Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Louisiana 1. La Couleur du Sang

16/09/2019 1109 visiteurs 6.0/10 (1 note)

« Me marier ? Jamais de la vie, les hommes sont si… brutaux et rustres ! »
Une vieille dame raconte à ses enfants l’histoire de sa famille. Son récit commence au tout début du XIXe siècle. À cette époque, trois catégories de citoyens cohabitent dans les exploitations agricoles louisianaises : au sommet de la pyramide se trouvent les hommes, suivent leurs épouses et leurs filles, puis, tout en bas, les esclaves. Le rôle du Noir demeure assez simple : il doit travailler fort et, s’il est de sexe féminin, écarter les cuisses quand le maître a une petite fringale. Les conjointes des planteurs répondent pour leur part aux attentes en se montrant jolies et obéissantes. À la plantation des Maubusson, les femmes font néanmoins preuve de solidarité, peu importe la teinte de leur peau.

Le scénario de Léa Chrétien entremêle le combat féministe et celui des gens de couleur, auxquels elle ajoute un soupçon de fantastique avec l’intervention d'une sorcière vaudou. Bien que le sujet ne soit pas dénué d’intérêt, l’intention embête. Le mâle blanc incarne le Mal : il exploite, il domine, il s’enivre et il viole. La femme apparaît quant à elle juste et bonne et si elle a recours à la violence, c’est parce l’ennemi, à savoir le patriarche, l’a mérité. Cette vision binaire finit par agacer. Le lecteur aurait apprécié des héros plus étoffés, ambivalents et multidimensionnels. Le titre se révèle d’ailleurs trompeur. Il laisse entendre qu'il sera question d’une société dans son ensemble alors que le propos dépeint les mœurs d'un seul clan.

Le dessin réaliste de Gontran Toussaint traduit bien ces tristes réalités. Sa reconstitution du pays de Thomas Jefferson convainc et les décors de la Nouvelle-Orléans sont réussis. L’artiste semble aimer dessiner les personnages féminins ; Joséphine, la protagoniste, et sa mère, Laurette, sont cependant parfois difficiles à différencier. Une mention spéciale pour la scène de vengeance en fin d'album où bourreau et justicière s'affrontent sur une planche construite comme un damier où alternent les cases bleues et ocres, à laquelle répond immédiatement une page présentant une empilade de sept bandes étroites reprenant les mêmes coloris.

L’esclavage et la ségrégation sont des thèmes abondamment abordés, par le neuvième Art en particulier. Le bédéphile pense spontanément aux Passagers du vent, à Atar Gull et à Cinq branches de coton noir. La démarche des auteurs de Louisiana se distingue dans la mesure où le tandem fait le procès du racisme, mais également, et peut-être surtout, celui de la misogynie.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Louisiana
1. La Couleur du Sang

  • Currently 3.90/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (10 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Farfa88 Le 18/09/2019 à 23:28:01

    Le dessin est Superbe, magnifique... rien à envier aux plus grands

    kurdy1207 Le 17/09/2019 à 13:33:51

    Une histoire coup de poing comme tous les récits qui concernent l’esclavagisme dans le sud des Etats-Unis. Cette chronique familiale, sur un siècle, commençant très fort dans l’abomination, n’est ni meilleure ni moins bonne que ce qui a déjà été dit, écrit et dessiné. Mais des piqûres de rappel sont nécessaires pour ne jamais oublier. Il ne faut donc pas hésiter à lire ou faire l’acquisition de cette bonne bd et profiter des excellents dessins de Gontran Toussaint. Le petit regret que nous pourrions avoir concerne le nombre de volumes prévus. Trois pour un siècle… c’est peu.

    Rody Sansei Le 17/09/2019 à 09:34:40

    Louisiana est une BD qui rappellera la thématique et la dureté de "La couleur pourpre" (film de Spielberg du milieu des années 1980), même si un siècle sépare ces deux histoires.
    Cette BD est inspirée d'une (ou plusieurs) histoire vraie - même s'il y a un peu de vaudou dedans et c'est d'autant plus glaçant, même si on sait depuis longtemps ce que l'homme est capable d'infligé à ses semblables.
    La narration est classique mais totalement maîtrisée, le dessin est quant à lui très beau et colle parfaitement à l'ambiance.
    Une lecture qui m'a beaucoup plu, malgré cette thématique classique, maintes fois vue et revue.
    Vivement les 2 prochains volume pour la fin de l'histoire.