Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

« Un jour j'irai à New York avec toi
Toutes les nuits déconner
Et voir aucun film en entier, ça va d'soi
Avoir la vie partagée, tailladée
Bercés par le ronron de l'air conditionné
Dormir dans un hôtel délatté
Traîner du côté gay et voir leurs corps se serrer
Voir leurs cœurs se vider et saigner
 »

Native de Californie, Julia Wertz a toujours été fascinée par l’aura mythique entourant New York. Elle s’y est logiquement établie et a pu y vivre complètement sa passion. Illustratrice curieuse de tout, elle a passé dix ans à sillonner et à inlassablement crobarder sa Big Apple. De ses déambulations, elle a tiré de nombreux articles mêlant grandes et petites histoires de la ville. Pour ce faire, elle a dû prendre son temps afin d’appréhender cette fourmilière qui ne dort jamais. En effet, la ville est pressée et se réinvente constamment. Conséquemment, il est difficile, voire impossible, d’en comprendre les ressorts primordiaux. Heureusement, le passé est tellement vite oublié que des fragments architecturaux incongrus arrivent parfois à survivre sans que personne ne les remarque. Patiente et chanceuse, l’autrice a su dénicher ces trésors cachés et les met en scène avec une gourmandise contagieuse et un amour véritable.

Plus encyclopédie anarchique que guide de voyage stricto sensu, Les entrailles de New York rassemble le fruit de cette décennie de ballades. Un des points forts de l’ouvrage se trouve dans les nombreuses comparaisons thématiques entre aujourd’hui et hier. Wertz a posé côte-à-côte des vues (même endroit, même angle de vue) datant de la belle époque (redessinées par ses soins à partir de photographies) et des compositions actuelles de son cru. Le talent et la précision de la dessinatrice rendent ce jeu des sept erreurs passionnant à déchiffrer. Si, les magasins et les officines changent et quelques immeubles apparaissent ou disparaissent, l’énergie de Manhattan, du Bronx et de Brooklyn reste immuable. Dans d’autres pages, elle présente différentes façades de commerce (le chapitre sur les librairies indépendantes est tout bonnement formidable) ou met de l’avant quelques détails invisibles, mais révélateurs des mutations qui traversent à tout instant la mégalopole. Le tout est ponctué de rappels historiques et d’innombrables anecdotes savoureuses.

D’une richesse insoupçonnée, virevoltant d’un sujet à l’autre sans logique apparente, Les entrailles de New York est une lecture indispensable pour tous les voyageurs curieux sur le départ vers les Amériques.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Les entrailles de New York

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.