Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sergio Leone

23/05/2019 1649 visiteurs 7.0/10 (2 notes)

R oberto Roberti, metteur en scène bâillonné par Benito Mussolini, souhaitait que son fils étudie le droit, tout en lui ouvrant les portes du septième art. Le jeune homme fait ses classes, il dirige les figurants, travaille comme assistant avec des géants, par exemple Orson Welles et Vittorio De Sica, puis réussit à réaliser un premier film, Le colosse de Rhodes, un péplum, suivi de cinq westerns. Les producteurs raffolent de ses histoires de cow-boys qui connaissent beaucoup de succès. Mais Sergio Leone veut autre chose ; il caresse le rêve d’offrir aux cinéphiles une saga sur la pègre irlandaise des années 1920. Têtu, il rangera sa caméra pendant dix ans, avant d’arriver à tourner son ultime chef-d'œuvre Il était une fois en Amérique.

Dans ce projet, Noël Simsolo s’en tient essentiellement à la vie professionnelle de son personnage ; de ses premiers contrats, jusqu’au triomphe populaire et critique. Il donne un bon aperçu de sa vision du cinéma, de son humanité et de son flair pour dénicher les comédiens (Clint Eastwood, Claudia Cardinale, Henry Fonda, Robert de Niro, etc.). Il souligne sa vaste culture cinématographique et sa connaissance des arts en général, dont celle du neuvième. Le ton de l’ouvrage demeure descriptif et objectif ; l’auteur ne propose pas d’analyse ou d’interprétation de l’œuvre, pas plus qu’il ne succombe à la tentation hagiographique, même si le lecteur se doute qu’il voue une réelle affection au réalisateur de Le bon, la brute et le truand. Il l’a d'ailleurs fréquemment rencontré pour écrire Conversation avec Sergio Leone, un livre publié en 1991.

Aux pinceaux, Philan se montre sobre, presque discret. L’artiste soutient le propos sans véritablement l’élever. L’image ne présente pas de niveau complémentaire de lecture, sinon que le héros prend doucement du bide et que les passants finissent par le confondre avec Orson Welles. Cela dit, le trait est élégant. Le choix de la couleur sépia se révèle également heureux, mais, problème d’encrage ou d’impression, la teinte change parfois abruptement d’une planche à l’autre.

Sept réalisations auront suffi pour faire du cinéaste une légende. Pas mal tout de même.

Cet album est le deuxième de la collection 9 ½ qui a été inaugurée avec une biographie de Lino Ventura. Suivront François Truffaut, Alfred Hitchcock, Patrick Dewaere et Jane Mansfield.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Sergio Leone

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

  • Philan
  • <N&B>
  • 04/2019 (Parution le 24/04/2019)
  • Glénat
  • 9 1/2
  • 978-2-344-02442-3
  • 178

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.