Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Dominos

11/07/2019 664 visiteurs 6.0/10 (1 note)

T out est parti de la liste des « injustices » endurées par Léo et Mounia. Parents, amis, voisins, ce n’est pas les fâcheux qui manquent. Puis, en y regardant d’un peu plus près, c’est carrément tous les habitants du quartier qui ont fini par y figurer. De fil en aiguille, cet inventaire s’est transformée en un véritable livre : Dominos.

Abdel de Bruxelles et Théa Rojzman revisitent la société dans un récit choral cocasse et virevoltant. Telle une farandole, le scénario naît et se déplie autour des relations humaines et des incompréhensions continuelles entretenues par la myriade de personnages. Le fil dramatique très ténu fait la part belle aux nombreux protagonistes. Ceux-ci forment un tableau sévère, mais très amusant, mettant en scène les névroses du monde actuel. Des enfants-roi déçus du peu d’attention de la part des grands, une mère écrasée par les conseils de vie d'experts virtuels omniprésents, des policiers au bord du burn-out, des employés un peu trop (ou pas assez, c’est selon) à cheval sur les règlements, etc., les auteurs n’oublient personne et se font un malin plaisir à pointer les défauts et les incohérences de nos réactions dans le cadre du « vivre ensemble » de rigueur. Si le résultat pique un peu, il fait surtout souvent mouche, sans jamais être gratuit ou méchant. Évidemment, pays d’Astérix oblige, tout finit dans la bonne humeur autour d’un banquet (avec du taboulé en place de sanglier, mais c’est tout comme).

Moins jusqu’au-boutiste que Bienvenue à Boboland de Dupuy et Berbérian et moins poétique que Mercredi de Juan Berrio, Dominos se montre néanmoins totalement pertinent. Parfaitement ancré dans son époque, plus nuancé et complexe que pourrait suggérer ses dessins parfois inégaux, l’album est follement addictif et se referme avec le sourire aux lèvres.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Dominos

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.