Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Megg, Mogg & Owl 5. Winter Trauma

04/07/2019 862 visiteurs 7.0/10 (1 note)

C 'est la loose... comme toujours. Enfin, un peu plus que d'habitude. Owl a quitté la coloc et il n'y a personne pour payer le loyer depuis que tout l'argent part en fumée... au sens propre. Il y a donc urgence à renflouer les comptes. Évidemment, il ne faudra pas compter sur Werewolf, qui roule pour sa pomme. Pour corser le tout, le gouvernement a décidé de lutter contre la fraude aux allocs dont bénéficie Megg, et Mogg se voit retirer sa pension par son riche géniteur. Va-t-il falloir se mettre -horreur- à bosser ?

Avec ce cinquième tome, Simon Hanselman, primé l'an dernier à Angoulême, ne faiblit pas dans sa chronique, en partie autobiographique, des cas sociaux ordinaires. C'est toujours aussi drôle, cynique, trash, et dans la continuité des précédentes histoires. Là où les deux premiers volumes étaient une succession de saynètes sans réelle cohérence, la suite présente, elle, une histoire bien construite. Comment pouvoir vivre sans Owl, sans le type "normal" du groupe, qui a un salaire et se montre un minimum responsable ? La coloc vire à l'amer, avec le passé de Megg qui resurgit, le couple qui se délite. Le tout est entrecoupé de séquences rocambolesques sur la façon la plus absurde possible de gagner de l'argent ou d'évacuer une frustration sexuelle. Le dessin s'améliore, il suffit de voir la couverture. Le trait est plus précis, les couleurs saturées donnent toujours ce côté enfantin à un récit résolument adulte. L'auteur arrive à rendre "mignon" les pires scènes X ou propices au malaise. L'édition est soignée : couverture souple avec une protection transparente, reproduction de tableaux sur les gardes.

Bref, vous reprendrez bien une dose ?

Par M. Leroy
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Megg, Mogg & Owl
5. Winter Trauma

  • Currently 5.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 5.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.