminent tintinologue s’est d’abord efforcé de pointer toutes les mentions au grand écran dans les interviews existantes d’Hergé. Ensuite, il a dressé une liste des films vus ou supposément vus par le bédéaste. Puis, c’est le gros de sa tâche, il a tenté de déceler toutes les scènes communes ou similaires de ceux-ci dans les vingt-quatre albums de la collection. À force de gratter, Garcia est arrivé à dénicher un nombre insoupçonné de ressemblances ; le résultat de cette enquête est confondant. Oui, il est certain que le scénariste s’est largement inspiré de nombreux réalisateurs. Deux exemples parmi tant d’autres : il est impossible de ne pas penser à Laurel et Hardy quand on voit les pitreries des Dupondt et, c’est également indéniable, l’iconographie de Tintin au Tibet doit beaucoup à Lebende Buddhas de Paul Wegener.

Par contre, il ne faut pas immédiatement crier au plagiat ! Non, ces rapprochements viennent en grande partie de la méthode de travail d’Hergé. Comme il a déjà été mentionné, ce dernier piochait à gauche et à droite des pièces qu’il remodelait et intégrait à sa propre œuvre. De plus, ces concomitances s’avèrent pour la majorité invisibles aux yeux des profanes tant leurs formes ont été modifiées. Tous les artistes subissent des influences et, à une époque où l’information était difficile à rassembler, le cinéma servait simplement de source documentaire complémentaire aux magazines et aux livres techniques.

Intéressante et impressionnante relecture via le prisme du projecteur, Tintin du cinéma à la BD démontre une fois encore la richesse du titre le plus emblématique de la bande dessinée franco-belge.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

(AUT) Hergé
196. Tintin du cinéma à la BD

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

  • Hergé
  • <N&B>
  • 09/2019 (Parution le 11/09/2019)
  • Desclée de Brouwer
  • 978-2-220-09615-5
  • 270

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.