Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les frères Nowak 1. Oeil pour œil, dent pour dent

23/05/2019 1446 visiteurs 7.0/10 (1 note)

F rance, 1939. La petite entreprise familiale de Maurice Nowak spécialisée dans la construction d'avions de guerre connaît la crise. Seul un partenariat financier avec l'envahisseur germanique pourrait renflouer les caisses et la sauver d'une faillite certaine. Le choix particulièrement difficile de collaborer avec la Luftwaffe irrite profondément ses fils, à commencer par Gabin, mécanicien dans leurs ateliers de production, et l'ainé, Louis, mobilisé sur le front. La rancune est tenace et la loi du talion apparaît inéluctable. Œil pour œil, dent pour dent.

La collection Cockpit et son thème sur l'aviation très appréciée par les lecteurs des éditions Paquet s'enrichit d'une nouvelle série. Aux manettes de ce diptyque, il y a d'abord le pilote, Francis Quériot, qui est ouvertement un passionné d'aéronautique. Son récit dramatique et fictif permet de faire la connaissance d'un clan qui se retrouve divisé et déchiré par l'option politique économique du chef de famille, contraint comme beaucoup de commerces et de manufactures de l'époque, de ne devoir leurs survies que grâce à des alliances opaques avec l'ennemi. Une décision prise par défaut qui plongera toute une lignée dans la tourmente avant que la vengeance ne s'impose d'elle-même sur la raison. Plaisantes, la narration et l'intrigue, parsemées de décrochages temporels, invitent le lectorat à voyager entre la France et l’Amérique du sud, des années quarante à soixante.

Copilote de luxe sur cet ouvrage, Olivier Dauger démontre à nouveau qu'il est bien un expert en matière de design et de belles silhouettes sur ses vieux engins mécaniques. Les lignes claires sont privilégiées et donnent l'occasion d'établir une brève checklist de son style : si les traits de ses aviateurs et autres protagonistes manquent d'éloquence, le souci du détail est en revanche appliqué et bien appréciable sur les profils des coucous. Après Ciel en ruine, Ciel de guerre et Hélène Boucher, l'étoile filante, il continue de faire l'étalage de son talent pour crayonner avec justesse les zincs d'autrefois, qu'ils aient été réels, prototypes ou créés de toutes pièces à l'image du «N20c» inspiré par le Percival Gull, un monoplan britannique.

Le premier tome des Frères Nowak effectue un décollage sans encombre et laisse planer suffisamment de mystères pour un second raid qui s'annonce des plus agréables.

Par D. Roy
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Les frères Nowak
1. Oeil pour œil, dent pour dent

  • Currently 4.75/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.8/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    yannzeman Le 12/06/2019 à 21:24:00

    En accord avec la chronique de D. Roy.

    C'est beau, et en plus, l'histoire est bien écrite.
    Une histoire familiale, le drame de la domination nazie, du polar, de la vengeance, des retournements de situation à venir.

    Et un personnage intriguant, le chauffeur de taxi.

    Quel dommage si l'histoire se termine déjà au tome suivant !

    cantadou Le 17/05/2019 à 14:02:10

    Pour les adeptes de la ligne claire. Une bonne histoire qui demande confirmation. Un bon moment de lecture.