Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L'agent 1. Initiation

01/07/2019 1777 visiteurs 7.0/10 (1 note)

I l y a des meurtres qui dépassent le domaine du rationnel comme celui de ce dealer auquel Rhym, brillant officier de police, assiste impuissante dans le métro parisien, alors qu'elle planquait pour procéder au démantèlement d'un important réseau de drogue. Étrange également le comportement de l'assassin, jetant de l'herbe afin de couvrir sa fuite, occasionnant ainsi une amnésie générale. Commence alors une traque longue et difficile en collaboration avec une branche toute particulière des services du renseignement français, lesquels vont divulguer à la jeune femme la nature effrayante du sortilège qui l'habite.

«Si raconter une histoire ça doit se résumer à un mot, je dirais : surprendre» - Mathieu Gabella

L'objectif clairement affiché par le scénariste, Mathieu Gabella (Idoles, La Licorne), est atteint. Savant dosage de thriller et de magie vaudou, ce premier philtre de L'agent est étonnant, parvenant même, par instants, à estomaquer. Il propulse le lecteur dans le quotidien professionnel d'une fliquette en fonction à la brigade des stups et dont les talents indéniables ne se bornent pas seulement dans la résolution de ses enquêtes. Son flair de pisteur, tout juste dévoilé par un haut responsable du bureau de la surveillance du territoire et devenu un allié de circonstance, va lui permettre de coller aux basques d'un dangereux trafiquant de «tourmentine», une variété de graminée aux effets hallucinogènes et amnésiques. Quelles sont les motivations et les cibles de ce criminel ? D'où proviennent les pouvoirs surnaturels qui font de l'enquêtrice l'équivalent d'une sorcière ? De surprises en retournements de situations, le nouvel ouvrage de Glénat, qui étoffe là sa jeune collection Grindhouse, peut sembler par moments confus dans l'abondance d'explications dispensées. En définitive, l'album s'avère captivant, ne laissant personne indifférent à son alchimie.

Fernando Dagnino (Suicide Squad et Resurrection Man), autodidacte dans son domaine de prédilection, a jusqu'à présent souvent mis ses talents au service des Comics. Le dessin est réaliste principalement grâce à un encrage qui réussit à atténuer le degré d'épaisseur du crayonné initial. Quant aux couleurs de Carlos Morote, elles sont à l'instar de l'histoire, assez sombres avec des jeux de lumière semblables à des projecteurs qui viennent éclairer intensément de très belles toiles de fond.

Les auteurs, tels deux gourous endiablés, piquent la poupée à l'effigie du bédéphile. Êtes-vous prêt pour l'envoûtement ?

Par D. Roy
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

L'agent
1. Initiation

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (13 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    ALICECOOPER Le 03/09/2019 à 01:52:54

    Je ne sais pas si c'est le genre que je n'aime pas ou si c'est foncièrement mauvais. Je suis toujours très déçu lorsque je commande une bande dessinée sans l'avoir eue entre les mains et qu'ensuite elle est très éloignée de mes attentes surtout en gros volume donc à prix plus élevé.

    Cette album manque foncièrement de couleurs malgré une couverture accrocheuse et un très beau texte promotionnel au 4ème de plat. Le dessin est très insuffisant et très imprécis, beaucoup de zones non dessinées dans les cases et sur les planches. ça ressemble à du mauvais Comics américain. L'histoire est insipide. Le scénario fade, qui n'est qu'une poursuite inutile et vaine, est noyée dans une kyrielle de pouvoirs magiques multinationaux, ça fait un peu moyen quoi! Il y a des poupées mojos donc il y a du vaudou, des gars qui deviennent des loups, des gars qui ne peuvent pas mourir. Cet album n'a ni queue ni tête... Certaines scènes sont un peu difficiles à assimiler du premier coup d’œil.

    C'est album est vraiment décevant. Je lui accorde une étoile pour les deux premiers chapitres décrivant une certaine antériorité des deux futurs partenaires mais également pour son nombre de planches. Je le dis et le redis en matière d'ésotérisme, il n'y a pour l'instant rien au dessus d'Arthus Trivium.

    kingtoof Le 10/08/2019 à 23:50:13

    Excellente série policière, dans la France des années 2010, mêlant service secret et magie.
    J'ai adoré le background avec les différentes sortes de sorciers, les enchantements et les objets magiques qui sont originaux par rapport à ce qu'il est fréquent de rencontrer dans les œuvres qui traitent de magie.
    Le duo d'agents marche bien et donne envie de les suivre pour de nouvelles aventures.

    mome Le 26/06/2019 à 21:52:30

    Belle entrée en matière pour cette série d'action. A partir d'un classique mélange de thriller d'espionnage, le scénariste introduit un gros zeste de fantastique avec la sorcellerie. Les personnages, en prenant en compte les limites du genre, sont réussis et intéressants. Les dialogues fournissent ce qu'il faut d'informations sans avoir à subir les longues et souvent ennuyeuses logorrhées de nombreux thrillers.
    Malgré quelques imperfections (surtout dans les premières planches), le dessin réaliste convainc rapidement.

    Une série bien née dont je suivrai les développements avec intérêt.